Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 34
· OlivVerh · Hubix-Jeee · Lucie Granville · SHElene · Andesine
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 05:52:57
Paris: 7 déc 11:52:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Contre - Jour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 26 févr 2008 à 13:29
Modifié:  26 févr 2008 à 13:51 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

C O N T R E - J O U R






Transparence à l'oubli des soirs
Au fil d'un pli de ton corsage
Le soleil caresse peu sage
Orange ton sein en bonsoir.


Ton aisselle à son autre nuit
Attire mon plein de regards
Où ma lèvre rêve au hasard
Préparant ses chants de minuit.


Rondeur de ton sein en douceur
Prenant la forme de ma main
À sa lumière en magicien
Le soir devient là chuchoteur.


Courbes chères à contre-jour
Sous la fenêtre en court plaisir
Car le ciel vient de s'obscurcir.
La lampe rit sous l'abat-jour.



(Extrait de "Nudités" dans "LES CORPS NÉCESSAIRES")

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 26 févr 2008 à 13:41
Modifié:  26 févr 2008 à 13:46 par Hassan
Citer     Aller en bas de page

Un texte très charmant ... un puits de mots, de vers, de rimes issus tout droit du coeur de celui-là qui est fait juste pour les déposer sur du papier rose.

"Rondeur de ton seins en douceur
Prenant la forme de mes mains
A la lumière en magicien
Le soir devient là chuchoteur "

J'aime beaucoup, mon poète bien-aimé.

Poétiquement, ton lecteur

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 26 févr 2008 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Hassan :: Au papier rose du corps, n'est-ce pas?

Mes Pluriels (sur le rouge du coeur) Ami-&-Co...


PetitePerle :: Ne postant, ici bien sûr, que mes poèmes, il ne peut être que de moi.

Merci - malgré tout - de ton interrogation (pour tout savoir...).

Mes Pluriels (égaux) et (de moi).

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
17834 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 26 févr 2008 à 17:26 Citer     Aller en bas de page

"Rondeur de ton sein en douceur
Prenant la forme de ma main"

C'est l'amour qui modèle l'autre à sa démesure

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 26 févr 2008 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Tu as toujours la sensualité à fleur de mots...

Merci...




  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre
  Publié: 26 févr 2008 à 23:27 Citer     Aller en bas de page

Dans le contre-jour, une sensualité au grand jour dévoilée sous toutes ses formes !
Bravo
Amicalement,

Serge

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 1er mars 2008 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Tir groupé: à vous 4, 4 fois mes merci!

...à Bestiole pour les rondeurs,

...à ptitebulle pour le sensuel en fleurs,

...à sergiofismodi pour les formes,

...à In Poésie pour la transparence.

alors:

JB: lis bien, elle n'avait que son corsage et pas de tomat', ni de santal.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1718
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La fin des crépuscules (Tristes)
Auteur : Le Hérisson
A nu (Amour)
Auteur : Julie
Corps et graphie (Amour)
Auteur : Lunastrelle
Poème du Silence (Amour)
Auteur : pluriels
Jardin sous les étoiles (Amour)
Auteur : Le_chat_mauve
Reste endormi (Amour)
Auteur : Tysha'Na
Et si ? (Autres)
Auteur : Valetrivages
J’ai vu (Autres)
Auteur : Tilou8897
Un peu trop loin (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Ennéa-tourbillon (arc-en-cercle) (Amour)
Auteur : Andjik
Poudre de songe (Amour)
Auteur : chimay

 

 
Cette page a été générée en [0,0334] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.