Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 23
· Galatea belga
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 01:27:45
Paris: 2 juin 07:27:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je te rattraperai Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 9 jan 2013 à 07:43
Modifié:  12 jan 2013 à 08:45 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page


Je te rattraperai


Toutes nos vies on court
On cours pour fuir cette vie
En traînant derrière nous ce sac si lourd
Qui contient tout ce que jamais on n'oublie
Entraînant avec nous les espoirs de voir un nouveau jour
Sous le regard des innombrables yeux de nos nuits
Je cours

Je ne cours pas après le bonheur
Je l'ai laissé derrière moi
Je ne cours pas pour fuir cette horreur
Car à jamais elle restera
Pourtant je cours

Tu m'as demandé de choisir entre joie et vérité
La curiosité est un vilain défaut
Car le prix à payer n'est que trop élevé
Mais comment aurais-je pu me douter,
Du danger de ces quelques mots?
De la destruction qu'ils apportent?
Je ferais mieux d'être morte
Alors pourquoi je cours?

Tu as détruit ma vie
En sachant que je ne pourrais pas te rendre la pareille
Tu m'as anéantie
Pour me plonger dans ce long et affreux sommeil
Tu m'as tout pris
Me laissant seule et abandonnée à mon réveil
Tu m'as trahie
Me livrant ainsi ton dernier et ultime conseil
Pour lequel je cours encore

Depuis je continue de courir
Je cours derrière la seule chose qui en vaille la peine
Je cours après mon seul et unique désir
Ma course à vos yeux peut bien paraître vaine
Mais je ne cours pas pour me venger de lui
Car je ne pourrais pas dire qu'il ne m'avait pas prévenue
Si je cours c'est parce que je le lui ai promis
A son lourd secret j'ai survécu
Alors encore une fois je jure que je te rattraperai

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Majestic


"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier" Marc Aurèle
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2012
Dernière connexion
2 février 2015
  Publié: 12 jan 2013 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

J'aime ton poème.

Ne cours pas trop vite . Finalement avoir quelque chose après quoi "courir", c'est ce qui donne un sens à une vie.

  La paix n'est que mensonge, il n'y a que la passion.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 jan 2013 à 11:40
Modifié:  12 jan 2013 à 11:40 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

De toute façon il a toujours eu une longueur d'avance sur moi et court bien plus vite, mais je continuerait a courir après lui (et maintenir ma ligne ) jusqu’à ce qu'il n'y ai plus d'oxygène pour alimenter mes poumons, alors je m'arrêterai le temps de trouver une solution à ce problème.

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 12 jan 2013 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte à fond poétique très marquant
Merci pour ce partage
Amitiés
Ferhat

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 jan 2013 à 14:09 Citer     Aller en bas de page

merci fehart
j’apprécie que tu prenne le temps de lire ce poème

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
14 décembre 2018
  Publié: 13 jan 2013 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

bienvenue à toi sur ce site, bienvenu à tes vers et tes doux mots... la courses folle de l'amour ca me rappelle aussi cette petite phrase" suis moi je te fuis !! fuis moi je te suis ! et oui j'espère que tu le rattrapera :!!
Rimeva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 13 jan 2013 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup pour ton accueil Rimevasion.

Citation de Rimevasion
suis moi je te fuis !! fuis moi je te suis !


une très belle phrase qui illustre bien ce que je ressens.

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
525 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
11 février
  Publié: 14 jan 2013 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Black Daemon, je viens de lire tes poèmes et je dois dire que ton écriture me touche particulièrement car elle me remémore pas mal de souvenirs. La situation que tu décris dans le poème que tu as publié dans "Poèmes par thèmes" était sensiblement la même pour moi et pour celle que j'ai lâchée afin que nous puissions mieux prendre notre envol dans la vie. L'amour pas toujours facile hein... C'est bien de courir... Mais le risque c'est qu'en courant après quelque chose, on peut passer à côté de plein d'autres choses...

Meilleurs voeux et bienvenue à toi sur le site.

Bye

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 14 jan 2013 à 22:59 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup Ikaro, et oui tu as raison l'amour c'est loin d'être facile (vais qu'est ce qu'on s'ennuierait sinon )
meilleurs voeux à toi aussi

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 16 jan 2013 à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte !
peut-être qu'à force de courir, tu vas t'envoler?
En tout cas, il auras du mal à t'échapper...

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 17 jan 2013 à 00:55 Citer     Aller en bas de page

merci à toi Celle qui rêve de ton passage te de tes mots réconfortant

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
bulle_d'oxygène


Le poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clé (S.Mallarmé)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
931 commentaires
Membre depuis
10 mai 2010
Dernière connexion
2 janvier 2016
  Publié: 21 jan 2013 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Si je peux te donner un peu d'oxygène pour que tu redouble ta course et l'attrape enfin je le fais avec plaisir... Bien que je ne sois pas convaincue que de courir sans fin soit une solution en soi, mais je te comprends que trop bien.
Amicalement
Bulle d'oxygène

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 21 jan 2013 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

Sache que pour l'oxygène je suis preneuse, mais bon je n'en manque pas encore. merci de ton passage bulle_d'oxygène

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
7 octobre 2019
  Publié: 11 févr 2013 à 07:25
Modifié:  11 févr 2013 à 07:42 par Pipa
Citer     Aller en bas de page

J aime beaucoup le fond de ton poème, j ai personnellement pris le parti de ne jamais courir après quelque chose ou quelqu un.
Je laisse les choses venir.

La forme par contre, me gène un peu, j aime que le rythme des vers soit régulier, mais c est là mon avis personnel

Pipa

  la vie est belle, même si....
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 févr 2013 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Tout les avis sont bon à prendre, c'est comme ça qu'on s'améliore Merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir posé tes mots

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 févr 2013 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Tout les avis sont bon à prendre, c'est comme ça qu'on s'améliore Merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir posé tes mots

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 févr 2013 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Tout les avis sont bon à prendre, c'est comme ça qu'on s'améliore Merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir posé tes mots

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1011
Réponses: 16
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,8434] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.