Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 31
Invisible : 1
Total : 37
· FREDER · doux18 · Andesine
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:41:35
Paris: 20 oct 13:41:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La vie coule... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 7 nov 2012 à 14:17
Modifié:  7 nov 2012 à 14:39 par FeudB
Citer     Aller en bas de page



La vie coule…

Je regarde ce fleuve qui coule devant mes yeux,
Avec ses mouettes et ses corneilles, il coule sur des lieux !
Sa surface presque lisse coule calmement, son silence en est soyeux !
Je le dévisage et soudain il me fait un aveu.
Celui que je le regarde et le mémorise pour deux.

Tu n’es pas là, cette étincelle qui fait que je suis heureux,
Cette présence à mes côtés qui me dit que la vie est un jeu !
Je regarde ce fleuve qui me fait un aveu,
Celui qu’il est la vie qui chante d’un air mélodieux !
Elle me chante une chanson de clapotis harmonieux.

Le soleil lève son voile de nuages gris bleus,
Le fleuve me sourit soudain, il brille de mille feux,
Enflammé par les rayons ardents tombant de ce soleil généreux,
Elle est là ma richesse, ces diamants d’argent s’offrant à mes yeux !
Clinquants et pétillants comme dans le coffre-fort des dieux.

Je prends le présent, le bonheur est maintenant, ne jamais te dire adieux !

La vie est un long fleuve qui coule et roule comme tes cheveux,
Glissant sur la soie d’un oreiller lorsque tu dors et que je suis envieux.



...

  pmjb
*Miss*Apple*


Chante autant que tu peux avant de perdre ton souffle...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
25 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2012
Dernière connexion
31 mars 2013
  Publié: 7 nov 2012 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Très doux comme poème, coulant justement.
J'ai pris plaisir à le lire
Amitiés écrites,
Lou.

 
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 8 nov 2012 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Encore une très belle déclaration.
L'amour vous sied si bien...
Au plaisir
FA

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 8 nov 2012 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

La vie est un long fleuve qui coule et roule comme tes cheveux,
Glissant sur la soie d’un oreiller lorsque tu dors et que je suis envieux.

de douceur et d'amour....

Alex


 
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 8 nov 2012 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de faits d\'hivers




Je prends le présent, le bonheur est maintenant !




...




Merci miss apple,
merci Alex, merci Chris, Toujours un plaisir de vous voir sous mes lignes. De savoir que vous avez aimé me donne du baume et de la plume au coeur.

Amitiés Patrick

  pmjb
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 nov 2012 à 14:21
Modifié:  12 nov 2012 à 14:22 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page


...............ılılı.. Faits d'hivers

Un très joli poème comme je les aime...
Le début surtout et avant tout.
Une première phrase et je ne suis allé plus loin, cela me suffit à moi-même.. J'aime...


Λ

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 14 nov 2012 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

tu n'aurais écrit que les deux derniers vers, je me serais tout de même arrêté pour te témoigner de mon enthousiasme devant la beauté des images...alors, quand en plus, tu écris un tout très captivant à lire et relire, le plaisir du lecteur comme moi est décuplé !
je te remercie pour ces superbes vers.
amitiés très sincères.
pyc.

 
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 22 nov 2012 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Vitalic, Pyc encore un merci à tous les deux pour votre présence sous ces lignes.
J'aime quand vous aimez !

Amitiés à tous les deux

F.d

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 598
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0356] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.