Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 44
· Tychilios
13150 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:14:16
Paris: 6 déc 10:14:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Petite fille d'oranie. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 5 mai 2013 à 13:44
Modifié:  6 mai 2013 à 15:41 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page


Petite fille d'Oranie.


Ce mélange de quartz feldspath, micas
Sous ses pieds s'infiltre, s'évase
Roulent les grains sous ce ciel grenat
Sable blond que sa danse arase.

Elle a grandi enfin et se remémore
Le sourire de sa mère protecteur.
Le regard de son père possesseur.
Elle a grandi enfin et se déshonore.

Cette aurore d'Orient dont son cœur
S'abreuve lui murmure un avenir bonheur.
Le soleil levant susurre à son esprit tapageur
Le réveil de son âme qui s'envole en ces heures.

Face à cet horizon qui lui chante l'infini
Les yeux perdus dans ce bleu d'Oranie
Elle danse sans fin, petite fille d'Algérie
Elle danse sans fin, khimar banni.

Elle tourne et vole sur le sable de la radieuse
Et sent la fraîcheur de l'Aïdour, la brise,
Frénésie de contraste que son échine spécieuse
Divulgue sous un frisson que son corps irise.

Elle danse les bras candélabres en aumône
Et remercie le ciel, ce n'est pas bien mais..
Son père n'est plus, à la joie elle s'adonne
Sa vie son futur lui son rendus à jamais.

Elle tourne, tête penchée, sourire mitigé
Danse la prophétie d'un amour irradié
Son père n'est plus, mariage forcé
Ne hante plus ses nuits sans pitié.

Coutume et tradition, promesse de raison
Envolées pour cause de décès, trahison
À celui pour qui elle fut promise, déraison
D'une vie que son âme admettait sans passion.

L'erre a changé et le vent qui la caresse
Fait monter la fièvre de l'amour, allégresse
Jusqu'au bout de ses seins qui s'ennuient
De la caresse d'un homme qu'elle aime depuis.

Elle danse mais elle aime sa honte.
Elle pleure son père mais ses lèvres sourient
Ironie d'une perte que sa joie démonte
Elle aimait en secret, elle peut aimer, elle en rit...





PMJB 04.05.2013 12:42
© déposé


  pmjb
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9807 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 5 mai 2013 à 18:48 Citer     Aller en bas de page

F.d

Un florilège de sentiments et d'émotions entre la perte d'un être cher malgré tout et les sentiments d'amour qui peuvent à présent se concrétiser ....

C'est beau et tellement bien décrit

Merci

Sélénaé

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 5 mai 2013 à 18:50 Citer     Aller en bas de page


Une échappée aux coutumes traditionnelles de son pays triste et joyeuse à la fois et une très belle envolée de mots!!!!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 5 mai 2013 à 22:10 Citer     Aller en bas de page

Un très fort joli texte sur cette thématique qu'il faut revendiquer haut et fort. J'ai beaucoup, il est vrai, beaucoup aimé, très bien écrit au vu des nombreuses strophes ... Un texte qui en Orient, Algérie et consort serait vu comme politiquement incorrect, c'est certain... De façon plus franche, je dirai qu'il est normal de ne pas aimer nos proches qui nous ont empêché d'aimer...

F.D
THE HΛCKER

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
chehrazad
Impossible d'afficher l'image
espérer c'est vivre . Textes protégés par copyright n° 00053383.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2013
Dernière connexion
23 mai 2017
  Publié: 6 mai 2013 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Magnifique !

  Always on my mind.
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 6 mai 2013 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Simple man, merci pour ton passage sous ces strophes.
Je suis ravie que ce poème t'ai plu.

Sélé merci pour ce compliment, j'en suis tout retourné.
C'est ce sur quoi j'ai voulu porter l'accent, l'amour qui peut enfin se dévoiler et se vivre, tout en sifflant sur ces traditions stupides de mariages de raisons.
Tout pleins de 🌠

Sybilla, je voulais qu'elle s'envole elle et ses mots l'ont peut-être aidée.
Toujours enchanté de te voir sous mes poèmes.
Pour toi aussi tout pleins de

THE H4⃣CKER, merci aussi pour les compliments, je suis heureux qu'il t'ai plu.
Elle pleure son père, car malgré tout elle l'aimais, mais sa joie efface presque sa peine de l'avoir perdu, cette joie de pouvoir enfin se dire que l'amour de sa vie est à sa portée. D'où sa honte, mais elle l'aime cette honte, cette peine submergée par la joie.
et

chehrazad, merci pour ce mot. J'en suis ravi, d'autant qu'il s'agit là peut-être d'un de mes derniers poèmes sur LPDP.
Heureux que ce poème t'ai plu à ce point.


Amitiés à tous et à toute
F.d.💥💫🎭💬🇫🇷

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 730
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0411] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.