Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 277
Invisible : 0
Total : 277
12981 membres inscrits

Montréal: 23 juin 19:15:29
Paris: 24 juin 01:15:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les crêpes au Grand Marnier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
491 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 30 jan à 04:15
Modifié:  30 jan à 07:01 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Nous voilà arrivés presqu'à la chandeleur,
Au deux de février, toujours à la même heure.
C'est un jour important pour tous les cuisiniers.
Faire les crêpes, une à une, sans les faire griller.
(Puis se servir un verre, au moins, de Grand Marnier).

Étaler la farine, ajouter sucre et sel.
Puis au centre les œufs, le beurre mou en parcelles.
Battre avec énergie pour ôter les grumeaux
En y mettant le lait, bien râcler les lambeaux.
(Et une autre tournée mais à boire au goulot).

Ranger le tout au frais et laisser reposer
Juste une demi-heure, le nez devient rosé.
Faire chauffer la poêle et agripper la louche,
Bien étaler la pâte en une seule couche.
(Puis une autre bouteille à vider dans la bouche).

Mais non, pas sur le sol, il faut viser la poêle,
Même si à ce stade on compte les étoiles.
Il faut rester très droit bien que l'on soit torché.
L'éthylique coma n'y est pas recherché.
(Déboucher la dernière qui est plus haut perchée).

Vous voilà arrivés à la fin du mélange.
Toutes vos créations ont l'aspect bien étrange
Qu'on pourrait qualifier de l'amorphe au bizarre.
Résultat hasardeux d'un esprit très hagard.
(Reste encore une goutte ! Il faut pâ què s'égaaare !).

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9449 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 30 jan à 07:02 Citer     Aller en bas de page

Il y en a qui ont le vin gai ... toi c'est les crêpes on dirait !

A la tienne

  ISABELLE
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
497 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 31 jan à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Avec la dinde au Whisky...
un bon menu sans modération !

  M@rs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
388 poèmes Liste
20479 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 31 jan à 03:14 Citer     Aller en bas de page

Moi j'y mets du rhum, mais je ne touche pas à la bouteille, juste une cuiller à soupe dans la pâte et je fais sauter la dernière crêpe en l'envoyant sur le haut du buffet.
C'est du super grand marnier, pas étonnant que tu sois torché.
Ce n'est pas du grand " marc nié..."
Merci pour le sujet bien choisi et amusant
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Poégraphe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
108 commentaires
Membre depuis
8 juillet 2016
Dernière connexion
7 juin
  Publié: 1er févr à 16:24 Citer     Aller en bas de page

Surprenant ! Agréable 😀

  _Poégraphie Photoétique
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
5591 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 2 févr à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Une façon amusante de faire des crêpes.
Bien arrosées les crêpes! et le gosier aussi.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 283
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0201] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.