Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 181
Invisible : 0
Total : 183
· Tychilios
Équipe de gestion
· Catwoman
13572 membres inscrits

Montréal: 25 sept 06:01:30
Paris: 25 sept 12:01:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Celui qui savait tout ! Cc Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 nov 2018 à 16:52
Modifié:  2 déc 2018 à 03:25 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Un jeune petit blanc-bec qui croyait tout savoir,
Regardait les mortels avec un grand dédain!
Il se prenait pour Dieu mais n'avait pas ses saints !
C'était lui le plus beau avait dit son miroir...

Narcisse au possible imbu de sa personne,
Dommage qu'il doive aller comme tous sur le trône !
Nous l'aurions mis sous cloche et inscrit bienheureux,
Mais malheureusement comme tous il fait ce qu'il peut !

En refaisant le monde avec sa seule idée,
Sur les bancs de nos classes nous aurions étudié,
Une oeuvre de Molière ainsi rebaptisée :
Le précieux ridicule car ce monsieur y est !

Son nom avec un de véritable remède !
Mais moi je descends de Caudiès de Fenouillèdes !
A pied ou en voiture qu'importe le véhicule...
J'ai toujours non pas une mais bien deux particules !

Quand l'heure aura sonné pour moi comme pour lui,
Il sera rappelé par plus puissant que lui !
Car s'il l'a oublié moi je ne l'oublie pas...
Cet homme s'appelle Dieu et sursis, il n'y a pas !


  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9691 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 19 déc 2018 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour "toi" créature qui a su choisir les bons mots.
en tant qu'ancien designer, j'ai pendant de nombreuses années, essayé de donner vies là où il n'y en avait pas encore, et "dieu" sait ce qu'elles criaient pour qu'on les fasse naître.
en te lisant dans mon premier "pas sage", j'ai cru (lorsque les pensées sortent de leur "lit") que c'était pour moi, et à ma dixième lecture, j'ai entrevue plein d'autres regards, à mettre en textes consommables et consultables que sur des demandes en "MP".
personne n'osera en avoir les curiosités.
je n'aime pas les zéro commentaires.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 déc 2018 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Ah Sam !
Tu m'as sauvé mon loufoque !
Merci pour ton commentaire, bisous

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 28 déc 2018 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ptigaby
Contente que ce petit texte vous ai plu et vous ai fait passer un moment de gaité car oui....c'est une moquerie gentille que j'avais écrite à une personne qui savait que je ne partageais pas sa façon de"prendre les gens et les choses de haut"....mais qui a bien rit de mon écrit quand-même ! Comme quoi...
Bisous

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 4 jan 2019 à 02:08
Modifié:  4 jan 2019 à 05:01 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Ô purée de pois cassés !!! (t'as vu, je sais faire des points d'interogation multiples moi aussi)
Y'en a encore des comme ça ?
J'en connais dont les parents exigent que leurs enfants les vouvoient.... (je sais faire aussi 4 points de suspension)

Ma chère Fenouillèdeuse, comment allez-vous ce matin ?



Bizzz JB

PS : je sens qu'il va y avoir un retour de bâton... (du berger).

PS 2 : Pardonnez-moi ma mère, car j'ai beaucoup péché.
Dans la vraie vie, en état normal, j'écris en effet interrogation avec deux r, pour les mieux rouler.
Et un ! est un point d'exclamation.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute ! Point d'interrogation. (Comprenne qui voudra.)

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 4 jan 2019 à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Incorrigible JB, tu cherches le bâton.... de berger ou pas, j'aviserai, pour te faire battre
Donc, reprenons un peu, !!!! tu appelles ça maintenant des points d'interogation avec en plus une faute d'orthographe ! (Tiens un de plus ! et même deux). Je suis très déçue, chez moi ! est un point d'exclamation et ? le crochet pour te pendre" ô gibet"un point d'interrogation.
Comment vous sentez vous à présent, très cher ? (interrogation, c'est pour que tu comprennes bien ! exclamation)
Le retour est-il suffisant ou faut-il en rajouter une petite couche ?
Bonne journée à toi, mes pensées t'accompagnent
Bisous mon grand

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 4 jan 2019 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Hier soir j'ai fait des folies et j'étais "un peu" fatigué ce matin.
Je laisse les fautes, d'orthographe et de ponctuation, pour montrer que je suis un être perfectible, et aussi pour que ton commentaire ressemble à quelque chose.
De plus j'étais excité comme une... mouche en t'écrivant ce commentaire.

Quant aux couches... je n'en suis pas encore là.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 4 jan 2019 à 06:47
Modifié:  4 jan 2019 à 06:49 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Ahahah!!! Mais quelle mouche t'a piqué, être perfectible ?
Je ne sais pas si ta mère te pardonnera quand elle ouvrira, tu sais, la bonne fenêtre.....Mais que je saches, JE ne pourrais pas être ta mère ni toi mon père car en plus d'être perfectible tu serais diaboliquement précoce. Sale gosse, la couche te servira à amortir la fessée.
Voilà règlement de comptes en live, faisons rire, c'est ce qui tend la vie belle !!!!!!!!!!!et j'en mettrai tant que je veux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!tiens!!!!!!!!!!!
Bisous quand-même

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
512 poèmes Liste
23465 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 9 mai à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Pas de point final surtout à ce loufoque qui règle bien et en bouche un coin à ces personne narcissiques.
Un petit pépé que je connaissais disait en parlant d'une personne "Y'a qu'elle pour pisser en l'air et chier droit" Ce n'est pas très élégant, mais il y a des êtres comme ça qui nous gonflent.
Bisous MAWR
ODE 31 - 17

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2930 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 14 mai à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ma Petite Cigogne

Désolée de mon retard de réponse, je n'avais pas vu l'astérisque devant celui-ci ! Entre nous soit dit, ce petit pépé n'avait pas tort ! Certains ont la science qui "infuse" comme les tisanes ! Bref, de véritables encyclopédies à eux seuls !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 633
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0313] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.