Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 22
Invisible : 1
Total : 24
· ode3117
13372 membres inscrits

Montréal: 12 juil 04:53:10
Paris: 12 juil 10:53:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Question circulatoire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 4 jan 2019 à 18:11
Modifié:  1er févr 2019 à 15:38 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Quantité fixe de sang dedans le corps humain
pose une drôle de question à mon être féminin,
qui est d'savoir, lequel, d'leurs organes non vitaux
les hommes cessent d'irriguer, quand ils bandent, subito ?

J'entends ici des dames qui sont prêtes à parier
que c'est bien le cerveau qu'ils cessent d'utiliser,
quand remplis de sang neuf, ils tombent en pâmoison
tige en verte floraison, conscience à l'abandon

Curieuse disposition et faiblesse de vot`sexe
que de s'vider la tête sur le dos d'cette pauvre Ève.
Mais enfin, soyons juste vers masculine engeance
les hommes sont émouvants, tant épris de beauté !

Faut dire, quelle folle idée d'avoir pénis à l'air.
Il me semble que, moi, ça me rendrait nerveuse,
de sentir mon intime exposé à tous cieux
ballottant sous le vent, fragile, à découvert,
et soumis aux caprices du destin malicieux

Mais d’être ainsi pointé par des dieux facétieux,
n'autorise aucunement votre sexe bien trop fier
à être de mon sexe, le souverain, le Dieu,
et pouvoir décréter d'un revers de la main
tout ce qui me convient et tout ce qui est bien !

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 4 jan 2019 à 19:15 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ptigaby, merci de votre fidèle et très aimable passage ! Je suis bien contente que vous trouviez cela drôle
A très bientôt sous les mots et je vous souhaite, encore, une excellente année 2019, pleine d'amour, d'humour et de poésie !

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4679 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 5 jan 2019 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette

Pour certain(e)s c'est circulez y'a rien à voir.

J'entends ici des dames qui sont prêtes à parier,
que c'est bien le cerveau qu'ils cessent d'utiliser,


Ce poncif ne résiste pas à une honnête analyse alors que tout commence et se termine par le cerveau, encore faut-il en avoir un...
Cela étant établi, prenons notre pied.

Très drôle malgré notre faible participation (nous les hommes)
jlouis

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 5 jan 2019 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien ri Miette à la lecture de ton loufoque
Mais je me garderai bien de tirer une quelconque (hâtive) conclusion au déroulement des "choses" ...

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14222 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 5 jan 2019 à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Un poème plaisant et léger.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 5 jan 2019 à 16:38 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Miette,

Merci pour ce plaisir de lecture !
C'est plein d'humour !
J'aime !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 6 jan 2019 à 00:05
Modifié:  6 jan 2019 à 01:45 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Odin merci de votre passage

Maschoune je ne prétends pas non plus détenir la clef de ce mystère^^ Merci d’être passé

Jiçé, je suis contente que vous ayez apprécié ce poème, merci de votre gentil passage

Adamantine, merci de votre passage et de votre mot, à bientôt

Sybilla, heureuse que cela vous trouviez mon texte drôle, merci de votre mot

Citation de Jean-Louis
Ce poncif ne résiste pas à une honnête analyse alors que tout commence et se termine par le cerveau

Lol J-Louis, d'où ma blague sur l'organe non vital^^ Quoiqu’à mon avis le système digestif soit un challenger sérieux Merci de votre passage et bonne journée à vous, J-Louis

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
155 poèmes Liste
1485 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 6 jan 2019 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

Hi hi! Merci Miette, c'est souriant et délicieux

  SHElene
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 8 jan 2019 à 19:10 Citer     Aller en bas de page

Merci d’être passé SHElene, ça me fais plaisir que cela vous plaise A bientôt sous les mots

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
494 poèmes Liste
23078 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 12 jan 2019 à 09:58 Citer     Aller en bas de page

Et dire que des petits farfelus et des esprits trop critiques disent que ce n'est qu'un vermicelle coincé entre deux lentilles.
Cela fait plaisir de lire tel loufoque en cette période perturbée, ça me remonte le moral et fait fuir ma morosité.
Merci MIETTE;
ODE 31 - 17

  OM
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
30 octobre 2019
  Publié: 13 jan 2019 à 16:21
Modifié:  13 jan 2019 à 18:09 par Chara... bia
Citer     Aller en bas de page

J'ouïs bien ?!
Bien joué Miette. 😊
C'est donc parce qu'ils frisent la syncope, qu'ils s'écrasent comme une souche la seconde suivante ? 😁

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
5679 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 13 jan 2019 à 16:27
Modifié:  13 jan 2019 à 16:30 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette
être de mon sexe, le souverain, le Dieu,
et pouvoir décréter d'un revers de la main
tout ce qui me convient et tout ce qui est bien !



Là,on sort effectivement du champ de compétence de la biroute.
D'ailleurs celle qui s'abaisserait à cette fautive perversion ne mériterait qu'un bon coup sur la tête, à faire capoter ses plans pourris.

Quant au côté drapeau au vent... ce n'est pas toujours désagréable.

Je me suis bien marré avec ce loufoque.

Citation de Chara... bia
ils s'écrasent comme une souche la seconde suivante ?



Ne dit-on pas... les plates-bandes.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
30 octobre 2019
  Publié: 13 jan 2019 à 18:38 Citer     Aller en bas de page

@InPoesie, excellent!

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 15 jan 2019 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

ode je suis bien contente de vous avoir changé les idées en vous amusant Merci à vous et à bientôt

lool Chara... bia et In Poésie, merci à tous les deux, vous m'avez bien fait rire !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1366
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0329] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.