Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· Gigi Paix
Équipe de gestion
· Maschoune
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 05:16:03
Paris: 17 oct 11:16:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: C'est pas la mère à boire... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 26 mai 2012 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

C’est pas la mère à boire
Ni celle à danser,
C’est la mère à déboires
Pas celle que tu voulais.
Je sais.
C’est pas la mère en cage
Qui reste au foyer
En tricotant, bien sage,
Celle que tu voulais,
Je sais.
C’est pas la mère à taire
A renier ses combats,
Elle a jamais su faire
Cela : baisser les bras,
Même par amour pour toi.
C’est pas la mère innée,
Celle, qui, distinguée
Tu aurais présentée,
Avec de la fierté.
Celle que tu voulais
Je sais.

C’est la mère tigresse
Douce comme un camion,
Qui cache sa tendresse
Bluffant ses émotions.
C’est celle qui bossait
Semaine et jours fériés
Sur les foires et marchés
Pour te faire étudier.
….Tu vois,
Elle est toujours debout,
Elle écrit un poème
Avec des rimes au bout
Qui te disent qu’elle t’aime
Elle est là. Tous les jours.
…. C’est ta mère, pour toujours.





Sidonie....24 Mai 2012





  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 mai 2012 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

C’est la mère tigresse
Douce comme un camion,
Qui cache sa tendresse
Bluffant ses émotions.
C’est celle qui bossait
Semaine et jours fériés
Sur les foires et marchés
Pour te faire étudier.


On ne prend pas le permis pour devenir mères..on le devient avec tout ce qui nous caractérise et je ne crois qui existe la mère à boire..mais on peut arriver à se comprendre , à s'accepter avec nos différences qui font si mal ...
Ravie de te lire Sidonie, ce poème est un pas en avant , sans doute.

Bises
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 26 mai 2012 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Voilà une maman qui sait s'affirmer tout en rappelant combien elle aime.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 26 mai 2012 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous.. Lilia, Marcel, Chris…
Non, Chris, je n’ai jamais été « une femme au foyer.. » ..
J’ai assumé plusieurs boulots d’homme, à une époque où ce n’était pas à la mode… et j’en suis fière.
Pourquoi nous veulent-elles toujours différente de celle que nous sommes ou de celle que nous avons été…nos filles ?
Pourquoi ai-je l’impression d’avoir « loupé le coche » avec la mienne ?
A l’approche de la fête des Mères et des bons sentiments qui vont pleuvoir dans les textes…
Voilà…


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Blue


« Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés. » Proverbe indien
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
221 commentaires
Membre depuis
10 mai 2012
Dernière connexion
14 juillet 2016
  Publié: 26 mai 2012 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Le plus important que ce soit en tant que mère, femme ou simple être humain, c'est de pouvoir se regarder chaque matin dans la glace sans avoir honte de soi.
Après on fait ce qu'on peut avec ce qu'on est et je pense que si on a été "honnête", même si les apparences peuvent en faire douter parfois, nos enfants le savent.
Après, nos enfants sont aussi des personnes comme les autres et ils ne sont pas forcément conforme à notre individu idéal, comme les autres, il faut les prendre comme ils sont et qu'eux nous acceptent comme nous sommes.
Je déteste aussi les mièvreries de la fête des mères...même si j'aime bien que mes enfants me la souhaite et que j'aimais le temps où je les avais ce jour-là tous les 3 sur mon lit avec un plateau de petit déjeuner...
En tous cas tes mots sont beaux, j'aime leur rythme.

Bon week end

Blue

  Mon avatar est une oeuvre de Steph Débias
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 26 mai 2012 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Sidonie


(......) Silence

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 26 mai 2012 à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Quoi qu'on fasse, on n'est pas la mère qu'ils auraient voulu.
Je n'ai pas de fille, mais j'ai l'impression aussi d'avoir loupé le coche avec mon fils, et longtemps, je me suis torturée à chercher ce que j'avais fait, ce que je n'avais pas fait... Mais un jour, j'ai décidé de ne plus me laisser aller à la culpabilité...
J'ai fait tout ce que j'ai pu pour lui, je l'ai aimé de toute mon âme et il en sera toujours ainsi, mais qu'il me juge ou pas, je vis aussi pour moi maintenant... Et j'ai quelques fois l'impression que, du coup, il me juge moins...

