Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 316
Invisible : 0
Total : 319
· ALPETE LION DE AUDE · ODIN
Équipe de gestion
· Bestiole
12991 membres inscrits

Montréal: 20 juil 06:53:53
Paris: 20 juil 12:53:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les six déments Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
So Fie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
21 mai
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 4 juin à 05:37
Modifié:  4 juin à 05:51 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Des six déments, nous étions sans nouvelles.
Esprits d'aiguisés  savamment contrefaits.
Faire les vents d'Anges pour se faire la belle.
De nous, décidément  ils s'étaient bien joués.

Sans mot dire, il a fallu qu'ils, sans canne, aillent,
Sur le triste continent des expatriés sur le volet.
Ces cancres-là  ont joué les passe-murailles.
Avec l'alarme à l'œil et l'alibi dos, ils se sont défaussés.

Lits vides et île lettrée, plongeant dans le coma idyllique.
Ces malades manteaux travaillent du six boulots.
Et hop ! Des lits de fuite pour nos psychédéliques.
Les mots rendent les cris vains, et la musique porte haut.

C'est une forme alitée que de remplir nos verres,
Écrire des maux laids pour les cerveaux lents.
L'avenir est à qui perd ses vers.
Et c'est dans l'amour entre adultes, qu'on s'entend.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
6483 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 4 juin à 09:03 Citer     Aller en bas de page

merci SOPHIE

C'est une forme alitée que de remplir nos verres,
Écrire des maux laids pour les cerveaux lents.
L'avenir est à qui perd ses vers.

jet de beaux coups des vos lus
sans trots, considérer d'appâts rances.

un duo sur cette lancée me plairait.
bise.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20579 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 4 juin à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Pas mal, pas mal du tout, moi qui apprécie les jeux de mots, c'est réussi.
Un duo avec SAM, ce serait bien...Il serait ravi, mais c'est toi qui décides.
Bien amicalement ODE 31 - 17
Les six déments...Ciel, je trouve cela original

  OM
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
3378 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 4 juin à 22:23 Citer     Aller en bas de page

Emporté par cette loufoquerie verbale !

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
So Fie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
21 mai
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 5 juin à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos commentaires.
Samamuse, je te prends au mot.
Et tu peux quand tu veux me contacter en mp.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 196
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0335] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.