Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 402
Invisible : 0
Total : 404
· Quitterie · samamuse
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 03:06:16
Paris: 27 févr 09:06:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Adages régionaux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 10:33
Modifié:  27 oct 2012 à 11:09 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page




Dans le Doubs, abstiens-toi.

Dans l’Eure prends ton temps.

Dans la Manche, planque tes cartes.

Dans l’Aude, profite.




  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22281 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Et dans le RHIN.....Cambre toi, et dans la SEINE joue ton rôle
N'en donne pas trop AUDE, des profiteurs il faut t'en méfier,
Bises ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Et dans le RHIN.....Cambre toi, et dans la SEINE joue ton rôle
N'en donne pas trop AUDE, des profiteurs il faut t'en méfier,
Bises ODE 31 - 17



T'en fais pas Ode, j'en profite aussi. Et si on me manque de respect c'est un coup de pied dans l'Aine direct

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 27 oct 2012 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Et dans l'Yonne rugit ! Oui, je n'ai même pas honte ;-)
Le coup de pied aussi toi..., ça me rassure...^^.

:-)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Et dans l'Yonne rugit ! Oui, je n'ai même pas honte ;-)
Le coup de pied aussi toi..., ça me rassure...^^.

:-)



Excellent !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
9002 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi, je ris bien de l'humour de vous Troie, Cher poètes.
Merci pour cette partie,
Catherine

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 oct 2012 à 16:07
Modifié:  27 oct 2012 à 16:08 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Et demain ...

dès l'Aube , il faut que je me so(h)umette
à la rime



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22281 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 28 oct 2012 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Dans la SOMME compte ton argent et dans la VILAINE , parle de beauté
ODE 31 - 17

  OM
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 28 oct 2012 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Dans la Creuse, on fait son trou

Dans la Drôme... adhère.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 28 oct 2012 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous : nos régions ont du talent ! Bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Coriandre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
14 août 2012
Dernière connexion
17 juillet 2016
  Publié: 30 oct 2012 à 10:03 Citer     Aller en bas de page

en Somme, Aude ne perd pas le Nord ! Elle connaît Savoie et a plus d'un tour dans sa Manche !

Si tu as besoin d'un Allier ....

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
3 février
  Publié: 30 oct 2012 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

personnellement, je profite du fait que tu sois dans ma sphère de personnes très appréciées...pour ton humour, visible encore ici, par exemple, et qui n'a de cesse de me ravir...J'aime bien le double sens de tes mots, c'est en cela que la loufoquerie s'invite et resplendit !
des adages comme des invitations à la bonne humeur, peut-on rêver mieux ?
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 30 oct 2012 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Coriandre
en Somme, Aude ne perd pas le Nord ! Elle connaît Savoie et a plus d'un tour dans sa Manche !

Si tu as besoin d'un Allier ....



Quel feu d'artifice ! Tu es trop forte mon amie ! Bises

Citation de Pyc
personnellement, je profite du fait que tu sois dans ma sphère de personnes très appréciées...pour ton humour, visible encore ici, par exemple, et qui n'a de cesse de me ravir...J'aime bien le double sens de tes mots, c'est en cela que la loufoquerie s'invite et resplendit !
des adages comme des invitations à la bonne humeur, peut-on rêver mieux ?
amitiés très sincères à toi.
pyc.



Cher ami du Calvados, à Caen le prochain café qu'on prendra ensemble ? Ou à Paris ?

Bises

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 30 oct 2012 à 19:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de l hetre a Théo
juste un petite remarque, qui n'est pas de moi, mais étant de cette belle région de franche-comté ,je me permet, un rectificatif qui s'impose, chez moi , dans le doubs nous disons " dans le doubs absinthe toi" ! je préfère et de loin a l'abstention j'ai d ailleurs un texte a mon actif sur cet élixir que j'ai titré "" l'absente"" si cela vous dit!!!
je suis artiste peintre ,collectionneur d'absinthe et consommateur bien sur ,cela va sans dire!!!
la dessus santé !
bien amicalement

patrice



La fée verte ?
Je ne crois pas y avoir goûté et d'ailleurs ce n'est plus la même que celle qui ravagea le 19eme siècle (dommage ?).

Enfin tchintchin ami poète. Ne nous abstenons pas d'absinthe.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 31 oct 2012 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Une belle carte de visite.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 31 oct 2012 à 06:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de Marcel42
Une belle carte de visite.
Cordialement,
Marcel.



Un petit tour de France à ma façon (et sans dopage, moi).
Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 31 oct 2012 à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de l hetre a Théo
désolé de te contredire Aude, mais l'absinthe actuelle est exactement fabriquée de la même façon qu'auparavant, je parle d'absinthe de qualité, évidemment, pas de celle qui était faite, a l'époque ,avec du mauvais alcool,ethanol, et autres substances nocives et qui a fait des ravages ,surtout chez les femmes d'ailleurs. Les français ne consommaient plus assez de vin en France et les viticulteurs ont réussi leur coup,puisque ce sont eux qui l'ont fait interdire eh! oui, ce n'est pas a cause de la pseudo folie que son excès engendrait.. encore une idée reçue;;; voila , bon je m'arrête la.
bien amicalement patrice



Cette précision est très intéressante ! C'est donc ces salauds de vignerons qui ont tué la fée verte ? Merci de lui rendre justice

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lisa Puydor
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
22 août 2012
Dernière connexion
3 février 2013
  Publié: 31 oct 2012 à 22:10 Citer     Aller en bas de page

Coucou à chacun et chacune, j'ai rit à avoir des crampes aux abdominaux !

Vous êtes tous très talentueux ! Sublimissime !!!
MERCI pour ce sacré bel échange: beauté, humour, finesse ! WAOW !!!

GBIZZZZ
Lisa.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 1er nov 2012 à 07:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lisa Puydor
Coucou à chacun et chacune, j'ai rit à avoir des crampes aux abdominaux !

Vous êtes tous très talentueux ! Sublimissime !!!
MERCI pour ce sacré bel échange: beauté, humour, finesse ! WAOW !!!

GBIZZZZ
Lisa.



Rire c'est gagner des heures de vie en plus, longue vie à toi Lisa Puydor !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 9 nov 2012 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Et quid de ce grossier landais marié à une finlandaise pas très gironde ou de ce Bavarois prétendant être dans le haut Var.
Tout ça pour dire que c'est beau l'Hérault mais c'est pas du Ravel sinon pourquoi ne pas croire que l'abbé Toven a écrit la 5 ième symphonie

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 9 nov 2012 à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de rimarien
Et quid de ce grossier landais marié à une finlandaise pas très gironde ou de ce Bavarois prétendant être dans le haut Var.
Tout ça pour dire que c'est beau l'Hérault mais c'est pas du Ravel sinon pourquoi ne pas croire que l'abbé Toven a écrit la 5 ième symphonie



Je m'incline : respect !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2051
Réponses: 20
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0630] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.