Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 398
Invisible : 0
Total : 400
· ori · Argynne Aphrodite
13137 membres inscrits

Montréal: 7 avr 03:57:59
Paris: 7 avr 09:57:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Sans ambages, notre peau aime... Roseds / Lacase Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 8 nov 2008 à 17:16 Citer     Aller en bas de page

Sans ambages, notre peau aime...
Texte en vers lipidiniens mais pas lipidineux


J'avoue : dès que je vous ai lue
J’y ai pensé
Vous voyant là, offerte, nue,
J’ai succombé

Entre nous, point d’exclamation,
J’ai mes soupirs pour véhicule.
Pour moi, point d’interrogation,
Vous êtes celle que j’adule.
A vos formes, sans fin je rêve
Madame, d’enfin m’arrimer.
Pitié, acceptez ! J’ai la fièvre !
Bref, en un mot, vous m’affolez.
Je veux qu’à deux nous le fassions
De suite et sans conciliabules !
Stylez-moi de votre passion
Je suis le coq, vous la pendule. *

Vous avez un discours hardi,
Et sans mes dix stances garder,
Pardonnez-moi de l’être aussi,
De vous répondre sans rimer.
Si vos velléités m’exhortent,
Je vous préférerais plus tendre !
Vos mots ne seront lettre morte
Pour peu que vous sachiez attendre.
Arrimons-nous mais patiemment,
Aux mots laids vous cédez le pas !
Oh Dieu ! Mais vous n’y pensez pas...
Depuis suffisamment longtemps !

S’il faut mêler mes pieds aux vôtres
Et faire un ouvrage à couplets
Donnez un lied que l'on s’y vautre,
Prenons la prose qui vous plaît.
N'en faites pas un esclandre
Nos soupirs seront passerelles,
L’aréopage peut attendre,
Pas nos relations textuelles.
Laissons nos rimes s’embrasser
Entre nous, point de suspension
Je sais que vous aussi rêvez
De belles alitées rations !

Alors trouvons l’inspiration
Vite dans nos prés liminaires.
Que nos plumes nous confondions
Sur la table de nos matières !
Oh ne faites pas, je vous prie,
Une telle figure de style !
Les traits d’union ça se construit
Jetons les ponts de notre idylle
Susurrez-moi quelques virgules
Que je vous ouvre mes guillemets.
Trouvez la juste latitude
Où les e renaissent muets.

Déjà parenthèses vacillent
Vous êtes mon doux circonflexe,
Et je saurai, belle cédille,
Faire fi de tous nos complexes.
Livrez votre langue française,
Que j’y pose mon belge accent
Vous pouvez m’appeler Diérèse **
Osons tous les enjambements !
Alors mettons-nous à l’ouvrage
Et nos pieds recomptons encore
Au plaisir donnons un visage
Avant que d’être occis, morts…

J'avoue : dès que je vous ai lu
J’y ai pensé
Vous voyant là, offert, ému,
J’ai succombé


* Nougaro
** synérèse sur "diérèse"...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 8 nov 2008 à 18:33 Citer     Aller en bas de page

un grand talent d'écriture nourrit par vos deux plumes exquises ...

que vos vers sont beaux et si réels

de belles images, un tendre chant ...

bref tout y est

chapeau bas !!

bravo à vous

  Seirén - ©
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 8 nov 2008 à 18:51 Citer     Aller en bas de page

"Alors trouvons l’inspiration
Vite dans nos prés liminaires.
Que nos plumes nous confondions
Sur la table de nos matières !
Oh ne faites pas, je vous prie,
Une telle figure de style !
Les traits d’union ça se construit
Jetons les ponts de notre idylle
Susurrez-moi quelques virgules
Que je vous ouvre mes guillemets.
Trouvez la juste latitude
Où les e renaissent muets.

Déjà parenthèses vacillent
Vous êtes mon doux circonflexe,
Et je saurai, belle cédille,
Faire fi de tous nos complexes.
Livrez votre langue française,
Que j’y pose mon belge accent
Vous pouvez m’appeler Diérèse **
Osons tous les enjambements !
Alors mettons-nous à l’ouvrage
Et nos pieds recomptons encore
Au plaisir donnons un visage
Avant que d’être occis, morts"

Que de poésies sous vos plumes d'amour incessant. Que de lumières ... que de vies, mes dieux. J'ai vraiment aimé cette explosion de vos plumes.

