Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 41
Invisible : 1
Total : 48
· gattopardo · Aude Doiderose · Joker · silence. · Balzak
Équipe de gestion
· Emme
13167 membres inscrits

Montréal: 22 août 07:45:45
Paris: 22 août 13:45:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Sonnet éroticoloufoque et monorime sans tabou Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4404 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 août
  Publié: 14 mai à 09:38
Modifié:  14 mai à 11:52 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Sonnet éroticoloufoque et monorime sans tabou

Quand je te déshabille et entends le froufrou
De tes dessous de soie, je hurle, comme un loup
N’ayant plus ses esprits, de longs wouhou wouhou...
Ma femme est excitée, me tire par le cou.

Je le sais, Ô beauté ! tu me veux à genoux,
Te léchant le minou comme un beau roudoudou.
Je l'aime tout autant pour son parfum si doux,
Ses savantes liqueurs qui me rendent foufou.

Il n'est rien de vulgaire à te boire à mon soûl,
Parfois un peu vulvaire... et trou-lala-itou !
Le baiser franc-tireur de l’obstacle se joue.

Et pensant à Gainsbourg, mon désir vite bout.
Ouvrier concentré, je n’oublie rien du tout,
Et j'œuvre en chantonnant : des p'tits trous, des p'tits trous...

Kehl, Café ALONSO, le 15 mai 2019


 

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
4 août
  Publié: 14 mai à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JB,

Ah! la la, quelle histoire ! C'est bien vrai, le journal et ce fleuron de " Poésies libres" sont deux endroits bien distincts; peut-être que Patty du café Alonso en a attisé la rédaction tant cet établissement me paraît être, à tout le moins, un lieu d'inspiration....
Sans tabou, le matou se fait voyou…

JLOUIS

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4404 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 août
  Publié: 14 mai à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Cher Jean-Louis, oh ! non merci. Patty n'a rien à voir ici. Dieu m'en garde...

Deux endroits bien distincts, certes,mais le même homme au bout.

Je te pique "sans tabou" pour modifier mon titre qui de :
"Sonnet éroticoloufoque et monorime en tout" devient
"Sonnet éroticoloufoque et monorime sans tabou"

Merci

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
721 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 août
  Publié: 14 mai à 12:11 Citer     Aller en bas de page

Ha ha ha, y'en a une qui doit aimer se faire poinçonner le lilas!!!

  SHElene
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
11164 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 août
  Publié: 14 mai à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Des (mono)rimes de 1ère classe !

  ISABELLE
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 14 mai à 16:18 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir JB,

Superbes monorimes en une poésie qui fait sourire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4404 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 août
  Publié: 14 mai à 17:04 Citer     Aller en bas de page

SHElene, je vois que tu connais tes classiques.
Jolie expression : se faire poinçonner Les Lilas...

Maschoune, je confirme. Premier choix, première classe.

Sybilla, sourire Bah ! C'est déjà ça.

Merci à vous trois.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
440 poèmes Liste
8579 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
22 août
  Publié: 16 mai à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Je ne l'avais pas lu celui-ci.
Il m'a sourire grâce à ces rimes drolatiques et imagées...

Catherine

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4404 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 août
  Publié: 16 mai à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Catwoman, imagées... oui certes. C'est le moins qu'on puisse dire.
Merci de ton passage.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 337
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0310] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.