Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 324
Invisible : 0
Total : 325
· emy999
12957 membres inscrits

Montréal: 21 jan 16:57:26
Paris: 21 jan 22:57:26
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Chansonnette du bord du Nil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
20797 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 5 jan à 14:28 Citer     Aller en bas de page

(sur l'air de "Jeanneton")


Akhenaton prend sa serpette
Larirette, larirette
Akhenaton prend sa serpette
Pour couper du papyrus

En chemin il rencontre
Quatre filles en minibus

La première des égyptiennes
Voulait un cunniligus

La deuxième, étant plus chienne
S’attaqua à son prépuce

La troisième citoyenne
Lui susurra : « Je te suce ? »

Ce que fit la quatrième
A aussi une rime en « us »

Si vous trouvez cette rime
C’est que vous êtes coquine

La morale de cette chanson
C’est que les femmes thébaines
Font ce qu’elles veulent des garçons
Qui saisissent les aubaines.





  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Meruem
Impossible d'afficher l'image
Dans sa demeure de R'hyeh la ville morte,cthulu attend et r¨ºve.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
21 août 2017
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 5 jan à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Très bon texte et surtout la rime.le jour ou vous donnez la réponse ne m'oubliez pas.

  Koliki(l'indicible)roi des rois
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
20797 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 5 jan à 14:50 Citer     Aller en bas de page

J'avoue que là je confine au sublime.
Merci Meruem mais je ne donnerai pas la rime même à un ami.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Et puis notre quatrième
Fit " sauter " le " cumulus "
C'est gentillet, mais il y a quand même plus coquin...Alors poètes ?
Vos idées sont à l'argus
Biz ODE 31 - 17
Entrainant ce loufoque en chanson

  OM
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
376 poèmes Liste
11470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Rhooooo !!!
Te voici parolière de chansons paillardes maintenant ?


  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
20797 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Et puis notre quatrième
Fit " sauter " le " cumulus "
C'est gentillet, mais il y a quand même plus coquin...Alors poètes ?
Vos idées sont à l'argus
Biz ODE 31 - 17
Entrainant ce loufoque en chanson



Hé non tu n'as pas trouvé !
Tente de nouveau ta chance ?
Merci Ode3117

Citation de Adamantine
Rhooooo !!!
Te voici parolière de chansons paillardes maintenant ?



Non, je fais de l'égyptologie ma Doudou.


Citation de Alice K'roll Grace
Mais avec un ...bonus (pour le prépuce... de la deuxième).
Quand on sais que la circoncision était pratique courante en Egypte depuis le IIIè millénaire avant JC.



Mouais le minibus non plus n'existait pas !
C'est une fiction et toute ressemblance avec des personnages réels est totalement fortuite.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Bon il y a l'anus...Aussi, c'est pas tellement égyptien, mais ça colle bien, ça a du corps.
J'attends la trouvaille des p'tits malins
ODE 31 - 17

  OM
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
376 poèmes Liste
11470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Bon il y a l'anus...Aussi, c'est pas tellement égyptien, mais ça colle bien, ça a du corps.
J'attends la trouvaille des p'tits malins
ODE 31 - 17


Eh bien ma chère Ode, tu te lâches )

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 jan à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Oui, ADAMANTINE, c'est un " vent " de folie ou de coquinerie qui m'a pris soudain.
Il faut bien rire quand on le peut.
Biz ODE 31 - 17

  OM
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
307 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 6 jan à 20:37
Modifié:  6 jan à 22:17 par Ali
Citer     Aller en bas de page

Si la Madone les maldonnes et les Thébaines m'aiment et me pardonnent malgré mes défauts, alors quelle bonté, qu'elles sont bonnes ! Ainsi il est utile, en ces temps de Bethléem, de se souvenir que Sainte Marie-Madeleine ne fut pas Sainte-Nitouche...

Mais gare, Aude, à tes sauts d'hommes et go Maures !

Mais Ode, gare, aux grecs coutumes et us !

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
368 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 11 jan à 05:15 Citer     Aller en bas de page

Super chanson, Chère Aude. Mais tout cela pouvait se faire au printemps à Paris. Un cunnilingus dans un minibus en plein désert égyptien, je ne le souhaite à personne. Même pas à mon pire ennemi. Et en guise de dessert, subir l'attaque d'une chienne sur son prépuce... Cette histoire se termine évidemment par une sodomie après fellation dans cet étrange minibus non climatisé sous 50 °C.
Ah, Chère Aude, mon amie, je vois que tu as vraiment envie de chanter, j'ai quelques idées de chansons "cool" à te proposer. Je prépare une liste et te les envoie. D'accord ?
A très bientôt.
J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
20797 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 12 jan à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Oui, ADAMANTINE, c'est un " vent " de folie ou de coquinerie qui m'a pris soudain.
Il faut bien rire quand on le peut.
Biz ODE 31 - 17



Il ne faut pas s'en priver !

Citation de Ali
Si la Madone les maldonnes et les Thébaines m'aiment et me pardonnent malgré mes défauts, alors quelle bonté, qu'elles sont bonnes ! Ainsi il est utile, en ces temps de Bethléem, de se souvenir que Sainte Marie-Madeleine ne fut pas Sainte-Nitouche...

Mais gare, Aude, à tes sauts d'hommes et go Maures !

Mais Ode, gare, aux grecs coutumes et us !



Je surveille mes arrières !

Citation de Joker
Super chanson, Chère Aude. Mais tout cela pouvait se faire au printemps à Paris. Un cunnilingus dans un minibus en plein désert égyptien, je ne le souhaite à personne. Même pas à mon pire ennemi. Et en guise de dessert, subir l'attaque d'une chienne sur son prépuce... Cette histoire se termine évidemment par une sodomie après fellation dans cet étrange minibus non climatisé sous 50 °C.
Ah, Chère Aude, mon amie, je vois que tu as vraiment envie de chanter, j'ai quelques idées de chansons "cool" à te proposer. Je prépare une liste et te les envoie. D'accord ?
A très bientôt.
J.



Avec plaisir, Joker !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 274
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0435] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.