Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 41
· Tychilios
13150 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:15:15
Paris: 6 déc 10:15:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le poète qui n'avait pas d'âge. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 12 mai 2013 à 05:59
Modifié:  13 mai 2013 à 15:41 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page


le poète qui n'avait pas d'âge

J'ai rencontré un poète
Dans les rues de Marseille
Du côté de la Capellette
Ses mots n'étaient à nul autre pareils.

Ce jeune poète de sa bouche alerte
Nous contait à voix haute des chansons de prophètes.
Quand enfin il tût sa diction
Je le regardais droit dans ses yeux presque vermillons

Quel âge avez-vous Monsieur que j'entends si beau ?
Que cette poésie est belle dans le creux de vos joues.

Combien d'hivers m'imaginez-vous avoir passés ? me demanda t-il.

Je ne sais pas Monsieur, vous m'avez l'air bien jeune pour de tels mots sans équivalences!

J'ai vécu quatre vingts trois printemps et me voici dans mon quatre vingt quatrième hiver.
Me pensiez-vous plus vieux ?
Non, assurément, on croirait présentement regarder un jeune homme !

Vous m'en voyez ravi et flatté, je me savais en bonne forme mais de là à paraître jeune homme !
Il éclata alors de rire, un rire démesurément jovial, au point que son auditoire grandit encore un peu avec les passants qui s'arrêtèrent.

Je lui demandais alors quel était le secret de sa jeunesse, sa fontaine de jouvence.
Il ne me répondit pas, mais esquissa un petit sourire malicieux et radieux à la fois, tout comme l'étaient ses yeux qui brillaient comme des saphirs que le soleil réveillait.

Après quelques secondes de silence, il me dit qu'il me donnerait son secret après sa dernière lecture du jour, ses auditeurs de la rue commençant à s'impatienter, il reprit sa lecture sur un poème magnifique qui parlait d'amour, d'un premier amour en fait, de passion et de sérénité, de sagesse et de sentiments.
Des sentiments tels que tout au long de cette lecture, mon coeur fît des bonds sans arrêts. Des images d'une beauté telle que je ne pourrais vous en décrire la magnificence. Des images habillées par des mots si bien choisis et si bien exprimés que je me suis senti transporté, transcendé par leurs réalités. Je me suis ressenti jeune et amoureux, enveloppé d'une sérénité à toutes épreuves, ne pouvant quitter des yeux ses lèvres qui laissaient s'envoler ces vers comme des papillons rendus à la vie en cet après-midi de février !

Son poème s'est terminé sur ces quatre vers.


Je veux t'aimer depuis toujours
Chaque seconde je veux ton amour
Chaque matin je veux la passion
Chaque lendemain j'en sais la raison.


Il s'est alors levé sous les applaudissements de la foule qui s'était amassée autour de lui, s'est approché de moi puis tout doucement avec une voix qui ressemblait à celle d'un enfant m'a demandé : Alors jeune homme, je suis certain que vous l'avez compris mon secret !?

PMJB 09.05.2013 12:42
© Déposé

  pmjb
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 mai 2013 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Une belle histoire, magnifiquement contée

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8722 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 mai 2013 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Un conte qui m'a emporté, que j'ai savouré.
Bises

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 12 mai 2013 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Très beau ... ton poète vivra éternellement ...


  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 mai 2013 à 16:55 Citer     Aller en bas de page



Des poètes avec de tels mots ne meurent presque pas !

Je n'ai manqué aucune miettes de tes mots

Et toi aussi, tu as la grâce et la noblesse de ces poètes la !

  Vers Cassés
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 mai 2013 à 17:05 Citer     Aller en bas de page


BLACKOUT - THE HΛCKER


.`•.¸.•´… ♪♪F.D♪♪….`•.¸.•´
Dit ?.... Il ne faut pas me faire lire les poésies de ce poète, sinon je vais avoir les chaudes larmes...
Encoe bravo et bien joué pour ce texte ode à l'amour à la sauce F.D...
et

[☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]



HΛ - TIME HΛS CHNΛGED


Production©ΛBI-P
Des rêves mécaniques pour une mélodie en sous-sol

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 13 mai 2013 à 13:19
Modifié:  13 mai 2013 à 13:23 par Auto dit d'acte
Citer     Aller en bas de page

Merci à toute et à tous.

Black Daemon, je suis heureux que ce petit conte t'ai plu.
Tout pleins de

Catherine, je suis heureux qu'il t'ai plu aussi, c'est une première pour moi dans le style. Tout pleins de

Isabelle, merci de tout cœur. J'espère qu'il vivra encore très longtemps car je le connaît bien, tu peut pas savoir à quel point tout pleins de à toi aussi.

Vers cassés, je te remercie du fond du cœur pour ce fort beau compliment. et encore

Vita, te faire pleurer à chaude l'arme doit être quand même relativement dur non?...
Je suis content quand ma sauce prend.... Yes ! C'est dans des moments comme ça que je m'aime houlala oui oui t'as bien lu, que je m'aime !!! Non non je déc...e ! Mais quand même un peu, là...
et encore pleins de

Asha, merci de tout cœur pour le compliment, heureux de vous lire sous mes lignes. Au plaisir

Noctambule, je te remercie en dernier car j'ai un aveux à faire pour les trois dernier vers que tu as cités.

Je veux t'aimer depuis toujours
Chaque secondes je veux ton amour
Chaque matin je veux la passion
Chaque lendemain j'en sais la raison.


Il s'agit là d'un plagiat ! Oups, je n'ai pas pu m'empêcher de reprendre ces trois vers d'un poème qui s'appelle chaque seconde à l'infini, un des premiers poème sur le site LPDP d'un auteur que je connais très bien. Alors je n'ai aucun mérite.
Mea culpa... Il faut quand même que je le cite ici !
Il s'agit de Heu... Fait d'hivers .

J'espère que la blague aura fonctionné. Une demie blague en fait les vers sont bien tirés de ce poème "chaque seconde à l'infini"

Merci infiniment pour le compliment et tu as bien saisi le sens de ce texte.
et encore

Amitiés à toutes et à tous
F.d.

  pmjb
Clélia-13


J'ai volé à un oiseau, La plume d'un moineau, Pour m'envoler plus haut, Et alléger mon fardeau.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
232 commentaires
Membre depuis
17 mars 2013
Dernière connexion
24 avril 2016
  Publié: 19 mai 2013 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Très belle histoire où personnellement j'ai bu les paroles ! Très bien raconté ! Et le final j'ai tout simplement adoré ! Bravo !
Et puis en plus ça se passe dans ma ville alors c'est encore plus beau !! ^^

Merci pour ce magnifique partage !

  La vie, cette pochette surprise
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 23 mai 2013 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Merci poétèsse marseillaise, tout pleins de

Amitiés
F.d.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 706
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0657] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.