Poétiquement, votre lecteur

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
5746 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 8 nov 2008 à 21:58 Citer     Aller en bas de page

Quand des mots laids enflent à ce point, ils deviennent si gros qu'ils s'arriment à rien à tout ce qui adhère, si j'osais je dirais presque que l'inspiration vous a refilé ses morpions
des gros mots certes mais nullement grossiers ceci est un joyeux plaidoyer, un avis à la copulation poétique
(roulement de tambour)
Voici une lecture tactile d'ailleurs moi aussi j'avoue dès que je vous ai lus j'ai pensé et conclu qu'avec les mots c'est comme pour les femmes il n'y a pas que leurs formes qui vaillent d'être épousées!
amitié
jc

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 9 nov 2008 à 07:35
Modifié:  9 nov 2008 à 07:35 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page



Merci mille fois, Lacase, de m’avoir accordé tes faveurs… poétiques ! Ce fut un réel plaisir de jouer avec toi à la (gram)mère et au papa pour mettre au jour, en quelques doctes heures et sans la moindre douleur, ce poème nouveau-né !

Et merci pour les rires, sous et fous, et surtout pour toute la patience dont tu as fait preuve pendant la gestation de notre marre-mots !


Bonjour Idou ! Non, non, tout n'y est pas ! On avait de la matière pour écrire trois écrans mais on n'a pas voulu vous infliger ça !
Merci beaucoup pour ton commentaire !

Merci pour tes mots, Hassan ! Nous aussi, nous avons aimé mélanger nos plumes !
Un bisou (et une pensée douce et particulière pour toi et les tiens…)

Rimarien,
Une copulation poétique ! … Euh les (mor)pions avec un partenaire dont le pseudo est la case… Ca s’imposait presque !
Merci de t'être arrimé à tous nos mots !

Allant vers, c'est vrai : Lacase n’a pas cessé de me dire "méiose"... Il a tant fait des pieds et des mains que, oui, j’ai osé.
C’était très agréable, car nous avons dû multiplier les rapports textuels avant de pouvoir publier… (Si certains e furent muets, j'ai souvent fait de bruyants Ooooh et Aaaah et beaucoup(sou) ri !)
Merci pour ton commentaire !

L’insoumise, pour le petit air à rejouer, je laisse faire Lacase, musicien dans l’âme… (mais c’était si gai qu’il n’est pas exclu que nous nous y remettions… !)
Merciiii pour ton commentaire !

  Nul n'est une île...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
5 avril
  Publié: 9 nov 2008 à 09:57
Modifié:  9 nov 2008 à 09:59 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Ben , je suis ...scotchée....c'est si bien pensé et mélangé que l'on ne sait vous démêler les mots des uns et des autres.... .... ...un fondu exquis...et
Alex

 
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 9 nov 2008 à 16:47 Citer     Aller en bas de page

C'est un délice de mots bien venus et bien vus pour un joili poème empli de belles images
Bravo à vous deux

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 10 nov 2008 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

De ces moments délicieusement joyeux passés avec Roseds, me reste l'incarnation de doux souvenirs et la tristesse infinie d'avoir déjà terminé.
Elle est... Elle a... Bref, j'ai une chance infinie de l'avoir rencontrée.
Mais je suis de la vieille école, ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus... Vous comprendrez aisément que j'ai autant de scrupules à en parler que j'ai pris de plaisir à le faire...

Alphonse Blaise
Se prendre les pieds dans le tapis... Nous avons en effet, chacun goûté puis regoûté dans nos vers et dans celui de l'autre jusqu'à pouvoir savoir ce que nous pensions.

Ristretto
Gourmand en diable, je suis heureux que cette friandise participe à un repas de dimanche.

Fransua
Heureux que nos images te plaisent. Un grand merci pour ton sympathique commentaire.

Ce fut si doux, si gai et si bon qu'il faudrait être fou pour ne pas recommencer...

Un grand merci à vous tous pour vos réactions et vos encouragements.

L'oncle




  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10438 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 10 nov 2008 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

du grand art poétique, j'adore , bravo à vous deux pour cet exploit grammatical , à consommer sans moderation

Mystic
x2

 
Marc Page
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2008
Dernière connexion
13 septembre 2015
  Publié: 10 nov 2008 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

C'est vraiment bien du début à la fin
Les mots mis nous font rire et sans que les mots clopinent.
Bravo à vous deux
Bises.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 12 nov 2008 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

du premier au dernier vers, un concentré de talent aussi bien pour les jeux de mots ( la forme) que pour le fond.
une union des plus réussies, on en redemande !
bravo à vous deux !
quel bon moment de passé à vous lire !
amicalement.
pyc.

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 nov 2008 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

(Presque pas) une surprise de savourer ce duo..
connaissant l'agilité de Roseds et la subtilité de Lacase... l'emmêlage est des plus délicieux..

(m'ai régalée beaucoup beaucoup)

Merci à vous deux...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 12 nov 2008 à 18:58 Citer     Aller en bas de page

Un régal ! oh oui !

