Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 379
Invisible : 0
Total : 381
· Jeff49 · guy Olivié
13290 membres inscrits

Montréal: 21 jan 10:38:49
Paris: 21 jan 16:38:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les p'tits seins Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 23 août 2019 à 15:29
Modifié:  27 oct 2019 à 12:48 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Allons, allons, Madame, ne vous désolez point.
Avoir de petits seins n'est pas le pire destin.
Si un-qui-s ‘croit malin vous traite de planche à pain,
ayez de l'indulgence, ce n’est qu’un béotien.

Le propos est simpliste, pas d’quoi faire le malin :
décliner des clichés en un collier sans fin,
amuse la galerie, sert d’esprit aux crétins,
béquilles de la pensée, tempête sous vide crânien.

Si au moins, la critique avait un peu d’allure,
emphase ou ironie, du vent dans la voilure !
On pourrait regretter l’auteur de l’aventure…

Un discours de Marlou aurait la classe des filous :
_ « Vos tétons sont si p’tits, que je les cherche partout…
Tombés entre les lattes ? du plancher ? par un trou ?
Y'a personne au balcon ? Pas de parade ! ni garde-à-vous !
J’voudrais pas lever un lièvre en filochant l’minou…
Ce n'est qu’ma vérité, allez, n'faites pas la moue.
Je vous dis à jamais, et bien le bonjour chez vous ! »

Même objection philosophique aurait intérêt après tout :
_ « Vos seins sont deux poèmes, très subtils haïkus,
qui tout en légèreté ne sont qu’essence et puis c'est tout…
du coup je vais faire comme eux, prendre mes jambes à mon cou ;
le néant me déprime, que d’autres se dévouent !»

Une remarque simple et efficace, ça marche aussi, c’est lumineux :
_ « T’as deux œufs sur le plat ?! Non, mais c'est pas sérieux !
dont le jaune a crevé, ha ben, j'crois pas mes yeux
Quand je r’garde ton soutif, l’bonnet A reste spacieux.
Hoo ! je charrie un peu, te vexe pas mon cœur,
les œufs j’les aime par deux, mais aussi, généreux !
Désolé mais moi j'file, j'ai un poney sur l’feu ! »

On pourrait regretter l’auteur de l’aventure...
mais rien de cela ici, c’est raillerie miniature,
qui ne vaut pas de peine plus qu’un haussement d’épaule,
soupir de compassion et un « à la revoyure ! »

Il se paie de bons mots mais il n'y connait rien,
ne sait pas que les seins, s’ils tiennent dans la main,
sont comme des pépites qui palpitent aussi bien,
et quelle que soit leur taille, à l’émoi qui étreint.

Dites-vous bien, Madame, vous êtes bien faite ainsi.
Ne doutez pas de vous, à cause d’un malandrin,
de mieux que lui, pour sûr, se voueront à vos seins.

Avoir de petits seins, en fait c’est plutôt bien ;
Telles deux petites pommes au profil d’airain,
ils ne brinquebalent pas en courant les chemins,
ni ne vous tiennent trop chaud quand l'été s'en revient.

La taille compte assez peu dans les jeux amoureux,
de cela n'doutez pas, c’est une vérité
à laquelle, bien des hommes, adhèrent volontiers !

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 23 août 2019 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Qui plus est, petits seins=mal de dos en moins !

Bon loufoque auquel je mettrai bien sûr un A ! Faut respecter la taille quand-même sinon à quoi sert d'en faire tout un poème ?

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 23 août 2019 à 16:05
Modifié:  30 août 2019 à 18:13 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de retrouver votre humour et votre bonne humeur Mawr ^^ Merci d'avoir pris la peine d'un si gentil mot, je vs embrasse, bonne soirée

Heureuse aussi de revenir Rose-Amélie, et oui vive l'amour en général et les seins, de quelque taille qu'il soient, en particulier ^^ Je vous souhaite une très bonne soirée, à bientôt !

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Je confirme les petits seins ont également leur charme. Ils n'ont pas empêché J Birkin de devenir célèbre.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22919 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 02:58 Citer     Aller en bas de page

Bravo ! Les petits seins au pouvoir !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4638 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

Peut importe la taille des seins,
pourvu qu'ils tiennent dans la main !