Merci pour ce partage Sidonie, j'aime beaucoup tes mots

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Simba's


loin des yeux, loin du coeur se proverbe et bien menteur, car malgré la distance c'est à toi que je
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
20 mars 2012
Dernière connexion
28 janvier 2014
  Publié: 26 mai 2012 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

cela me rappelé ma mère
magnifique

Poétiquement Simba's

  l'amour brille sous les étoiles
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 26 mai 2012 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Une déclaration poétique forte!
Une mère dans toute sa profondeur...
Merci!

Et bientôt bonne fête!! Ça approche douce maman


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 26 mai 2012 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Chacun aime a sa façon,et bien bête celui qui voudrais changer un cœur de mère,surtout quand elle aime!


  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
758 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 26 mai 2012 à 13:14 Citer     Aller en bas de page


Une mère sans amertume qui peut être fière.

  Jean-Yves
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 26 mai 2012 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

merci Sidonie,
nous traversons une période trés difficile avec l'un de nos fils qui à trente ans, et qui rejette tous ses échecs sur sa mère car il est incapable de se remettre en question...
ton poème démontre bien ce que n ous ressentons tous dans des cas similaires car nous avons fait ce que nous avions a faire, aurions nous fait le contraire le résultat serait le même, alors soyons patients et espérons....
L'iconoclaste

  pengyou42
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 27 mai 2012 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous sur mon petit coup de gueule… et bienvenue au club des parents qui n’ont pas des « enfants parfaits », n’étant pas parfaits eux-mêmes…
Bien sûr qu’on les aime nos enfants… mais quelquefois, ils exagèrent…
Amicalement et bon dimanche !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 27 mai 2012 à 03:56
Modifié:  27 mai 2012 à 14:42 par Pampille
Citer     Aller en bas de page



Un poème qui déchire là ou nos entrailles hurlent encore..... aimer, ne pas juger, essayer, relancer , espérer

bises Sidonie

  pampille
desdémone
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
21 commentaires
Membre depuis
28 février 2012
Dernière connexion
19 septembre 2012
  Publié: 27 mai 2012 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Rien de mieux qu'une mère comme ça, avec un coeur aussi tendre et des mots aussi forts !

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 27 mai 2012 à 11:19
Modifié:  29 mai 2012 à 02:46 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci Pampille...
Merci Desdémone...
Mais c'est pas une mer d'huile...(oui, bof..)
et j'ai pas toujours le pied marin..
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 28 mai 2012 à 00:48 Citer     Aller en bas de page

on a du mal quand les gens qu'on connaît ne sont pas dans le moule qu'on désire...mais la, on ne parle pas de gens, mais d'une mère qui a donné la vie, et ça devrait permettre plus de compréhension...Et qu'une femme fasse un métier d'homme, personnellement ça ne me pose aucun problème, je suis déjà plus choqué quand certains hommes s'en offusquent sans réaliser à quel point ils sont grotesques !
et que tu ne sois pas la maman parfaite, y a rien de plus normal car personne n'est parfait...mais déjà, avoir l'intelligence de l'avouer soi même, c'est bien ! je veux croire qu'au final te concernant, la relation enfant-mère pourra s'épanouir avec amour et attachement !
amitiés très sincères.
pyc.

 
nico52
Impossible d'afficher l'image
Tes yeux et ton sourire, et tes cheveux et ton sourire, et toi et patatras…
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
29 commentaires
Membre depuis
5 mai 2012
Dernière connexion
2 juillet 2016
  Publié: 28 mai 2012 à 20:56 Citer     Aller en bas de page

C'est un très joli poème.

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 29 mai 2012 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre-Yves pour tes mots d'encouragement toujours...
Merci Nico... nouveau sur LPDP .. et bienvenue sur ce site..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 31 mai 2012 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

L'incertaine, merci
Oui, Chris, tu as tout compris..Bises.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 31 mai 2012 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Sidonie,

Ne t'inquiète pas ! Toute cette tendresse que tu lui donnes, elle la reçoit tout de même sans le montrer, c'est sûr ! Ce n'est jamais perdu. Et plus elle t'affronte, plus elle t'aime ; c'est sa manière de se construire, de se "distinguer" de toi. Tu lui apprends bien mieux la vie ainsi en lui montrant une femme qui lutte pour être libre et exister qu'en ne vivant que par les autres !
J'ai aimé la forme de ce poème-cri-du-coeur, de ce poème-coup-de-gueule
plein d'une belle tendresse sans mièvrerie ! Et je te comprends si bien : j'ai moi aussi une ado à la maison...
Amitiés
Blottie

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2475
Réponses: 40
Réponses uniques: 26
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1418] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.