Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13055 membres inscrits

Montréal: 11 déc 22:27:41
Paris: 12 déc 04:27:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La dernière perdrix Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 22 mai à 08:03
Modifié:  14 sept à 15:44 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Les fidèles courtisans prenaient place
A la table du luxueux palace
Qui, bientôt, s’apprêtait à héberger
Un large banquet, des plus raffinés.

Le roi, antipathique et plantureux,
Vautré sur son trône, les yeux vitreux,
Attendait, haletant, qu’il fût servi
De quoi satisfaire son appétit.

Après un défilé d’amuse-bouches
N’ayant provoqué aucune escarmouche,
On porta les vedettes du festin,
Collecte de la chasse du matin :

De belles perdrix garnies de myrtilles,
Véritable régal pour les papilles,
Si providentielles et opportunes
Que brièvement il n’en resta qu’une.

Un prince, de je ne sais quel canton,
Plus insatiable que notre glouton,
Saisit sa chance et rafla sur-le-champ
La dernière volaille, l’aguichant.

Le souverain, heurté par ces manières,
Beugla tout un lot d’injures grossières,
Parvenant au niveau du freluquet
Dont la silhouette se délitait.

Paniquée, la reine prit sa défense,
Jura qu’on a déjà vu pire offense,
Et mima de son mari l’embonpoint,
Preuve qu'il ne fut point dans le besoin.

Mais le roi courroucé pointa la tête
Du prince, ordonnant qu’on la lui coupât.
Il l’expédia ensuite à sa conquête
Comme dessert, à l'issue du repas.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21172 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 22 mai à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Dans ce temps là, on ne mangeait pas, on se goinfrait, pauvre petite perdrix. Je frémis davantage pour elle que de ce prince glouton.
Le récit est bien conté, cela fait frémir, mais j'imagine la scène.
Bises NICO
ODE 31 - 17

  OM
Étrange Frère

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
31 janvier
Dernière connexion
3 août
  Publié: 22 mai à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Morale de l'histoire : qui va à la chasse perds sa tête ?

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 22 mai à 11:11 Citer     Aller en bas de page

Ce pourrait être une morale qui convient en effet !

Merci à vous deux

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1056 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 22 mai à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Ah...Ah ton Prince sans rire avait-il perdu la tête pour se servir avant le Roi ?

Malheureusement, quand on en perd une, on en perdrix !

Privé de dessert est une sanction difficile à approuver, mais c'est bien un crime de lèse-majesté qui mérite une leçon, fort appréciée...

  M@rs
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1469 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 22 mai à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Ca ne vaut p'être pas une tête de veau sauce gribiche .....mais faute de grives on mange des merles et je ne vais pas faire la fine bouche !
Merci pour le sourire à ma lecture !

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 22 mai à 13:20 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos retours en jeux de mots fort bienvenus

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4817 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 23 mai à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Brrr... Moi je lui couperai bien la tête à ton roi.
Je n'ai jamais mangé de perdrix mais j'ai gouté à ton texte avec joie et sourire.
Merci pour ce beau partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 23 mai à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi !

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2560 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 25 mai à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Extrêmement bien raconté. On se croirait dans un banquet au moyen âge.
Petite nuance : je n'ai pas risques, mais j'ai grandement apprécié et le style et l'histoire.
Merci à toi
Bonne journée

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 26 mai à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Le comique passe au second plan en effet ! Merci !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21172 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 26 mai à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Et la perdrix de lui jeter le mauvais oeil ( on sait ce qu'est un oeil de perdrix )
ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« La Foi est un arc-en-ciel plein de couleurs, dommage que les religions soient daltoniennes. » Sh
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
1929 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 26 mai à 21:54 Citer     Aller en bas de page

Je ne suis pas resté sur ma faim tant pour le récit fort bien conte que pour la victuaille bonne a perdre la tête.
Merci pour cet original partage Nico

Amitié,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 28 mai à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à toi

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 17 sept à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

C'est un dénouement assez noir qui referme ce texte, mais en même temps, je pense que dans des temps anciens, les choses pouvaient se passer comme ça.
Je pense qu'avec la toute puissance des seigneurs et rois, il devait être difficile d'exister sans leur faire offense, même dans des contextes pour lesquels la colère n'était pas envisagée. Dans un moment festif, qui aurait pu prédire une issue comme celle ci ?
Amicalement.
pyc.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 17 sept à 10:13 Citer     Aller en bas de page

Oui tu as raison ! Mais c'est aussi pour renforcer le ridicule et la démesure qui caractérisent ce personnage cynique et égocentrique.

Merci pour ton passage

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 330
Réponses: 15
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0442] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.