Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 40
· Yvan Bert · ptigaby · ODIN
Équipe de gestion
· Ashimati
13018 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:02:07
Paris: 20 oct 13:02:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le charme slave ou le ballon. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 4 juin à 23:50
Modifié:  5 juin à 19:23 par A.Belhirch
Citer     Aller en bas de page

Je ne sais plus
Si j'allais rencontrer Nathalie
Ou voir la coupe du monde.

Les affaires du cœur, jusque-là,
L'intérêt a un peu molli.
Ces jours-ci, je ne rêve que
Ronaldo, Neymar, Misee
Bottant des ballons impossibles
dans nos malheureux filets.

Le ballon rond
est toute une passion profonde.
Sitôt après, la deuxième mi-temps
Arabie Saoudite-Russie
J'irai boire un bon chocolat chaud
Au café Pouchkine
Elle va m'attendre la très jolie Nathalie.

Elle va parler peu de football.
Comme l'un des tics du style contemporain
Je vais parler de ballon avec entrain
Pour poser au joyeux compagnon
Pour poser une nouvelle colle.


  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6924 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 6 juin à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Elle va parler peu de football.
Comme l'un des tics du style contemporain
Je vais parler de ballon avec entrain
Pour poser au joyeux compagnon
Pour poser une nouvelle colle.

comme on se connait
à +

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
868 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 6 juin à 08:18 Citer     Aller en bas de page

Dans les yeux de Nathalie, on peut voir le Monde entier, et boire la Coupe jusqu'à la lie...

J'ai ma favorite et fait mon choix !
Французская песня по-русcки:"Натали" (Ж.Беко - "Nathalie" de G.Becaud

  M@rs
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 7 juin à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Ça sera à 100% le charme slave .

 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 7 juin à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Le charme slave pour moi aussi

Un texte pas aussi loufoque qu'il n'en a l'air!

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 8 juin à 20:15
Modifié:  8 juin à 20:26 par A.Belhirch
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir tous

samamuse

Il va à merveille ce magnifique ver avec ce quartier de mon poème. Il parfait remarquablement le contenu.
Chaud bisou de la part de ma muse.

M@rselO

Il s' agit d'une autre Nathalie pas celle de Becaud. Elle est popov et goûte exquiserment un divin caviar aussi mais c'est une autre Nathalie.

Utherbor

Merci beaucoup de ne pas détester cette lecture.

Amanda

Difficile de choisir quand on aime le ballon.

Damon

Les jours utils ne se sont pas encore écoulés. Bah! Suis enfermé dans un dilemme imbécile.


  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 256
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0305] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.