Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 35
· Sucia Sonia · Cidnos
13209 membres inscrits

Montréal: 29 jan 14:12:12
Paris: 29 jan 20:12:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Je l'ai rencontrée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 4 févr 2006 à 12:34 Citer     Aller en bas de page


Un jour, la mort j’ai rencontrée
A l’aube d’un p’tit matin gris
Toujours poli, je l’ai saluée
Et « bonjour » elle me répondit

Bonjour ! le mot est déplacé
Car si vous êtes là aujourd’hui
C’est sûr, pour venir me chercher
C’est un mauvais jour, je vous dis

Pourtant je suis jeune, plein d’allant
Et aussi en bonne santé
Mais qu’ai-je commis de méchant
Pour ce départ précipité ?

D’ailleurs si vous le permettez
Vous avez le teint très palot
Les yeux creux et les traits tirés
Et surtout les os sur les os

De votre faux vous feriez mieux
D’aller faucher quelques épis
Pour vous remplumer quelque peu
Vous seriez beaucoup plus jolie

Peut être suivez vous un régime ?
Ou bien vous êtes anorexique
Mais votre cas est gravissime
Puis je vous trouve pathétique

Si vous continuez comme ça
Vous allez faire une dépression
Ou alors mourir avant moi
Ce serait un comble, voyons

Vexée, elle leva sa longue faux
Bien prête à m’enlever la vie
Mais je me réveille en sursaut
Tu es là, belle, le soleil luit.



Gérard Bollon


  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
NeverM|nd
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
481 commentaires
Membre depuis
2 décembre 2005
Dernière connexion
20 mars 2019
  Publié: 8 févr 2006 à 21:32 Citer     Aller en bas de page

Ton poeme se lit avec un sourire en permanence...
Belle facon d`aborder la mort .. superbe ..GENTIPOETE
Au plaisir ..

~Never-Mind~

  Never for ever
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 9 févr 2006 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Never-Mind, Venise,

Merci pour ces agréables commentaires sur un sujet encore tabou.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 1er mars 2006 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

C'est un sujet intéressant que tu traites là et j'ai eu plaisir à le lire.
Merci pour ce partage.
Amitiés

Plume d'Ange

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 2 mars 2006 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PlumeDange,


Merci pour ton passage et ton appréciation de mes textes.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre 2019
  Publié: 13 août 2007 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai même ri à la lecture... Je m'imagine bien la mort anorexique...
Merci pour cet agréable moment, sincèrement... Merci !



Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 jan 2009 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Gérard, j'espère qu'on va lui faire la nique encore longtemps
amitié
jc

 
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 29 jan 2009 à 11:19 Citer     Aller en bas de page



Oui JC, le plus longtemps possible à cette salope.

Bonsoir, amitiés

Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1597
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0609] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.