Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 481
Invisible : 0
Total : 485
· ode3117 · ori · Allantvers · Tychilios
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 10:16:18
Paris: 7 déc 16:16:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Deux mois Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
*Miss*Apple*


Chante autant que tu peux avant de perdre ton souffle...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
25 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2012
Dernière connexion
31 mars 2013
  Publié: 7 nov 2012 à 16:54
Modifié:  10 nov 2012 à 14:12 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Cela va faire bientôt deux mois
Qu’on se reparle toi et moi
Qui aurait cru qu’on se retrouverait un matin ?
Qu’on s’attacherait tant que ça à l’autre, à l’un..

Comment se fait-il qu’on se rappelle de nos prénoms ?
7 ans ont filé mais nous revoilà, nous parlons
De nos souvenirs et de ce qui a changé,
De ce qui demeure aussi, de nos réalités.

Déjà deux mois
Ca paraît minime
Et pourtant nous voilà,
A discuter, à faire des rimes.
Je t’ai fait fondre à petite dose
Mais aujourd’hui tu exploses.
Tout le monde le savait, je suis la dernière au courant
Tu m’aimes, tu as craqué, je ne l’ignore plus à présent.

Comment pourrais-je l’ignorer, c’est évident.
Tu me l’as dit plus d’une fois, très clairement.
Je le refuse car je ne ferai pas ton bonheur,
Et me répète que tu trouveras quelqu’un de mieux, ailleurs.

Je n’ai pas eu de déclic, d’éclair ou d’électricité
Mon cœur n’a pas fait BOUM, il ne s’est pas arrêté
Contrairement à mon estomac, que j’ai senti flancher,
Que je n’ai plus senti du tout, quelques instants passés.

Déjà deux mois
Ca paraît peu
Et pourtant nous sommes là
Moi 14 ans et toi, 4 ans plus vieux.
Je t’ai fait fondre à petite flamme
Mais aujourd’hui tu cherches ta dame.
Tout le monde le devinait, je suis la dernière au courant,
Tu m’aimes, tu as craqué, je le sais à présent.

Ma « petite fée » c’est comme ça que tu m’appelles
Point de pouvoir magique pourtant
Une fée est censée être utile et belle
Ce n’est donc pas moi, ou dans un autre temps.

Ta cécité m’effraie souvent hélas
Avec tes délicats compliments qui me font face
Auxquels je ne sais que répliquer
Tu m’aimes.. mais ce n’est pas partagé.

Déjà deux mois
Ca paraît court
Et pourtant nous voilà
A parler de tout, surtout d’Amour.
Je t’ai fait fondre à petite dose
Mais aujourd’hui tu imploses.
Tout le monde le sentait, je suis la dernière au courant
Tu m’aimes, tu as craqué, et c’est trop tard maintenant.

Je dis ne pas te comprendre, ne pas pouvoir
C’est vrai je ne m’apprécie pas moi-même
Alors comment peux-tu ? La manière dont tu dis me voir..
Comment fais-tu pour me dire et penser « Je t’aime » ?!

Ces 7 lettres, 3 mots remplis de sens
Qu’on ne m’a plus redit en dehors de l’enfance
Ils s’extraient de ta bouche et de tes doigts enflammés,
Ces petites choses que je ne comprendrai sans doute… jamais.

Je n’ai plus qu’a m’excuser, encore une fois,
A te souhaiter tout le bonheur qu’il puisse exister,
A te dire merci pour tout, prends soin de toi.
.. Ce serait si simple, mais je suis bien là, devant toi, et continue de parler.

28/10/12

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 nov 2012 à 14:30 Citer     Aller en bas de page



¸.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)...• ǿ*Miss*Apple*
ǿ•(¸.•´ (¸.•´ .•´ ¸¸.•¨¯`•.*


Agréable, très agréable à lire pour une telle longueur de texte... On ne s'ennuie même pas, même si au bout du compte je ne sais pas s'ils s'aiment encore... J'espère, la catégorie est "Amour".


Λ

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 384
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0325] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.