Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 44
Invisible : 0
Total : 44
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:29:55
Paris: 17 oct 10:29:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: sans jouer à Dieu... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 21 nov 2012 à 17:07 Citer     Aller en bas de page




Sans jouer à Dieu...



Un après-midi au mois d'aout, un lac,
Une barque et son pécheur, des mouettes
Tout autour elles volent en girouette
Une très légère bise, le ressac...
Pas un roman de Balzac,
Une image devant mes yeux qui a l'effet du prozac.

Au loin au-dessus de l'horizon,
Se traîne une nuée de nuages blancs,
Laissant filer une chevelure au mont blanc
Avant de s'enfuir doucement sans déranger le Léman,
Comme s'il laissait glisser un manteau de vison.

Je plonge dans cette profondeur en fermant les yeux,
Je penche la tête en arrière, je suis envieux,
De ces nuages qui font la course je voudrais être d'eux,
Rendre les gens qui me regardent heureux,
Sans vents violent, jouer le jeu !
Sans jouer à dieux leur faire quitter la banlieue !



...

  pmjb
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 22 nov 2012 à 02:47
Modifié:  22 nov 2012 à 02:49 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



C'est un rêve d'évasion poignant !

Quelle chute !

Extra !



Une lecture qu'on n'oublie pas !









Et le lac Léman...j'aime tant....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 22 nov 2012 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

J'aime ces images écrites qui développent sur ce que tu vois, observes avec intérêt...
ça ferait presque planer au dessus des Alpes entre montagne et lac.
sur le plan de l'écriture sinon, il faut quand même avoir de l'idée pour faire rimer Balzac et prozac...j'aime ce genre d'initiative originale !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 22 nov 2012 à 13:59 Citer     Aller en bas de page

ballandine, je suis tombé amoureux du Léman un matin de février en arrivant du jura,
et en apercevant sa couleur avec le mont blanc qui le dévisageait tout du haut de son sommet enneigé, je me suis dit que je ne le quitterais jamais.

Pyc, ta présence sous mes lignes est toujours une joie.
Balzac me fait beaucoup d'effet, et Prozac à une philosophie bien à lui je crois, mais il fait sourire

Merci très sincèrement à tous les deux...

Amitiés F.d

  pmjb
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 25 nov 2012 à 13:29 Citer     Aller en bas de page

...°\=/°.F.D

J'ai aimé à lire ces nuages blancs avant que les miens viennent à s'assombrir.


Λ ... J-35 ...

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 20 mars 2013 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Merci vita, un peu de couleur et garde le moral...

Amitié F.d.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 619
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0250] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.