Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 36
· Captain Cap · ori · Tychilios · Krysenzo
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 16:21:41
Paris: 19 oct 22:21:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: À celle qui m'a tant aimé... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 16 mai 2012 à 02:36
Modifié:  16 mai 2012 à 05:27 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

À celle qui m'a tant aimé...

C'était un soir, il faisait gris,
Il pleuvait même je crois, oui !
Était-ce un signe, un ange pleurant
Des larmes au-dessus de ce bourg géant ?

Moi, j'avais une grand-mère qui m'aimait,
Qui me faisait des merveilles à manger,
Qui me donnait de l'amour et du bonheur,
J'ai vécu avec elle de magnifiques heures !

C'était un soir, et je sortais du cinéma,
J'allais rejoindre un père garé tout là-bas,
Qui m'attendait dans sa grande voiture noire !
J'ai vu ses yeux, puis un masque de désespoir !

Moi, j'avais une grand-mère qui m'aimait,
Qui jouait à cache-cache avec moi, gaieté !
Elle m'emmenait au parc d'attractions et riait
Avec moi toute l'après-midi... des airs enchantés !

C'était un soir, et mon père m'a dit que mamie
Était morte dans la journée... C'était une vie
Qui prenait fin, mais en moi, elle vit encore,
Elle est ma richesse, plus que l'argent, l'or !

Ce poème, ce n'est pas de la tristesse, ou des pleurs,
C'est juste de l'amour, et quand filent les heures,
Et que mon cœur me renvoie à son image merveilleuse,
Je ne souhaite qu'une chose, qu'elle soit bien, heureuse !

À ma grand-mère, partie il y a plusieurs années déjà....

 
Liliepsy

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
570 commentaires
Membre depuis
17 février 2012
Dernière connexion
21 février 2018
  Publié: 16 mai 2012 à 07:06 Citer     Aller en bas de page

C'est en tout cas un très bel hymne que tu fais à ta grand mère et que tu nous fait partager généreusement

affectueusement

 
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
525 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 16 mai 2012 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

"Et que mon cœur me renvoie à son image merveilleuse,
Je ne souhaite qu'une chose, qu'elle soit bien, heureuse !"

On souhaite toujours le meilleur pour ceux que l'on aime. Moi aussi quand ma grand-mère rejoindra l'infini c'est ce que je lui souhaiterai.

Merci pour ce bout de toi.

 
desdémone
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
21 commentaires
Membre depuis
28 février 2012
Dernière connexion
19 septembre 2012
  Publié: 16 mai 2012 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

L'amour reçu apporte tant de forces. J'aime beaucoup ton poème.

 
mauzi 9-10

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
13 mai 2012
Dernière connexion
19 avril 2013
  Publié: 16 mai 2012 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Très très touchant ce poème en hommage à ta grand-mère...
Moi aussi j'avais une mamie que j'aimais beaucoup et comme toi, je crois aussi qu'elle est encore vivante en moi, en nous ses petits-enfants. Après tout, nous sommes un bout d'elle, et nos enfants aussi.

Merci de nous faire partager ce moment d'émotion...

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4084 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 16 mai 2012 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

joli et tendre partage cher Pierre Yves

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 16 mai 2012 à 17:31 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est magnifique ! Un de ceux que je préfère de toi.

Tout l'amour qu'elle t'a donné sera gravé en toi à jamais

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 17 mai 2012 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Une grand-mère en or avec un coeur d'enfant... par une plume au coeur d'or... très bel hommage que tu lui rends, là.
Je suis sûre qu'elle entendra tes mots.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 17 mai 2012 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage touchant à elle.




  amour et poésie malgré tout
laurianne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
22 mai 2012
Dernière connexion
25 juillet 2015
  Publié: 25 mai 2012 à 18:22 Citer     Aller en bas de page

très joli et touchant.... Bravo!


Bonne journée

xxx laurianne

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 26 mai 2012 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

J'allais manqué ce bel hommage à ta grand mère...
La mienne m'a élevée. Elle m'a beaucoup appris sur la vie.
J'espère compter autant pour mes petits fils.
Bises.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
folano sabata
Impossible d'afficher l'image
un poète est une étoile, même mort il continue à briller
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
13 mai 2012
Dernière connexion
12 janvier 2017
  Publié: 31 mai 2012 à 19:17 Citer     Aller en bas de page

je suis resté accroché du premier jusqu'au dernier mot, et à la moindre occasion je replongerai encore dans ton poème
Car l'amour a réussit à prendre le dessus sur la mort,
et puisque ce même amour qui vous a lié et continuera a vous lié est sorti victorieux de cette tragédie, je suis convaincu qu'un jour vous vous reverrez

amicalement

  les mot, l'amour et l'espoir sont mes armes
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1669
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

A ce petit bout de vie qui me rendra grand... (Amour)
Auteur : pyc
Y croire... (Amour)
Auteur : pyc
La Cour Des Miracles (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline

 

 
Cette page a été générée en [0,0440] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.