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1687 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,
Contente de revoir le bout de... ton nez
Tu nous reviens en petite foulée et ta poésie est tout sauf brinquebalante
Au plaisir de relire très vite

  SHElene
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12726 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

Hihihi Miette tu m'as bien fait sourire .. .J'adhère à 100 % à ton poème !

Contente de te revoir par ici !

Au plaisir de te lire !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
que de légéreté dans cette charmante poésie... Il a du Edmond Rostand et l'âme de son cyrano dsn la verve de ces vers-là.
Amicalement
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
que de légéreté dans cette charmante poésie... Il a du Edmond Rostand et l'âme de son cyrano dsn la verve de ces vers-là.
Amicalement
Philippe

  Ori
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
16 novembre 2020
  Publié: 24 août 2019 à 18:56 Citer     Aller en bas de page

Un écrit qui ne passe pas inapercu et qui me fa it penser à Cyrano de Bergerac quand il parlait de son nez. Bravo pour ce sujet que peu aborde et qui met en honneur les petits bonnets

  Fée de blé
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 20:40 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried, oui exactement et d’être pleine de charme. Je pense svt à elle quand j'entend une femme se désoler de ses petits seins

Aude lol , 2019 : l'année d'la meuf !

QOUIQOUIJE... Monsieur est connaisseur

Bonjour SHElene ! lol mon nez voui, voui ^^ Merci et à très bientôt oui, au fils des mots

 
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 24 août 2019 à 20:46 Citer     Aller en bas de page

Bien contente aussi de vs revoir Maschoune, et contente que vs ayez aimé lire ce poème ! Et merci, une fois de plus de votre correction Bonne journée à vous et au plaisir !

Bonsoir Ori, Vs êtes trop gentil avec mon écrit ! C'est drôle parce qu’en ce moment l'idée d’écrire du théâtre (rimé) me titille, mais je ne sais pas trop comment aborder le bazar Merci en tt cas, très bonne soirée à vous et à bientôt

Fée de blé, c'est surement parce que dans la tirade il reprend avec plus d'emphase ce qu'aurait pu/du dire son interlocuteur ^^ Merci et bonne journée

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
9813 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 25 août 2019 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

j'ai eu plein de plaisirs. à ne pas laisser des MIETTES.
- des seins volumineux, bonnetés de deux mains pour chacun.
- des seins tout en intérieur, où les mamelons ont leurs utilités.
- des seins cicatrisés, plus ou moins existant, des opérations du cancer étant passées par là.
- des seins (mes préférés aux sensations de mes doigts) avec de gros mamelons, du diamètre d'un havane, les volumes en dessous ayant peu d'importance.
- mon plus grand plaisir, c'est de voir ces mamelons durcir, et de percevoir le reste du corps frémir, onduler, oublier les dimensions pour des intériorités. (pas assez verbalisées, pour servir d'encouragements)
- oui MUSE, toi aussi tu as dessein, pour des homes qui ne sont pas des saints. demande à l'être de lumières, de te titiller pour en faire sortir des mots, écoute ! ça sonnet.
oui c'est vrai, ça m'amuse.

 
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
860 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 28 août 2019 à 11:05 Citer     Aller en bas de page

Les petits seins mis à l'honneur... avec humour... et tendresse...
Une belle conclusion... qui met fin aux complexes...
Bon retour parmi nous Miette !

 
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
836 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 29 août 2019 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

Une lecture amusante 😊. Quelle belle idée ce thème ! J'ai aimé l'écriture et la chute fait sourire ...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Lamina
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2019
Dernière connexion
4 avril 2020
  Publié: 1er sept 2019 à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce poème.
Nous ne sommes pas différents mais tous uniques donc plus de complexe à avoir.

Lamina

 
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 1er sept 2019 à 17:06
Modifié:  1er sept 2019 à 18:25 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Sam, vous êtes désarmant de fraîcheur brute parfois ^^ Vous vous amusez, et bien moi aussi ! Ainsi va la nature humaine... Des bises

glycine merci, votre retour me comble et me caresse A bientôt, sous nos mots ^^^

Argynne Aphrodite merci bcp de votre passage sous mes mots. Et merci pour votre compliment sur la chute, de façon générale, j'aime bien les mises en perspective ^^ A très bientôt

Bonsoir Lamina, merci à vous... Vous avez bien raison, nous sommes tous uniques, difficilement réductibles à de petites cases... Je vs remercie du temps pris à commenter mes mots, et vs souhaite une bonne soirée !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 927
Réponses: 17
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0363] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.