Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 18
· monthery · Joker
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 01:12:52
Paris: 2 juin 07:12:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Eloigne-toi pour mieux te rapprocher Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 2 févr 2013 à 11:35
Modifié:  2 févr 2013 à 13:23 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Ne t'approche pas trop de moi,

Tu risquerais de t'enflammer.

Ton regard est déjà si ardent que je m'y noie,

Arrête d'approcher ou tu vas te briser.


Éloigne-toi le plus possible,

Tu ferais mieux de me fuir,

Te dire ceci m'est pénible,

Mais je ne veux pas te détruire.


Déploie tes ailes et prends ton envol.

Plus loin ! Plus haut ! Plus vite !

Ou tu risquerais de rester à jamais sur ce sol,

S'il te plaît, il faut que tu m'évites.


Non ! Ne me touche surtout pas !

Il faut que tu partes que tu t'en ailles.

Non ! Ne me prends pas dans tes bras !

Échappe-toi avant que tout ne déraille.


Arrête de me dire « Je t'aime »

Il faut que tu me haïsses, que tu me détestes,

Ça ne devrait pas te poser trop de problèmes,

Alors, arrête de dire « Je reste »


Non, je n'arrêterai jamais de me débattre,

Non, je n'arrêterai jamais de crier,

Tu restes alors qu'il faudrait que tu partes,

Pour que je puisse commencer à t'oublier.



Mais ne t'éloigne pas trop de moi,

Mon coeur risquerait de se glacer.

Ton regard est déjà trop loin pour que je m'y vois,

Arrête de t'éloigner ou tu vas me briser.



Je t'aime

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
_Shadow_


Carpe Diem ,Vis ta vie et sois le seul décidant !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
1er février 2013
Dernière connexion
8 mai 2016
  Publié: 2 févr 2013 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Un très bon poème! : tu a tellement raison ,l'amour est compliquée!

  L'espoir meurt en dernier
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 2 févr 2013 à 14:27 Citer     Aller en bas de page

merci blue, je te retrouve encore sous un de mes poème, et oui, l'amour est compliqué, c'est peut être ça qui le rend si attirant

merci de ton passage _Shadow_, je me voie très honoré que tu es mis ton poème dans tes favoris

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 3 févr 2013 à 05:32 Citer     Aller en bas de page




Ce n'est pas seulement la puissance des vers, l'envie de faire ou ne pas faire

Ce n'est pas seulement une merveilleuse histoire, aimer hair, rester partir

C'est aussi une poésie digne de grand nom, j'aime et j'apprécie un vrai coup de coeur

Bravo black Daemon pour ce joyau

Amitiés


Vers Cassés

  Vers Cassés
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 3 févr 2013 à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Dix mille merci pour ton agréable commentaire, ce poème était sans doute un joyau qu'il fallait que je sorte de son coffre

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 3 févr 2013 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

merci de ton commentaire ainsi que de ta lecture Ewilyanae, et oui, je suis tellement compliquée que ça en devint agréable, toujours partager entre le passé et l'espoir

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Majestic


"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier" Marc Aurèle
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2012
Dernière connexion
2 février 2015
  Publié: 3 févr 2013 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

Ce qui m'est venu à l'esprit a été dit. Et je pense que tu t'en doutes mais on se comprend totalement sur ce sentiment, ça m'intrigue. J'ai hâte de connaître tes prochains poèmes.

Superbe.

  La paix n'est que mensonge, il n'y a que la passion.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 3 févr 2013 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

Et j'espère que mes prochains poèmes te plairont autant que les tiens me plaisent

merci de ton passage Majestic, et je suis d'accord, c'est intriguant

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14072 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 3 févr 2013 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie cette dualité des sentiments qui n'est, selon moi, qu'une façon de se protéger.
J'ai aimé aussi ce côté cinglant suivi de la fragilité de la dernière strophe.
Merci pour ce partage.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 3 févr 2013 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup de ta lecture adameve, j'aime beaucoup tes écrits

Tu as compris le poème laversill, quand on ne connaît pas très bien l'amour ou qu'il nous as de nombreuse fois déçu on essaye de s'en protéger et le refoulant et en l'accueillant avec de la méfiance. Je suis heureuse que tu apprécie

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 4 févr 2013 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

C'est beau, plein de réflexions et vraiment très agréablement écrit.
Complexe dilemme que tous ces sentiment contradictoires.
.. aimer...mais parfois se connaître et craindre de blesser... mais aimer pourtant... s'attacher...
toujours cette règle du "suis moi je te fuis, fuis moi je te suis".
Curieux jeu que l'amour, triste parfois... mais si indispensable
Mille bravos

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 5 févr 2013 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

merci hisaka, le règle du "suis moi je te fuis, fuis moi je te suis" s'applique mais quand on aime on n'a pas peur de courir, je suis entièrement d'accord avec toi, de toute façon "il n'y a pas d'amour sans peine, pourtant depuis l'aube des temps des gens s'aiment", n'est ce pas Joy
Je vous remercie tout les deux pour vos agréables commentaires

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Adrien BDJ


"Je ne vais tout de même pas faire de ma vie une affaire personnelle!"
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2013
Dernière connexion
16 août 2013
  Publié: 6 févr 2013 à 12:29 Citer     Aller en bas de page

Juste excellent.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 6 févr 2013 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Je suis flatée

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 8 févr 2013 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Très classique et si complexe à la fois lorsqu'on le vit bien sur, une sorte de besoin à travers l'absence pour un rejet inexpliqué après l'acquisition ( et non je ne parle pas d'un meuble Ikea ) et pour finir les sentiments dépassent la raison parfois heureusement parfois non ...

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 8 févr 2013 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage, je suis toujours touchée par tes textes, mais aussi par tes commentaires

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
MOHAMED ELYAMANI

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
17 avril 2012
Dernière connexion
10 décembre 2013
  Publié: 14 févr 2013 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Vraiment votre poeme est beau ! je partage merci mon amie !

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 3 mars 2013 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Je suis heureuse qu'il vous plaise

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1846
Réponses: 17
Réponses uniques: 9
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Vois-tu ce monde? (Autres)
Auteur : Black Daemon
Le chant du loup ( Les femmes - Fin ) (Amour)
Auteur : Majestic
Elle aimait la vie, il aimait la mort (Amour)
Auteur : NeVeR
La Belle Demoiselle et La Bête (rime unique) (Tristes)
Auteur : Black Daemon
Ah! l'amour... (Amour)
Auteur : plume d'oie

 

 
Cette page a été générée en [0,5293] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.