Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 315
Invisible : 0
Total : 315
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 21:18:17
Paris: 28 mai 03:18:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Veuve Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 12 mars 2013 à 13:34
Modifié:  15 mars 2013 à 12:19 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Veuve



Je t'aimais mieux avant ta mort
Tu parlais, tu riais plus fort.

C'est à peine si maintenant
Je peux sentir ta main frôlant
Ces longs cheveux que tu adores.
Parfois, l'envie me prend alors
De les couper mais ton regard
Dans le reflet de mon miroir
Suffit à m'en dissuader.

Mes soupirs plantent le décor
De nos repas, ce jour encore
Tu n'as quasiment rien mangé
C'est pourtant ton plat préféré.

C'est à peine si je te vois
Dans ton fauteuil les jours de pluie,
Et quand le soleil resplendit,
Ton jardin en plein désarroi
Sombre sous l'assaut d'herbes folles
Tu ne t'en occupes plus bien
Lui aussi, semble abandonné.

Je n'aime pas mon nouveau rôle.
Je vais me coucher... tu viens ?

  Je suis Charlie
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 25 mars 2013 à 01:39 Citer     Aller en bas de page




Très, très fort...et bouleversant..


L'ombre du compagnon aimé....envahit l'instant de solitude....

Quel frisson ....d'amour....infini.... !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
2717 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 25 mars 2013 à 01:50 Citer     Aller en bas de page

Oui un sentiment de tristesse et d'incompréhension!!!
Pourquoi es-tu "parti nos moments de vie dans l'absence infinie..."

Cruelle vie!!!

Merci une vague de solitude très émouvante


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 25 mars 2013 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux! L'espace d'un instant j'avais eu l'impression de parler dans le vide...

  Je suis Charlie
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 26 mars 2013 à 06:36 Citer     Aller en bas de page



C'est un délice poétique criant de vérité

Et l'âge qui dépouille l'homme et l'amour de leurs langages

Les manquements, les départs, l'amour, la poésie !

  Vers Cassés
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 26 mars 2013 à 16:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Vers cassés! J'espère réussir à faire encore crier quelquefois la vérité.

  Je suis Charlie
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 30 mars 2013 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Je l'avais gardé sous le coude pour pouvoir le relire... plusieurs fois, sans savoir qu'en dire, si ce n'est qu'il est vraiment, vraiment très fort - et beau.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3893 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 30 mars 2013 à 04:31 Citer     Aller en bas de page

Oui, bouleversant...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 3 avr 2013 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Eliawe, merci Sidonie. Ravi d'avoir su vous toucher!

  Je suis Charlie
Elodie Daraut


Rend toi fière
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 17 jan 2014 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

merci

  ⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 18 jan 2014 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

  Je suis Charlie
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 12 mars 2014 à 07:51 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage baguette.
De la sensibilité et de la nostalgie, tu devrais en trouver d'autres en cherchant bien

  Je suis Charlie
Barbara
Impossible d'afficher l'image
Dire oui à tout sans réticence ni crainte, c'est pratiquer la vertu d'abandon.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
378 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2014
Dernière connexion
28 juin 2016
  Publié: 8 oct 2014 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Bombaldi,

Bouleversant ! J'ai adoré lire ce poème et découvrir votre plume.
Surtout ne coupez pas vos cheveux !
Bien à vous.

Barbara

  https://www.youtube.com/watch?v=AOrH6B-EU-U
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 9 oct 2014 à 01:07 Citer     Aller en bas de page

Merci Barbara.

  Je suis Charlie
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 10 févr 2017 à 01:27 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Bombadil

Je viens juste d'achever la seconde lecture de votre poème... Il est magnifique et il me touche de très près ... Je suis réellement bouleversée...

Merci à plusieurs titres

Amicalement

V

 
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 13 févr 2017 à 11:05 Citer     Aller en bas de page


Je me suis toujours appliqué à me préparer au malheur pour pouvoir y survivre... Ce poème est donc le fruit de l'anticipation du jour où ma mère pourrait se retrouver seule...
Merci Varh pour tes mots et pour m'avoir replongé en ces lignes...

  Je suis Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2157
Réponses: 15
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2013
Décerné le 9 mai 2014
20e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

À travers le miroir... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ava55
Le temps et rien d'autre... (Textes d'opinion)
Auteur : Emme
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
je suis une femme, avec des bleus à l'âme (Tristes)
Auteur : pyc
Saturne (Amour)
Auteur : Lacase
Je n'ai rien inventé (Autres)
Auteur : Marcel42
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Double Fond - Laversill & Aude (Collectifs)
Auteur : Aude Doiderose
Sur le rebord de la lune (Poèmes par thèmes)
Auteur : FeudB
Passionnata (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Il pleure dans mon coeur...(modifié) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Long feu [ Eliawe et Ishtar ] (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine

 

 
Cette page a été générée en [0,0827] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.