Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 31
Invisible : 1
Total : 37
· FREDER · doux18 · Andesine
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:44:34
Paris: 20 oct 13:44:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un murmure. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 30 oct 2012 à 17:14
Modifié:  30 oct 2012 à 17:29 par Auto dit d'acte
Citer     Aller en bas de page

Un murmure.



C'est une âme qui vagabonde dans les vagues de mes souvenirs
Perdue au creux d'un orage figé,
Au milieu de ces vagues que même le vent ne fait frémir,
Un orage de colère qui s'est immortalisé.

Je me suis imaginé que tout était éternel,
Quand pour toi je n'étais que rebelle,
Je t'ai fait rire sourire ou souffrir,
De cette insouciance qui me faisait faillir,
Mais sans réelle querelle.

Dans mon âme ton départ n'a laissé que rancœur
Pour la première fois j'ai pleuré, pleuré par absence de douceur
J'ai maudit le Seigneur pour cette perte qui ne laissait que malheur
Quand la voie du cœur se mêle de stupeur,
Je ne peux qu'empreindre mon âme d'un torrent de froideur.

Si le temps égrène mes heures à la recherche d'un souvenir,
Toi tu l'utilisais pour faire de moi un homme,
A la façon d'un compositeur qui ne suit que son métronome !
Ce souvenir me compte une symphonie composée de rires,
Un concerto essaimé de joies et de plaisirs.

Je redeviens enfant je pousse un soupir,
Je redeviens enfant je suis devenu Roi.
Qu'un souvenir si intense me remplisse d'émoi,
Fait briller mon cœur à la façon d'un saphir.
D'une perle de rosée j'en extrais cet élixir.

L'espace d'un instant l'orage se remet en mouvement,
Il s'affaiblit, s'estompe doucement.
Ce qui n'est plus qu'un Alizé sous un soleil tombant,
Murmure à mon cœur ce sentiment,
Que tu es encore là... Maman !


Oublier la possibilité de cette déchirure, telle fut mon erreur
Ton absence pèse dans nos cœurs...



  pmjb
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 31 oct 2012 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Un bien douloureux poème où je retrouve quelques ressentis, quelques souvenirs , quelques brisures, et un grand chagrin......
Merci pour avoir écrit ce poème poignant, c'est beau aussi
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 31 oct 2012 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Un bien douloureux poème où je retrouve quelques ressentis, quelques souvenirs , quelques brisures, et un grand chagrin......
Merci pour avoir écrit ce poème poignant, c'est beau aussi
Bien amicalement ODE 31 - 17



Merci beaucoup ODE 31 - 17
Je suis heureux qu'il t'ai plut,
je n'étais pas sûr de la section dans laquelle le publier.
Triste ou amour, les deux sont possibles.
J'espère ne pas blesser certains lecteur.
Cordialement F.d

  pmjb
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 1er nov 2012 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Un bien bel hommage à votre maman. Peut-être que bien trop souvent, notre tort est justement d'oublier que nous ne sommes que de passage, et qu'il sera de toute manière toujours bien trop court à notre goût...
Un très joli murmure. A très bientôt,
Bien amicalement,

FA

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 2 nov 2012 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Merci FA, c'est vrai, bien trop court, le temps ne se rattrape pas quel dommage...

Merci pour votre joli commentaire
Amicalement F.d

  pmjb
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 nov 2012 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

j'ai eu besoin pour mieux m'imprégner de tes mots de faire deux lectures....la première pour découvrir, la seconde sachant à ce moment que tu évoquais ta maman, ce qui donne une autre force à l'ensemble.
il est bon de pouvoir évacuer des souffrances intérieures, et je te comprends quand tu parles de l'absence pesante...je crois que beaucoup pourraient se retrouver dans ce dernier vers.
c'est vrai que nos parents, les gens qui font notre famille ne seront pas éternels, mais il est plus difficile de le concevoir et de l'accepter...
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 5 nov 2012 à 19:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de faits d\'hivers


Que tu es encore là... Maman !

Oublier la possibilité de cette déchirure, telle fut mon erreur
Ton absence pèse dans nos cœurs...



...............ılılı.. faits d\'hivers

Je ne peux que lire... Mon commentaire ne sera que de pensées...

...............ılılı.. ViTΛLiC



  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 6 nov 2012 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

pyc, Vitalic, Merci de vos mots, il s'agissait d'un hommage pour son anniversaire à titre posthume. Mais cela fait du bien d'exhumer ses sentiments et ses tristesses. Merci encore...
Amitiés F.d

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1093
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0422] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.