Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 18
· Lee Tchi-Doo
13149 membres inscrits

Montréal: 5 déc 18:21:57
Paris: 6 déc 00:21:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Reine à temps plein (le trône nous appartient) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 30 avr 2007 à 21:04
Modifié:  1er mai 2007 à 02:36 par LOOY
Citer     Aller en bas de page

Semblants

Un petit pas vers l’avant
Et je te propulse dans mes riens
J’avance toujours en reculant tu sais,
Même que mes pieds s’enfargent dans tes paupières
Et mes plaintes ricochent dans ta pupille…

Rien qu’une dernière danse
Sur le beat déchaîné d’une musique de file d’attente
C’est tout ce que je demande
Et on attisera les manèges de cire
Pour les coincer dans nos toiles encore…

Marguerite la voyante ne nous regarde plus,
Le passé présent futur nous appartient
Le reste on le brûlera, on l’enterrera
La boule de cristal nous fuit,
Profitons-en…

***


Passé #3 (loin derrière)

Il y avait aussi une navette qui nous emportait
À dos de cheval
Dans un bed and breakfast du sud,
Mais nous on préférait le Nord…

Le clown qui fait rire les enfants
Ne se fait jamais rire lui-même
Et la pie qui jacasse des mots doux,
N’est là que pour le spectacle

Le billet était moins cher cette fois-là
Et tes cils m’entouraient juste assez pour me faire rêver,
Il en manquait peu pour tuer les peut-être…

***



Lendemain :

Et de nos robes de princesse
Aucune n’a survécu
Même nos rêves se sont éparpillés
Les beaux à gauche,
La droite en attente…

Mais la reine perdra sa couronne
Comme le fou a perdu sa tête
Et nous on s’époumonera
Dans les rollercoasters aux tracks-serpents
Ceux des dragons, des chevaux…

…Encore plus d’oiseaux jaunes…

On se distillera tellement,
Avant de donner le trop certain dernier souffle,
Que nous serons toujours au carrousel…

Notre dernière danse ne s’est jamais tue
Ma robe était trop longue pour flancher,
Et ma crinoline trop bombée…

***


Passé #1 (hier)

Les abeilles se délectaient de nos peines
Il ne faisait pas soleil, seulement brumeux
Comme la brume dans tes yeux.
Et le givre couvrait la fenêtre,
Mais pourtant les arbres en fleur
Nous avaient déjà ouvert leurs paumes…

La sensation de ma main
Parcourant et séparant
La moindre mèche de tes cheveux
M’est revenue dans un vent de Mai…

Une mouche fredonne à mon oreille
Un p’tit air à la Jacques Brel
Que je n’oublierai pas

***



287 West Street:

Un petit pas vers le sud,
Nos bras sont des pantins
Je t’arracherai tes doutes,
Mais lance-moi mon pique
Et la couronne de la reine,
Pour que je puisse les raccorder
Autant que les stands de fusils à l’eau
Où je prends mes aiguilles,
Autant que je recouse
Le tutu de la ballerine
Pour qu’on puisse à nouveau danser
Dans la file des manèges,
Pour qu’on réapprenne à virevolter
Sur les toits des églises,
Où on a vu grandir
Les rouages des calèches
Et, dans les valses-carrousels,
Le trot de nos poneys...

***


Passé #3 (À demi)

Et l’auberge en bois de chêne
Et ses lucarnes blanchies
Étaient les seuls témoins de nos caprices,
Le vent balance leurs ruines
Dans le carreau de la fenêtre…

Je me souviens
De nous
Comme si c’était hier…

L’homme géant se dandine
Parce qu’il est paumé,
Et le clown qui fait rire les enfants
Ne s’est jamais trouvé drôle

On a rapiécé les morceaux du casse-tête
Au goût dilué de velours
Et aux airs de roi de France
Un par un,
Pour arriver avec 2 heures de retard

Le rideau était déjà fermé
Et la salle à moitié vide…



 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18596 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 1er mai 2007 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Ouah... du matin... comme ça... l'est long à lire...

Y a plein de trucs qui fourmillent de partout et qui mériteraient une dixième lecture... Mais pas le courage là...^^

beaucoup aimé les passages Passé #1 et 287 West Street...

Mais viendrai relire quand je serai plus réveillé^^

Promis

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Eleven


...the sunshine girl is sleeping...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
767 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2006
Dernière connexion
3 décembre 2017
  Publié: 1er mai 2007 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Je sais qu'il est long et plein de passages que j'aime énormément...

pourtant je ne me focalise que sur les robes de princesses...tu dois savoir pourquoi...

me rappelle plein de choses ce passage-là...

alors merci pour ça...

  ...on ne reviendra pas...
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 1er mai 2007 à 17:52
Modifié:  1er mai 2007 à 22:18 par Rouge
Citer     Aller en bas de page

oula merci tout le monde d'avoir lu cette brique!


Tilou:
Oui il y a tellement de petits détails... que je ne suis même pas sûre de tout comprendre moi même... en fait inconsciemment je dois comprendre ^^


Datura:
(3/4 de merci pour toi)


Sanguine:
Vi... et j'aimerais emporter le plus de gens possible... en terre promise... ^^


Eleven:
(pardon du retard, j'avais pas vu ton com! T'as du poster en même temps que moi ^^)
merci... oui moi aussi ce passage, c'est mon préféré...
(merci)

(ah ouais et pour le titre... j’avais la flemme de réfléchir... l’est trouvé vite vite... ca explique tout !)

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 1er mai 2007 à 23:12 Citer     Aller en bas de page




(Ça fait tellement chaud au coeur... tu peux pas savoir à quel point)

merci 100000000 fois !

 
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 2 mai 2007 à 19:09 Citer     Aller en bas de page

Des textes qui m'ont emportée
*vraiment aimé* Je laisse juste une petite trace pour te le dire...
Je repasserai lire demain...


  CAUSTiQUE
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 5 mai 2007 à 14:09 Citer     Aller en bas de page

Merci Billie...
*Vraiment fière que ça t'aies emportée*
^^


Keep:
Oui c'est carrément ça, les photos déchirées... Qu'on essait de reconstituer sans grand succès...

(Et c'esst vrai... les clowns cachent toujours une ou deux larmes sous leur maquillage trop épais)
(merci)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4052
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0440] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.