Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 57
Invisible : 0
Total : 61
· Obsidiane · Saphariel · khadidja · La Brune Colombe
13030 membres inscrits

Montréal: 19 déc 09:05:41
Paris: 19 déc 15:05:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le roi soleil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 29 sept à 03:58
Modifié:  29 sept à 17:42 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Quarante degrés, "L'été anisé" pas de bon goût, pour beaucoup.

L'été qui squatte un peu partout
Se dit " Super ! c'est dans la poche,
Je freine l'automne, ah ! oui c'est moche,
Mais moi je suis l'grand manitou.

C'est important, j'me manifeste,
Qu'on ne me fasse aucun reproche,
Si l'automne se rabiboche
Je lui souhaite bien des siestes.

Je serai là pour saint' Cath' rine
Je veux y voir de beaux chapeaux,
Ma présence n' sera pas pipeau
Et pas question que j'me débine.

Certains voudront que j'agonise,
Ils disent préférer l'automne,
Mais s'ils veulent que j'abandonne,
C'est là que j'doublerai l'emprise.

Alors pour le vingt-cinq décembre,
Le père Noël sera en slip
Et pas question d'casser ma pipe
Faut pas compter que j'me démembre.

Et puis, pour Noël au balcon,
Je vais honorer le proverbe,
Je vais y' aller de ma superbe,
Supprimer l' semeur de flocons.

Ah ! pour l'année deux mille cinquante,
L'eau de la mer va bouillonner
Et là je vais vous couillonner,
Je serai d'une force oppressante.

Je vais vous en mettre plein la vue,
Adieu, tous les étés pourris,
De ceux qui vous ont assombris,
Voilà vous êtes prévenus.

Ne faites pas rentrer de bois,
Tournez le dos aux cheminées
Je suis devin, ça j'ai du nez,
Je sais éloigner les grands froids.

Les trois autres mettront les voiles,
Et vous direz "pauvre planète",
Alors vous jetterez vos couettes
Et vous dormirez tous à poil.

ODE 31 - 17


  OM
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4262 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 29 sept à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Quel pastis tu nous promets !
Il manque quelque chose
C'est du 40 !
11 degrés il manque !


L'importance des degrés par les Chevaliers du Fiel

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
3934 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 décembre
  Publié: 29 sept à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Attention à l'herbe de Robespierre

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10354 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 décembre
  Publié: 29 sept à 07:09 Citer     Aller en bas de page



Excellent

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 29 sept à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Merci QUOIQUOUIJE, "ris, car" les degrés que tu proposes donnent des chaleurs et l'on "perd nos" sens de l'équilibre.
Bises ODE 31 - 17

Merci ODIN, je vais faire attention, sage conseil
Bises ODE 31 - 17

Merci MASCHOUNE, moi aussi j'ai beaucoup apprécié le commentaire de QUOIQOUIJE et les chevaliers du fiel, c'est un régal.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1479 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 29 sept à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Bon on peut pas dire que ce soit un texte culotté puisque tu nous prédit que ns finirons tous à poil !

Les saisons à la sauce d'ode....cela a de quoi mettre de bonne humeur !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 29 sept à 11:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Pieds - enVERS, la sauce se doit d'être à la hauteur des gourmets, merci d'avoir apprécié.
Sans chemise, sans pantalon, nous ne sommes pas au temps des sans - culotte, mais la chaleur nous permet cela, sans faire de révolution.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
1078 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 décembre
  Publié: 2 oct à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Voilà qui réchauffe l'atmosphère, plutôt sur la réserve...
Avec ton Grenelle, la grenouille ne va pas trop s'éloigner du bénitier !

« Si les hirondelles voient la Saint-Michel, l’hiver n’arrive qu’à Noël »... parole de Normand...
Bises automnales

  M@rs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 oct à 09:50 Citer     Aller en bas de page

Merci MarseLO, toujours très subtil dans tes commentaires et ça me plaît bien.
Les grenouilles ne s'approchent pas trop des bénitiers, c'est un bivalve et elles risquent de se retrouver prisonnières.
Les hirondelles peut - être, mais les cigognes, ça ne les concerne pas.
Si les cigognes volent en juillet, la pluie ne risque pas de les mouiller.
Bises d'une adoratrice de la plus belle des plages de l'île de Ré
" Trousse - Chemise "
ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 2 oct à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Ode,
Ce poème est comique car il y a une exagération mais en même temps celle-ci nous met en garde des dangers du réchauffement climatique si celui-ci s'amplifie encore.Les images sont marquantes justement parce qu'elles nous amusent.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 oct à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Merci chère FLORA, l'exagération dans ce loufoque est voulue, mais en réfléchissant bien, la planète est réellement en danger et ça me perturbe. En 2050 les degrés en été vont s'amplifier et la terre va plus que se rider. L'eau finira par manquer.
Bises amicales FLORA
ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 oct à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Merci chère FLORA, l'exagération dans ce loufoque est voulue, mais en réfléchissant bien, la planète est réellement en danger et ça me perturbe. En 2050 les degrés en été vont s'amplifier et la terre va plus que se rider. L'eau finira par manquer.
Bises amicales FLORA
ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« La Foi est un arc-en-ciel plein de couleurs, dommage que les religions soient daltoniennes. » Sh
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
1935 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
17 décembre
  Publié: 7 oct à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Belle façon de tirer la sonnette d’alarme sauf qu’ils ont tous les oreilles pleines de blé et ça les empêche de réfléchir.

Tant pis, viendra le jour où Adam et Ève seront redevenus des singes sur une branche d’arbre qui aura survécu l’apocalypse,
Et elle regardera son mâle et lui dira ‘’ on recommence ?’’


Merci Ode j’ai ri jaune et j’ai aimé


  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
21197 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 7 oct à 10:01 Citer     Aller en bas de page

Merci SHOVNI, bien sûr que je tire la sonnette, même j'actionne la sirène d'alarme, comme beaucoup.
Si tu as ri jaune, moi j'ai "ricoché" à ton commentaire qui m'a fait sourire pour ce tableau d'Adam et Eve.
Mais en réalité, qui survivra à l'apocalypse ? Je n'espère pas ceux qui auront tout fait pour tout détruire.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 231
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0559] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.