à vous deux

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 13 nov 2008 à 07:56
Modifié:  29 août 2009 à 06:15 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

Lacase, merciiiii ! (Oooh ! c'est malin, je suis toute rougeds à présent... )

Mystic, on a aussi consommé sans modération !
Merci beaucoup et bisous X 2

Rimeur, merci ! Génial, je ne sais pas, mais agréable, oui !
Ibizzza toi

fabien, sans que les mots clopinent ! Héhé ! Pourtant, c’est un travail sans gain ! (bien que j’y aie, pour ma part, gagné beaucoup... )
Bisous

Merci Pyc, pour ton commentaire ! Si vous éprouvez un certain plaisir à le lire, c’est qu’on a réussi à transmettre celui qu’on a eu à le coucher sur ce virtuel papier.
Bisous

Samira… Nous comprenons bien ton admiration : un texte pensé à deux têtes, écrit à quatre mains et pourtant… on a huit pieds partout ! (enfin, je crois… ) Aaaah ! c’est vrai, on est trop fort !
L'oncle et la grand-mère (grrr !) te remercient vivement pour ce très gentil commentaire !


Ptitebulle, oui, ce fut un très agréable enchev’êtres ment ! Ludique, harmonieux, très gai.
Nous te remercions pour ton commentaire !

Ellea Lee, merci beaucoup, c’est un régal de te trouver ici, toi qui te fais rare…


Merci à tous pour vos commentaires !

  Nul n'est une île...
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 13 nov 2008 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Excellent !
Un grand bravo à tous les deux !


Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 14 nov 2008 à 01:23 Citer     Aller en bas de page

Merveilleux poème à 4mains!

Où les mots se cherchent et
s'entrelacent pour donner un texte magnifique et vivant.

Vos Plumes sont magiques, vous êtes des magiciens des mots!!

Coup de coeur et favori pour votre écrit!!!!!

Merci de bon matin de m'offrir une aussi belle oeuvre...

tendrement

Luna

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 14 nov 2008 à 05:36
Modifié:  14 nov 2008 à 07:18 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour vos commentaires, c'est un véritable bonheur de vous lire.

Athénéa
Merci d'être entrée dans notre jeu.

Lunabelle
La seule magie vient de LPDP qui donne chaque jour la grâce d'être lu et de se rencontrer. Notre duo est une histoire de désir, au départ une idée un peu folle. Notre rejeton est dans tes favoris nous en rougissons de plaisir.

Encore un grand merci à vous tous

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 20 nov 2008 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Oooooh, j'aime beaucoup ce jeu de jambes (oups... Désolée, désolée, je n'avais pas l'esprit tordu en écrivant ça! !)


Non sérieusement, ce jeu de... Pistes () est savoureux, plusieurs lectures sont possibles


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1162 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 21 nov 2008 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

"Susurrez quelques virgules
Que je vous ouvre mes guillemets"

J'ai adoré le tout. Je me le garde de côté , pour le déguster en tranche , les soirs de disette.

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 22 nov 2008 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Merciiii pour ton commentaire, demon ! C'est surtout du grand art...ifice !
Bisous x 2

Lunastrelle, justement quand tu écris que tu n'avais pas l'esprit tordu en écrivant ça, on comprend exactement l'inverse !
L'idée de Lacase était de me proposer de "le" faire ensemble et que je sois offusquée, pensant à autre chose qu'à un poème commun... (mais, à son grand étonnement, je n'ai pas trop minaudé, comme tu vois !)
Gros bisous !

Estérak,
La petite tranche que tu cites est de Lacase (promesses en l'air, tout ça ! J'ai eu beau lui susurrer des tonnes de virgules, il ne les a toujours pas ouverts, ses guillemets ! )
Nous te remercions pour ce commentaire sympa !

  Nul n'est une île...
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 22 févr 2009 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Génial et excellent!! Ou.. Excellent et génial!!!
Un régal de finesse et d'humour!! Et dire que je l'avais manqué!!!
Bravo, bravo, bravo!!!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5085
Réponses: 34
Réponses uniques: 23
Listes: 5 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Reine de coeur sur le carreau (Amour)
Auteur : J'oséphine
Abond'amants (Loufoques)
Auteur : J'oséphine
Gilles ... et les autres ... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Amoureux fou
Ce qui était enfoui... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eleven
C'est .... (Amour)
Auteur : Bestiole
Nos Jalousies (alec-to et Ondine) (Collectifs)
Auteur : Alec-to
Des roses pour Sandra... *mélusine* / Alphonse Blaise. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La gueuse (Contes fantastiques)
Auteur : intertato
Chrysalide (Autres)
Auteur : oxymore
A la recherche d'un rire (Poèmes par thèmes)
Auteur : Karasu
Ma version des faits... (Poèmes par thèmes)
Auteur : chromatic
Le jardin d'alex...(bekrimation & Alphonse Blaise.) (Collectifs)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Traits d'union (Autres)
Auteur : dav
Eulogie pour les Princesses de Saba (Amour)
Auteur : Andjik
D'hélice (parfois j'oublie comme tu es belle) (Amour)
Auteur : Andjik

 

 
Cette page a été générée en [0,0762] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.