Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 381
Invisible : 0
Total : 383
· ode3117 · PapillonMystere
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 09:21:13
Paris: 27 mai 15:21:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La complainte du mal-aimé (chanson) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 6 déc 2019 à 17:36
Modifié:  10 mars à 19:54 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

La Complainte du mal aimé


Personne ne m’aime autant que mon vieux chien Poubelle,
Sauf quelques puces à lui qui m’sont restées fidèles.
Et comme disait Verlaine qu’était pas un idiot,
J’ai trouvé les femmes belles, elles m’ont pas trouvé beau.

Des détails, des broutilles qui semblent leur déplaire
Font qu'après réflexion, elles me trouvent un drôle d'air.
Certaines me disent parfois que je ferais bien mieux
D'mettre un sac sur ma tête, faire deux trous pour les yeux.

Pour corriger tout ça, j’ai voulu changer d’tête,
Laisser pousser ma barbe, me faire des rouflaquettes.
Pour paraître plus sérieux, j’ai fumé des cigares,
J’toussais et ça m’rendait de plus en plus bizarre.

Les filles ne m’invitent pas chez elles, le dimanche,
Ou juste pour effrayer les corbeaux sur les branches.
En slip, en pantalon, en short, en bermuda,
Je n’comprends pas pourquoi, elles veulent toujours pas d’moi.

P’têt’ mes yeux un peu fous qui m’donnent l’air d’un mérou,
Ces oreilles qui m’embêtent par vent contraire, surtout,
Mon sourire ingénu pas toujours bien perçu,
Ou bien l’ensemble qu’elles jugent plutôt inattendu ?

Les gens lorsqu’ils me voient sont toujours étonnés.
Il y en a même qui croient que je suis déguisé,
Mais ces p’tits trois fois rien sont-ils plus graves ou pas
Que marcher dans la rue sans qu’personne ne vous voit ?

J’ai posé une annonce très stylée dans l’journal :
« Homme bien sous tous rapports, aspect original »
J’essaie encore une fois, après tout pourquoi pas,
Peut-être qu’un jour ou l’autre, j’en trouv’rai une comme moi



Tous droits réservés.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
2648 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 6 déc 2019 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

Mon cher Cloclo !

"Mal aimé, (je suis) tu es le mal aimé, les gens (me) te connaissent tel que (je) tu veux(me) te montrer !!! " Et en plus, mon pauvre, tu t'rappell m'me plus des paroles... Tu sais comment tu t'appelles au moins ?

Franchement, lorsque je regarde ta superbe image perso et que je lis ta description "qui fait fuir !", Georges, raconté par toi, je ris de bon cœur en superposant les deux personnages ! Pas à dire, excellent toutes catégories confondues !

Avant d'aller dormir, un bon rire, ça fait du bien ! Merci à toi et essaie de t'arranger un peu ce portrait... quand-même !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 6 déc 2019 à 18:32
Modifié:  6 déc 2019 à 18:50 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci Mawrhinge de mentionner mon p’tit Hélios( à ma gauche) que j’ai dessiné avec amour. Sa nature solaire lui donne le regard un peu vague, mais je le trouve plutôt mimi. Rien à voir avec ce portrait, tellement outrancier, qu’on imagine assez facilement qu’il s’agit d’une caricature. Elle n’a pour but que de faire sourire et je suis content de voir que ça fonctionne avec toi. Au revoir, Mawrhinghe, tes commentaires sont indispensables. Amicalement, Georges.

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
528 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Ah... vous voilà dans un registre où je ne m'attendais pas à vous voir, et c'est une excellente surprise !
J'ai bien ri
C'est pas bien de se moquer, mais parfois c'est si bon... quand c'est tellement bien tourné !
Et puis ce n'est pas dénué d'une certaine tendresse, ici.
(Pauvre de lui...)

