Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 586
Invisible : 0
Total : 589
· Nomis · Emile-André
Équipe de gestion
· Bestiole
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 02:04:51
Paris: 27 févr 08:04:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Déforme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 31 août 2012 à 14:53
Modifié:  8 oct 2012 à 00:10 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Déforme

Éclat de surface plane la lumière est en face

Rouge bleu vert une pâte onctueuse
ténébreuse grouille

Enveloppantes couleurs écorchées s'allongent: Traits passent...

Plus loin hallucinés, les sentiments vadrouillent,

Accompagnent les touches larges suspendues: Ah! l'étreinte...
 
Incroyable harmonie! Ensemble ils vont: S'unissent,

Dans le foin ils vacillent!        
" L'émotion du grand peintre" 

La présence de l'artiste!
" Sa folie est en vie"

Le mystère reste entier
L'art écho du passé 
Immense ciel étoilé
Champ de blé croassé

Et j'entends ce qu'il dit
Ses yeux bleus par ici
À côté de son lit
Fume la pipe je vous dis...

Sa voix chante le printemps
Qu'il dépose en peignant
Un dialogue fulgurant
Chapeau bas!!! Ô Vincent 


http://www.youtube.com/watch?v=0CsIQdm713M&feature=youtube_gdata_player

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 31 août 2012 à 15:01 Citer     Aller en bas de page



☮ [MarchePascal] ◂▸
………………………


Au début, au-delà des simples couleurs, on pressent qu’il il y a quelque chose de plus !!!

Dans le foin ils vacillent!
" L'émotion du grand peintre"………..
Là, la mèche est imméditement vendue…

Amateur de peinture, je ne peux dénigrer ce texte… Plus qu’un poème, il s’agit d’un travail.

VitaLiC_____. * ˛* ♥ ♫..♫..♥ ♫..♫♥

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 31 août 2012 à 16:08
Modifié:  31 août 2012 à 17:32 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Boje moï ! J'aurais tellement à dire sur ton texte. D'abord, tu as su admirablement retracer l'"instant" et ce tableau que j'adore, le dernier de Van Gogh avant qu'il ne se tire une balle dans la tête.
"Traits passent", trépasse, passe...et bang !

On dirait que d'un trait de pinceau, tu as suivi la course des moissons et ce que Vincent ressentait.
Tu as, par tes images, retranscrit la folie, le talent, et l'étreinte...de la mort. Mais il y a tant de vie dans ces blés qui vont se faire faucher, tout comme les corbeaux qui planent tels des menaces. "Never more !"
Rouge, sang et or.

Pour anecdote, on dit que dans sa poche, on trouva une lettre adressée à Théo :
"Mon travail à moi, j'y risque ma vie, et ma raison y a sombré à moitié".

Mais que c'est beau !

Merci pour tout ça et sorry pour le comment (très, trop long^^) mais je suis "fan".

Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 1er sept 2012 à 01:15 Citer     Aller en bas de page

Ah! Mes amis...

Vous arrivez tous les trois à définir exactement ce que j'ai voulu dire sur Vincent, chacun avec votre tempérament...
Vous êtes formidables!!!
Beaucoup d'émotion en vous lisant!!!

"Chapeau bas"
 

Marchepascal sur le chemin de l'art est si puissant de le ressentir autant dire merci mon Dieu que c'est beau la vie

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 2 sept 2012 à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Un poème couleur arc-en-ciel.




  amour et poésie malgré tout
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 3 sept 2012 à 07:04 Citer     Aller en bas de page

Ovnissimo, "la vie en couleurs quoi!"

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 3 sept 2012 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Des émotions tellement fortes que tu nous a retransmises en prenant un peu des pensées et du pinceau de l’artiste...Bravo c'est superbe!!!

Alex

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 sept 2012 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Alex ta description est idéale!!!
Un plaisir de lire au-delà  tes mots...



Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 14 sept 2012 à 18:45 Citer     Aller en bas de page

"Plus loin hallucinés, les sentiments vadrouillent,
Accompagnent les touches larges suspendues: Ah! l'étreinte..."


Intensité vibrante de ses demis tons qui nous enlace inlassablement!

Chapeau bas Marchepascal pour cet hommage à Vincent!



Amicalement
Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 17 sept 2012 à 00:27 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cet élégant salut Sybilla, votre présence nouvelle sur ce beau site de poésie nous ravit à tous!!

À bientôt de lire avec intérêt vos futures créations

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 12 nov 2012 à 14:23 Citer     Aller en bas de page


Une vision très intéressante! Pourquoi pas...
D'ailleurs je trouve qu'une poésie devrait avoir plusieurs interprétations!!!
Le principal est d'avoir des images qui vivent en nous lors de la lecture...

Merci d'être passé sur ce tableau où les couleurs grouillent

À bientôt Pierre

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1574
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0420] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.