Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 612
Invisible : 0
Total : 617
· Emile-André · ATLAS · Cidnos · Dacie · Coeur Noir
13159 membres inscrits

Montréal: 28 févr 16:10:00
Paris: 28 févr 22:10:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La nuit, le hibou et la lune Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 jan 2019 à 18:13
Modifié:  19 jan 2019 à 07:25 par Lucas
Citer     Aller en bas de page

La nuit, le hibou et la lune


La nuit mangeait des Lunes
Racontait des mensonges aux hiboux
Hébétés de voir l'océan s'asseoir sur la dune
À ses pieds la vague vomissait des cailloux.

La nuit aussi s'asseyait sur la dune
Le hibou trouvait sa chouette
Écarquillait les yeux devant sa lune
C'était mieux qu'un miroir aux alouettes.

Mais le hibou sentait la sueur
Suffisamment pour que chouette s'effraie
Et reprenne son vol de nuit vers ailleurs
Elle croisa un renard près d'une haie.

La lune prit ses quartiers d'hiver
Non loin du chouette château d'un grand Duc
Où un prince habita selon les faits divers
Près de l'océan hululait un trouduc.



Lucas

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11862 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 février
  Publié: 19 jan 2019 à 06:18 Citer     Aller en bas de page

Joliment drôle et loufoque !

merci à toi !

  ISABELLE
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4466 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 19 jan 2019 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Le petit Prince baguenaude à la lune
Il est unique et nous en a sorti une ... bien bonne

GMÉ

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 19 jan 2019 à 16:14 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Lucas,

Une belle poésie pleine d'humour !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
28 février
  Publié: 20 jan 2019 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Mais où est la chouette sans c[h]ulotte?

  SHElene
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22295 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 20 jan 2019 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie le déroulement de l'histoire et le hululement du trouduc.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 20 jan 2019 à 16:48 Citer     Aller en bas de page


Merci Maschoune. Mais ici pas de loup ni de phoque !

Merci QUOIQOUIJE pour avoir remarqué ce "petit Prince" qui bien que lu n'est pas de LU

Merci Sybilla pour cet arrêt dans ma nuit.

Merci SHElene . La question méritait d'être posée

Merci Ode. Bises iodées du littoral Charentais-Maritime.

La nuit, le hibou et la Lune vous remercient également !

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
5179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 février
  Publié: 30 jan 2019 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Pour le trouduc et la sueur, il faudra recourir au stick déodorant.
Doucement loufoque...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 févr 2019 à 05:11 Citer     Aller en bas de page


Merci "In Poésie".
Cette nuit j'entendais le renard hululer et la chouette glapir sous une lune brûlante ... à moins que ce n'ait été de jour ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 494
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0435] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.