Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 981
Invisible : 0
Total : 983
· Rose-Amélie
Équipe de gestion
· Bestiole
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 08:30:19
Paris: 28 févr 14:30:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: ‘sens’ dessus-dessous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 21 juil 2012 à 21:22 Citer     Aller en bas de page

‘Sens’ dessus-dessous


Lorsqu’il n’aperçoit plus, le rouge de tes lèvres
Il est alors perdu et sent monter la fièvre
Tous ses coups sont permis pour raviver tes braises
Et regagner très vite le jardin de ses rêves

Lorsqu’il ne touche plus, que tes profonds abysses
Il est alors perdu devant ces précipices
Tous ses coups sont permis pour en combler les vides
Il bétonne ces fonds pour atteindre tes cimes

Lorsqu’il n’entend plus, ta voix qui le transporte
Il est alors perdu et fait du porte à porte
Tous ses coups sont permis pour ranimer tes notes
Il invente des clés, des portées, il pianote

Lorsqu’il ne perçoit plus, ton parfum qui l’enivre
Il est alors perdu s’imaginant le pire
Tous ses coups sont permis, il file à travers champs
Pour cueillir des bouquets, en faire ton encens

Lorsqu’il n’a plus ce goût, du sucre qui te glace
Il est alors perdu et patine sur place
Tous ses coups sont permis pour garder tes arômes
Il distille sa peine pour en faire ton rhum

Lorsqu’il n’a plus ces cordes où il peut s’arrimer
Il est alors perdu, s’emballe, prêt à caler
Il est en panne des sens, je l’entends qu’il palpite
Dans son antre il attend, que tu viennes et l’invites !




 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14964 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 février
  Publié: 22 juil 2012 à 00:58 Citer     Aller en bas de page

Lorsqu’il n’a plus ces cordes où il peut s’arrimer
Il est alors perdu, s’emballe, prêt à caler
Il est en panne des sens, je l’entends qu’il palpite
Dans son antre il attend, que tu viennes et l’invites !


Peut etre l'heure ...le café pas encore bu.... mais ton poème semble passer vraiment une urgence...
Merci pour cette belle lecture, bon dimanche !
Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 22 juil 2012 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

En lisant ton poème je me dis qu'il est bon d'être célibataire
Dans de telles conditions l'amour est un supplice quotidien , le lire est bien agréable à vivre une journée voir deux... Ensuite fuir cette prison pour la belle liberté d'action et de penser où s'animent tant et tant d'autres horizons...
Beau poème qui crée la réflexion sur l'attachement excessif de l'être aimé... ( finalement c'est peut-être ça l'Amour? )

Merci Cookiss


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
3 février
  Publié: 22 juil 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

La, je pense qu'il aime à la folie...alors certes, vivre quelque chose avec excès, c'est rarement une bonne chose...mais personnellement, je sais que si je rencontrais celle que je pensais être mon âme soeur, j'aurais peut être au moins dans les premiers temps, cet attachement aussi fort que celui décrit ici...quand on est privé d'amour et qu'on le retrouve, quelle sera notre façon d'être ? pourquoi pas celle décrite ici qui laisse sens dessus dessous ?
j'ai interprété à ma façon ton poème, car peut être que son protagoniste n'a pas retrouvé l'amour récemment...
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 23 juil 2012 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

La passion dans tous ses états...même les plus terribles.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 25 juil 2012 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Galatea pour tes mots. J’espère que cette lecture matinale ne t’a pas empêché de prendre un bon petit café chaud (robusta ou arabica ?) pour démarrer ta journée.

Effectivement Marchepascal nous sommes ici dans un attachement ‘peut être excessif’, c’est ce qui fait l’Amour ‘Passion’

Pyc , toujours cette sensibilité à fleur de peau qui te caractérise dans tes commentaires. C’est avec plaisir que je lis ton analyse et ton ressenti.

Fatale, tu n’as pas capté à l’envers ‘alléluia’. Seulement ici je ne parle pas de moi, mais de l’amour passion que chacun ou chacune est en droit d’espérer (s’il ne l’a pas connu).

TB, voilà comment la lecture d’un texte peut être interprétée différemment selon les sensibilités. Nous en avions déjà discuté lors d’un précédent commentaire. L’auteur doit-il en expliquer le sens.
Quoiqu’il en soit (juste un petit indice), j’ai voulu exprimer l’amour passion au travers des cinq sens bien connus.
TB (autre petit indice) je ne suis pas une fille !!! (Sans rancune)

Sidonie,
Je crois que tu as tout résumé, la Passion dans tous ses états (j’aurai pu choisir ce titre là) Merci.

Merci à vous tous au plaisir de vous lire

Amicalement

Cookiss

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 25 juil 2012 à 22:57 Citer     Aller en bas de page

Le sens en est donné, alors que dire d'autre ?
Ah oui !... L'avatar ! J'adore les fraises avec une crème fraîche. Je sais hors sujet, j'ai toujours fait ainsi à l'école. Incorrigible, je suis.



Vitalic.

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 14 août 2012 à 19:48 Citer     Aller en bas de page

Remerciements tardif de ma part Vitalic, mais remerciements tout de même pour ton passage et ton commentaire.
Pour la fraise sur la crème (je pense que c'est ta gourmandise qui déforme ta perception. Il me semble bien qu'elle est posée sur une plume ( mais bon !!!) elle est légère comme de la crème.
Cordialement
Cookiss

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1020
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.