Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 317
Invisible : 0
Total : 320
· ALPETE LION DE AUDE · ODIN
Équipe de gestion
· Bestiole
12991 membres inscrits

Montréal: 20 juil 06:54:30
Paris: 20 juil 12:54:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La mite raille Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20579 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 24 juin à 12:01
Modifié:  25 juin à 01:48 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

"Vous êtes pathétiques,
Bouffés par les moustiques,
Il a tellement plu,
Maint'nant c'est par les tiques,
Ah ! Moi ç' que j'en conclus,
C'est qu'ils sont bien goulus,
Y' a le côté sadique
Et vous n'en pouvez plus
Et votre été "ça tend"
A faire venir les taons".

Mais voilà, en automne,
Moi papillon agile,
Faut bien que je déconne,
Vos nerfs j' les veux fragiles,
Gardez votre opinion,
Je n' suis que papillon.
Car oui, ce sont mes larves
Qui commettent une entrave
A vos pensées sévères
Quand j' viens loger l'hiver.

Car en hiver c'est bien,
Là je suis bien au chaud,
Vos draps sont mon cachot,
Et quand j'ai bien pondu,
Mes larves sont assidues,
C' est là qu'elles mitraillent
Vos plus jolis chandails?
Elles sont peu délicates
Logées dans vos chaussettes,
Chez elles, elles s'acclimatent
Et deviennent pirates,
Ne restent que des miettes.
Le beau pull, elles l'excisent,
En font des jours Venise.

Mais nous ç' qui nous dérange,
C'est l'odeur des oranges
Et cette sacrée girofle
Là savez - vous qu'on morfle".

Ce loufoque est pour rire
Voyez vous y' a bien pire
Comm' disait un grand - père
Des mites y' en a partout
Et croyez bien surtout
on retrouve des trous
Aux bas d' laine des ministères
C'est ce qui désespère

ODE 31 - 17

  OM
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
4140 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 24 juin à 15:25 Citer     Aller en bas de page

C'était là une mite railleuse
Pourquoi cette mite haine ?
Tu nous a mitonné un poème de fou
Sur la mite au logis
Ferais-tu de la mite i li culture ?
Je crois que je deviens mite oh!

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20579 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 25 juin à 01:44
Modifié:  25 juin à 02:57 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

QUOIQUOUIJE, merci, je m'attendais à ce que quelqu'un puisse faire ce genre de jeux de mots.
La mite au logis, toutes les mites ne sont pas Pénélope.
Les mites haine en ces temps de fortes chaleurs, elles ne sont pas en accord avec ce port vestimentaire.
Je suis pour la mytiliculture, en bonne charentaise.
Non tu n'es pas mite oh.
Il en a marre mite, il va te faire cuire

Une mite errant dans les couloirs de l' Elysée ce serait un honneur en souvenir d'une première dame de France.
Allez mites, aux mannes de votre gouvernail, mais évitez le carnage.
Autrement tôt ou tard on vous mettra au mitard.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1611 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 25 juin à 06:06 Citer     Aller en bas de page

bonjour
j'aime beaucoup, le titre et le contenu de ton poème en mode (sans jeu de mot) mitraillette,
Amitiés

  Critiques acceptées
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
620 poèmes Liste
3496 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 25 juin à 07:07 Citer     Aller en bas de page

C'est drôle comme une ode à la joie

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
5607 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 25 juin à 15:01 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé ton poème sur ces sales petites bestioles qui bouffent mes pulls. Et en plus elles choisissent toujours les plus beaux. Pas folles les guêpes si j'ose dire!
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
550 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 26 juin à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Une mite dans un chandail, c'est comme une aiguille dans une botte de foin !

A l'école, on jouait aux billes avec des "mites", des "ganes" et "pi" des "callots"...
Pour le trou de la sécu, il n'y a pas que les mites... atchoum !

  M@rs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20579 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 26 juin à 10:24 Citer     Aller en bas de page

Merci XENIA de participer à ce loufoque par ta lecture et ton avis.
Merci de ta présence
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci ODIN, très contente de ta présence, une ode à la joie, quand même pas, mais c'est une ODE qui a eu le plaisir de pouvoir vous faire sourire.
Bises ODIN et à bientôt
ODE 31 - 17

Merci ROUSSELAURE, je connais les dégâts que peuvent faire les larves de mites, je mets des branches de romarin dans ma penderie, ou une mandarine piquée de clous de girofle.
Elles sont sournoises et bonjour la découverte. Elles choisissent comme tu dis, les plus beaux vêtements.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci MarseLO, mon frère aussi connaissait les "callots".
On dit aussi mettre une mite à quelqu'un ( une torgnole )
Les trous de la sécu sont aussi bien entamés...Ils sont faits avec de l'acide, les trous sont plus gros. Sans commentaires et pour certains organismes, ce sont des volcans...Dis endormis.
A bientôt
Bises ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1266 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 26 juin à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce loufoque, Ode ! Bises. A bientôt !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20579 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 27 juin à 02:46 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui te remercie pour avoir lu ce petit loufoque, un peu sciences naturelles sur la vie de cette mite.
Elle est ennuyeuse mais moins dangereuse que moustiques et tiques. Cependant elle fait des dégâts.
A bientôt JEAN - CLAUDE
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 135
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0414] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.