Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 45
Invisible : 1
Total : 49
· SHElene · Tychilios
Équipe de gestion
· Bestiole
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 14:18:16
Paris: 22 nov 20:18:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les vacances de Marie-thé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13572 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 03:58
Modifié:  12 août à 04:01 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page




Marie-Thé de Pubitouffu
Se trouvait triste et dépitée
De n’avoir pu, de tout l’été
Contempler l’ombre d’un cul nu.

Elle passa donc à l’offensive
Et s’offrit un jour en cachette,
Au cap d’Adge, sur internet,
Un séjour en « all inclusive »*

Elle prépara sa valise :
Deux strings, trois paires d’escarpins,
Et—grain de sel sur le gratin—
Une panoplie de soumise.

Dans le train Marie-Thé rêva
À des soirées, à des orgies
Où seraient bien vite assouvis
Ses moindres desiderata.

À l’hôtel « Vive la luxure »
Marie-Thé ouvrit sa valise
Et s’aperçut, quelle surprise,
Qu’elle ne trouvait plus ses chaussures !

Elle s’était trompée de bagage
À la dernière correspondance
Où elle avait fait connaissance
D’une femme du troisième âge.

Exit ses beaux strings ; mais des gaines
Des blouses et des bas de couleurs
— de contention— pour son malheur
Étaient entassés par dizaines.

Marie-Thé était couturière
Les blouses devinrent paréos
Qu’elle noua lâchement dans son dos
Laissant apparent son derrière.

Elle recouvra sa jeunesse
En faisant une cure d’hommes
Quatre fois par jour minimum
Et se fit alors la promesse

De revenir deux fois par an
Mais en voyageant plus léger
Car rien ne sert de s’habiller
Pour profiter de ses amants.




* tout inclus

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 août à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Je venère ton talent ma doudou et cette héroïne est mon modèle. J'aimerai tant être aussi ouverte d'esprit.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2500 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Très pétillante histoire !!
Ah, j'oubliais ! J'ai eu la vieille dame au téléphone, mais je ne raconterai pas ce qu'elle fit avec les strings et les escarpins.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13572 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 06:05
Modifié:  12 août à 08:30 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Je venère ton talent ma doudou et cette héroïne est mon modèle. J'aimerai tant être aussi ouverte d'esprit.



Ecoute, cette histoire m'a été inspirée par une amie a qui j'avais offert un très beau pyjama (chic et classe, tu me connais). Elle m'a dit, curieusement, qu'elle ne l'emporterait pas dans ses bagages, préférent y glisser des chaussures... et comme tu le sais, un rien m'inspire

Citation de Didier
Très pétillante histoire !!
Ah, j'oubliais ! J'ai eu la vieille dame au téléphone, mais je ne raconterai pas ce qu'elle fit avec les strings et les escarpins.



Tu la connaît ? Je suis curieuse de savoir ce qu'elle en a fait. Je serai discrète, promis

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 12 août à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Une histoire de Cap (d'Agde) et d'épais dessous.
Merci de cette lecture détente

Lucas

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13572 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lucas
Une histoire de Cap (d'Agde) et d'épais dessous.
Merci de cette lecture détente

Lucas


J'en parlerai à Aramis

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8687 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 août à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Hé ben, on s'amuse bien l'é_thé !!

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 12 août à 10:13
Modifié:  12 août à 10:15 par Naej
Citer     Aller en bas de page

Si c'est possible, j'aimerais bien avoir l'adresse de l'hôtel de cette dame ! j'aime bien sont profil
et souhaiterais passer quelques jours de Vacances dans son Hôtel
en tout bien tout honneur bien sûr !

Merci pour ce bon moment de lecture !

  Carpe diem...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 août à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Naej
Si c'est possible, j'aimerais bien avoir l'adresse de l'hôtel de cette dame ! j'aime bien sont profil
et souhaiterais passer quelques jours de Vacances dans son Hôtel
en tout bien tout honneur bien sûr !

Merci pour ce bon moment de lecture !



J'aime bien l'enseigne de cet hôtel, c'est furieusement distingué.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
1960 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 août à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Adamantine, si tu avais demandé plus tôt, j'aurai pu te renseigner, au village naturiste, chez les "culs nus" pas besoin de valises !

Les seules que l'on apporte sont celles sous les yeux mais après quelques jours de repos, elles disparaissent !

Bonnes vacances.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
675 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 août à 16:43
Modifié:  12 août à 16:47 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Merci Adamantine, pour ce moment de lecture. C'est si drôle et bien écrit !
L'histoire ne s'intéresse guère, cependant, à la mamie du train. Peux-tu nous écrire l'épisode ?
Encore un bémol : personnellement, j'aurais plutôt pris 3 strings et 2 paires d'escarpins (question d'hygiène, quoi)

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 14 août à 02:15 Citer     Aller en bas de page

Marie tes reins ont dû se cambrer pléthore de fois en sachant ainsi tâter le terrain.
Sportive la Marie, ténue aussi.
Un bain de jouvence pour la vieille dame.
Un loufoque bien trouvé pour rafraîchir l'été et nos neurones endormies comme chez moi.
Bises ODE 31 - 17
Si il y avait eu des douaniers pour vérifier la valise, j'imagine leur tête.

  OM
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3402 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 14 août à 17:00 Citer     Aller en bas de page


Peu adepte des loufoques, il est


Merci Magali pour ce partage

 
Lamina
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
12 juillet
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 15 août à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Merci , ça m'a beaucoup plu!

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13572 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 13 sept à 02:10 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous chers poètes. Vos mots sont des baumes qui réchauffent mes matins froids.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 332
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0570] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.