Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 46
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 15:28:24
Paris: 31 mai 21:28:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Demande égoïste Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 5 mai 2013 à 13:25
Modifié:  6 mai 2013 à 16:00 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

J'ai tant de choses à te dire...

Pas la peine de me faire la conversation, tais-toi s'il te plaît
Je veux juste t'empêcher d’avoir l'air stupide
Tu sais, ce n'est pas grave si tu à la tête vide
Utilise tes lèvres en silence, c'est comme ça que tu me plais

Pas la peine de me regarder, ferme les yeux, je t'en prie
Ou je discernerais le manque de profondeur
Et tu risquerais peut-être de voir mes pleurs
Essaye de faire comme moi, imagines que tu n'es pas ici

N'accorde pas d'importance à mes mots, épargne-moi
Contente toi d'écouter et de faire semblant
Et puis je doute que tu comprennes vraiment
Ce n'est pas dans tes bras que je retrouverais mon toit

N'accorde pas d'importance à le peu d’intérêt que je te porte
Que veux-tu? Depuis qu'il est parti je suis comme morte
Ce n'est pas de ta faute si tu n'as pas les mots qui réconfortent
Je suis vraiment désolée de me comporter avec toi de la sorte


Ecoute ma demande égoïste et je t'en supplie deviens lui.

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 5 mai 2013 à 18:12 Citer     Aller en bas de page



Cruel dilemme qu'est l'amour

Tout dépend du côté où l'on se place

L'amour, c'est ensemble cet ensemble de choses dont on veut profiter

Alors, ... poétiquement amoureux et poétiquement correct !

Bravo Black

  Vers Cassés
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 5 mai 2013 à 22:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Black Daemon
J'ai tant de chose à te dire...
Ecoute ma demande égoïste et je t'en supplie devins lui.


Tout y est dit... Parfaite analyse en deux vers.
Ravi de te relire ici.

Black Daemon]
THE HΛCKER

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 6 mai 2013 à 11:13
Modifié:  6 mai 2013 à 11:13 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Papillon: Oui parfois, vais malheureusement la nature de l'homme est égoïste, merci de ton passage

Vers cassés: Encore merci de suivre mes poèmes, et j'essaye de faire correcte, mais c'est plus facile en vers que dans la réalité malheureusement

THE HΛCKER: Il n'en faut pas beaucoup pour tout dire, un simple mot parfois... Ravie que tu en soit ravi

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
MAL'AH'

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
30 avril 2013
Dernière connexion
15 juin 2013
  Publié: 6 mai 2013 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

On peut aimer différemment à chaque fois. Le plus dur est de se laisser aimer effectivement.
J'ai ressenti ce texte comme une personne souffrante d'un ancien Amour et qui ne veut donner aucune chance à un futur amoureux. Mais je me trompe peut être !
c'est dommage car l'Amour c'est tellement beau ! On en a tellement besoin !
En attendant cela à été un plaisir de te lire
Mal'ah'

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 7 mai 2013 à 11:51
Modifié:  7 mai 2013 à 11:52 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Aimer aimer et aimer encore jusqu’à oublier l'amour. C'est comme ça que je pensais quand j'ai écrit ce poème et j'était exactement en train de faire ce que tu as décrit, mais maintenant c'est fini.
merci de ton commentaire

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
14 décembre 2018
  Publié: 15 mai 2013 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

une rentrée bien triste , voila la cause de cette longue absence , je sentais déja les peurs , les doutes et espoirs d'y croire encore dans " reviendra tu dans le clair obscur" malheureusement la chute est est dure et elle ele parait si lente .... je te comprends tu sait enfin tout le monde peut le comprendre pour l' avoir au moins vecu une fois ... HA l'amour il donne le sourire et nous rends des pleurs !!
voila une belle carapace que tu te met pour cacher tants de douleurs ... non tu n'est pas une vilaine creature même si "ces hommes" en sont des victimes ... ils ne seront pas lui ! ms ils t'aiderons à passer ce cap , cette transition , ce fracas du moment !
le temps , le temps c'est long et difficile ms il n'y a que lui !!
COURAGE
Rimeva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 888
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0416] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.