Merci .
MariePaule

  MariePaule
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 02:50
Modifié:  7 déc 2019 à 02:52 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci, Marie-Paule, pour cette petite visite. J’aborde ici le domaine du second degré avec une petite chanson qui n’a que la prétention d’amuser un instant. L’humour et la dérision sont le moyen d’échapper à la solennité de certaines de mes poésies, et d’éviter que l’on attribue une seule étiquette à ce que j’écris. Je fais de mon mieux à travers de nombreux textes pour varier les thèmes, le style et la technique d’écriture. Merci Marie Paule, d’avoir apprécié celui-là. Portez-vous bien et à bientôt j’espère, c’est toujours un plaisir. Georges

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12250 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

J'imagine tes mots chantés par un chanteur de rue, dans les coins de la Butte aux Cailles, au début du siècle dernier ...

Voilà l'image qui me vient à la lecture de tes mots Georges, merci à toi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
482 poèmes Liste
22856 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Quel loufoque, superbement bien construit. J'ai bien ri moi aussi.
Cela me fait penser à une vieille chanson "J'ai la rate qui s'dilate et le foie qu'est pas droit etc...
Mais là c'est plutôt sur un physique que l'on dit ingrat, ça c'est le regard des autres, qu'est - ce que la beauté vraiment ?
Les filles, aiment bien qu'on leur dise " ma puce" alors tu vois que ton chien Poubelle peut te rendre service.
Laisse tomber les filles qui se la pètent...Et ignore les imbéciles prétentieux et qui se croient être des dieux.
Mais ce n'est qu'un loufoque qui ne décrit qu'une image imaginaire.
Dans notre dame de Paris, j'adorais Qasimodo.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

_Bonjour Isabelle, tu as raison ce texte fait un peu ‘chanson réaliste des années 30’. Ravi qu’il t’ait fait sourire. Amitiés, Georges.

_Bonjour cigogne infatigable. Merci pour ce commentaire, j’ai toujours eu un faible pour les gens qui tranchent de la normale. Le cinéma des années noir et blanc offrait de grands rôles à des acteurs qui ne représentaient pas les canons du jeune premier. On appelait ça des ‘gueules’. Michel Simon en est la meilleure illustration, je crois. Amicalement, Georges.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
1410 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le sourire Georges, un poème qui donne juste envie de lire (ou d'écrire) une version féminine. Je l'imagine déjà, promenant dans les mêmes allées sa chienne Cradouille…
Un registre dans lequel il est plaisant de te lire.

  SHElene
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SHElene. Peut-être qu’un jour, ‘Poubelle’ et ‘Cradouille’ se croiseront dans la rue, Mais je crois que l’histoire a déjà été traitée en version plus clean par Walt Disney. Merci pour ta visite, porte-toi bien, Georges.

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
482 poèmes Liste
22856 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Michel SIMON c'est vraiment ce qu'il représentait et que mes parents adoraient et mon père disait aussi que Louis Jouvet avait une gueule taillée à coup de serpe, de magnifiques acteurs pour des films qui l'étaient tout autant.
Bien amicalement
ODE 31 - 17
En ce qui concerne les films italiens, dans la Strada, merveilleuse Gulietta Massima. J'ai adoré ses mimiques, difficile de jouer un tel rôle, triste en même temps.

  OM
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2019 à 10:03
Modifié:  7 déc 2019 à 10:04 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Cher oiseau infatigable, Je vois que nous avons les mêmes goûts cinématographiques. Amitiés, Georges.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5469 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 9 déc 2019 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Tu m'as fait sourire - maudite nature - A la loterie des hasards nous sommes blien obligés d'accepter ce qu'elle nous donne...

Amitiés
Yvon

  YD
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 9 déc 2019 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon pour ton commentaire agréable, content de t'avoir fais sourire. Amicalement, Georges.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1131 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 10 déc 2019 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Héhé, en tous cas, il a de l'humour, donc tout n'est pas perdu car il y en a certaines qui aiment ça !
J'aurais bien vu Fernandel la chanter, ta chanson !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 11 déc 2019 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Hélène de passer par là. Fernandel...je prends, Mon personnage est un peu une 'Félicie' au Masculin (sans le poil aux pattes). A bientôt, Georges.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 608
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0620] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.