Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 35
13166 membres inscrits

Montréal: 30 mai 22:02:43
Paris: 31 mai 04:02:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Si Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mon ange


On ne peut hair que là où on a aimé et où en dépit de toutes dénégations on aime toujours
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
12 août 2011
Dernière connexion
23 août 2012
  Publié: 16 mai 2012 à 15:11 Citer     Aller en bas de page



Si l'amour est un don, je déposerais sur ta tombe les lambeaux de mon cœur fatigué
Si les larmes sont le reflet de la douleur, je les verserais jusqu’à ce qu’une rivière me ramène à toi
Si le manque est désormais mon compagnon, je tenterais de le semer en cherchant ton chemin
Si le temps continue de s’écouler, j’entamerais une course effrénée que je remporterais pour te retrouver
Si la carence de tendresse me laisse démunie, je m’envelopperais de ton aura pour que mon âme te reste pure
Si ma mémoire me fait défaut , je graverais sur ma peau ton nom, tes mots pour les relire à l’infini
Si mes hurlements n’atteignent pas ton monde, je chuchoterais aux étoiles de te conter mon amour
Si mon regard ne perçoit plus le bleu de tes yeux, je peindrais chaque parcelle de l’univers de couleur océan
Si tu étais encore, je vivrais ma lolo, je vivrais ….

  Respecter toujours autrui si vous voulez qu'il en soit ainsi pour vous aussi
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
4596 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 16 mai 2012 à 16:55 Citer     Aller en bas de page

Mais elle n'est plus là, et toi si !!!! Et tu dois arriver à vivre avec son souvenir...

Courage, un jour viendra où tu te souviendra avec tendresse et sans souffrance

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
7 octobre 2019
  Publié: 17 mai 2012 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

On n oubli pas, jamais...

On apprend a vivre avec cette douleur.

Je comprends ce poeme.
Je le comprends tellement...

Bien à toi
Pipa

  la vie est belle, même si....
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai 2012 à 10:32
Modifié:  18 mai 2012 à 10:32 par pyc
Citer     Aller en bas de page

je m'aperçois à quel point la vie peut sembler injuste parfois...j'aimerais avoir le bon discours pour te redonner foi en l'existence, pour que tu crois à nouveau que le bonheur ne se cache pas si loin que ça de toi...mais j'ai peur d'être trop brusque dans mon envie de t'aider, et qu'au final, tu sois encore plus malheureuse...et je ne souhaite pas te faire culpabiliser d'être prise dans ces tourments que tu partages en mots avec nous. tout tunnel a un début, mais aussi une fin, alors tiens bon, et cherche la sortie...qui sait ce qui t'attend au bout ? peut être des choses, des gens, qui sauront être importants dans la quête du renouveau !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 917
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0544] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.