Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 40
· Tychilios · LALIA
13409 membres inscrits

Montréal: 21 sept 16:10:16
Paris: 21 sept 22:10:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Rentrée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 4 sept 2006 à 13:23 Citer     Aller en bas de page


A mes deux fils et plus particulièrement à mon petit Théo qui entre en CP...



Rentrée


C'est une année qui recommence
Avec ses rêves et ses bruits.
Je me demande à quoi tu penses
Silencieux sur le parvis.

Avec fierté, sur tes épaules
Tu portes feutres et cahiers,
Impatience et tube de colle,
Dans ton cartable d'écolier.

Cherchant le visage connu
D'un camarade d'autrefois,
Tu me parais un peu perdu.
Mais ne le suis-je plus que toi ?

Tu vas écrire tes six ans
Sur le beau tableau de ma vie.
Tu es à l'école des grands.
Je quitte celle des petits.


B.
(septembre 2006)

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 4 sept 2006 à 13:39 Citer     Aller en bas de page

Comment ne veux-tu pas que je fonde là aussi ?
Tout en émotion ces pensées là...
Ca noue le tit ventre des petits comme des grands..

bisous...

"Tu vas écrire tes six ans
Sur le beau tableau de ma vie
Tu es à l'école des grands.
Je quitte celle des petits."

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
14 avril 2019
  Publié: 4 sept 2006 à 13:41 Citer     Aller en bas de page


Très beau poème et très touchant, ces petits bouts

émeuvent toujours au premier jour de la rentée

Mes amitiés Yvon

 
laroma
Impossible d'afficher l'image
Ce qui compte c'est d'être ici.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
19 juin 2006
Dernière connexion
10 août 2010
  Publié: 4 sept 2006 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

On se rappelle toujours la séparation que cause la rentrée de nos petits bouts de choux. On est fier et en même temps on quitte nos bébés. Mais chaque moment compte tellement même quand ils sont grands.

  La vie n'est pas toujours un fleuve tranquille
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
18444 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 4 sept 2006 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

ah oui un texte fort en émotions ...

merci !

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 5 sept 2006 à 12:38 Citer     Aller en bas de page

charmer un magnifique poème décrivant l'appréhension et l'excitation d'un rentrée...


greenheart¤

  I will be right here waiting for you...
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 5 sept 2006 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

Houla ça me ramène à quelques années en arrière. je me rappelle, j'étais super angoissée. Je le suis toujours d'ailleurs

Trop mignon...

Bises

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 5 sept 2006 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Superbe texte qui dégage beaucoup d'émotion.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 5 sept 2006 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

J'adore ce texte, Bertrand, et je ne peux que le nominer !

Un véritable coup de coeur pour ces deux derniers quatrains:


Cherchant le visage connu
D'un camarade d'autrefois,
Tu me parais un peu perdu.
Mais ne le suis-je plus que toi ?

Tu vas écrire tes six ans
Sur le beau tableau de ma vie.
Tu es à l'école des grands.
Je quitte celle des petits.


Comme tu les aimes tes fils, mon ami !

Chantal

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 10 sept 2006 à 09:14 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à toutes et tous.
Quand je vois vivre mes enfants, je revisite les émotions de ma propre enfance que je croyais définitivement oubliées.
Ce sont les émotions présentes, les miennes et les leurs mêlées, ainsi que celles du passé qui animent ce petit poème.

Amitié.
Bises aux filles.
Bertrand.


 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 14 sept 2006 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

La séparation donne là un très beau poème. J'ai retrouvé la même émotion que j'ai ressentie un jour à la radio en écoutant "Long Day Comin'" chanté par Hal Ketchum. J'ai acheté depuis ses disques comme j'écouterai d'autres poèmes de toi. verso

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 15 sept 2006 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Verso. Tu me fais là un beau compliment.

Amitié.
Bertrand.

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 11 déc 2006 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Avant tout, ce sont les enfants qui sont adorables... Merci de ton passage.

Bises.
Bertrand.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2837
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0295] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.