Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 299
Invisible : 0
Total : 299
13277 membres inscrits

Montréal: 17 jan 00:38:55
Paris: 17 jan 06:38:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La lignée des hommes inhibés Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 3 juil 2017 à 10:44
Modifié:  5 août 2019 à 15:36 par Greg Horie
Citer     Aller en bas de page

Homo habilis poilus
Homo habitus grottus
Homo hibernus froid au cuyus
Homo vivus tranquilus

Homo erectus-bandedurus
Homo guerre du feuyus
Homo fouducuyus
Homo exclsi-levrètus

Homo dominatus
Homo Horribilis colonus
Homo Exterminus indus
Homo Exploitus négus

Homo sexualis
Homo cul-nu lingus chatus
Homo exclusi-anulus
Homo capotus

Homo phobus rudus
Homo crétinis-xénophobus
Homo conneris omnibus
Homo petitus-limitus !

Homo mysogynus
Homo racis-connus
Homo pastrèfutus
Homo no-tolérus terminus !

Homo politicus pourritus
Homo toutpour Crésus
Homo mondialus entubus
Homo banquis anculus

Homo crizus durus
Homo peuplus cocus
Homo chomajus déprimus
Homo déplumus débrouyus

Homo richus radinis-pingrus
Homo évadis fiscalus
Homo cactus pochus
Homo désertis françus

Homo ça pince Monseigneur ?
Ouyouyouille Sapiens-sapiens !



Greg Horie

  GH
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
810 poèmes Liste
22911 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 3 juil 2017 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Homo mysogynus
Homo Homophobus
Homo assidanslebus
Homo minus

Femina, mutiler, uxor
Idem !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12725 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 3 juil 2017 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Hi hi hi

Excellent !

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4638 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 juil 2017 à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Ne pas confondre FEMINA avec FEMEN comme on le fait si souvent au lieu de FEMINAE pour désigner les militantes ukrainiennes (que l'on réduit à leurs cuisses, qu'elles ont très belles d'ailleurs)

Utiliser correctement par Félix Nietsche, ne pas confondre avec Friedrich Nietzsche, dans 'Fragrans feminæ' (parfum de femmes), attention c'est un livre sordide et assez antiféministe

Un petit cours très court

cuisse n. f : segment supérieur du membre postérieur des animaux
nominatif singulier FEMEN
vocatif singulier FEMEN
accusatif singulier FEMEN
génitif singulier FEMINIS
datif singulier FEMINI
ablatif singulier FEMINE
nominatif pluriel FEMINA
vocatif pluriel FEMINA
accusatif pluriel FEMINA
génitif pluriel FEMINUM
datif pluriel FEMINIBUS
ablatif pluriel FEMINIBUS

femelle n. f : animal du sexe qui reproduit l'espèce
femme n. f : être humain de sexe féminin
nominatif singulier FEMINA
vocatif singulier FEMINA
accusatif singulier FEMINAM
génitif singulier FEMINAE
datif singulier FEMINAE
ablatif singulier FEMINA
nominatif pluriel FEMINAE
vocatif pluriel FEMINAE
accusatif pluriel FEMINAS
génitif pluriel FEMINARUM
datif pluriel FEMINIS ou FEMINABUS
ablatif pluriel FEMINIS

Tandis que
Se polluer (commettre un péché d'impureté)
indicatif (intransitif) FEMINO


 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
695 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 juil 2017 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Super ! J'ai adoré.

Joker

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 juil 2017 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

en SAM homo taurise
que des homo plates deviennent
des homos importants
pour les homo bilisés.
que des homo dits.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 juil 2017 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Et en plus...Cubitus ou cutibus...Merci pour ce plein wagon d'us ou un plein d'autobus.
Je parle pour ne rien dire, mais ce loufoque m'a bien fait rire
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 4 juil 2017 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

bonsoir Greg,

Je ne peux qu'aimer ce texte un loufoque pas si loufoque.... Une chronologie de l'évolution ad hominem avec un belle conclusion... un vrai bonus qu'aurait apprécié le professeur Nimbus thésard sur l'olibrius.

Merci beaucoup
Avec ma sincère amitié
V

 
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 8 juil 2017 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

Merci amis poètes pour vos ressentis sur ce délire de plume,

fraternellement,

  GH
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 907
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un Sourire (Autres)
Auteur : La Brune Colombe
De braves hommes trop crédules (Loufoques)
Auteur : josette
La fonte des banques! (Loufoques)
Auteur : Rosi

 

 
Cette page a été générée en [0,0354] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.