Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 344
Invisible : 0
Total : 349
· Lucie Granville · samamuse · Elodie Daraut · patrick dabard · DeviousF
13136 membres inscrits

Montréal: 21 févr 04:06:11
Paris: 21 févr 10:06:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Amante Vs amaranthe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 15 déc 2019 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

 

L’amaranthe


Petite parodie sur le thème de l'amante...


L'une, alarmante,
Craquante graine aimante,
L'autre, la marrante au lit,
Avec son beau nez bai,
L’amaranthe au cacao-thé,
Dessalée et caféinée,
Joue avec ses boules d’été.

Qu’elle en use ou en mésuse,
Méduse, jamais elle n’abuse.

Pas plus ne se lamente,
Royale, à mental haut.
À son doux sirotant,
Dédia ses beaux lolos
Et s'adonna au show
Pour le ferrer, tout chaud.

Lorsqu'elle scintille, en bas résilles,
C'est la canicule à fleur de nuit.

Et lui, que son âme hante,
Sentant ses frais embruns
De menthe sur ses deux mains,
Se fait moine ou mâtin.

Il l'adore ou la décore ?
Petit malin, à peine matamore.


Kehl, le dimanche 15 décembre 2019


 

  La vie commence à chaque instant.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 février
  Publié: 15 déc 2019 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Un poème à lire à haute voix pour en faire ressortir le jeu de sonorités. J'ai beaucoup aimé.

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
866 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
19 février
  Publié: 16 déc 2019 à 13:13 Citer     Aller en bas de page


Je vois : monsieur se fait jongleur de mots.
Beau numéro. Bravo l'artiste !

Adria

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2570 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
18 février
  Publié: 16 déc 2019 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Je me suis régalé...

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
2211 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 février
  Publié: 16 déc 2019 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB

Un beau pendant avec ta voisine ! Chacun jonglant "des mantes ment " . "Sam plait", je "ma Muse" !

Une belle lecture en écho !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1251 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 février
  Publié: 17 déc 2019 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Bel exercice de style

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
1195 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
14 février
  Publié: 17 déc 2019 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Ta marrante aime les boules de gomme à la menthe aussi? En attendant, elle cherche son cochonnet pour s'occuper de ses boules d'été

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 17 déc 2019 à 23:46 Citer     Aller en bas de page

Adamantine lire à haute voix est excellent en poésie. Je le fais systématiquement quand je suis seul.

Adria d’Orances les mots sont moins dangereux que les quilles.

SienKieWicz ça va ? Les mots étaient ils al dente ?

Merci pour vos commentaires. Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 17 déc 2019 à 23:53 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe Bernard va apprécier tes jeux de mots s’il passe par là. Eh oui ! J’ai eu grand plaisir à parodier ma voisine.

NicoNavel la base de départ de SHElene était excellente. Il ne me restait plus qu’à broder.

SHElene l’amante aura été inspiratrice.
Soit dit en passant, ma marrante aime lard et le cochonnou

Merci pour vos commentaires.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1632 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
19 février
  Publié: 18 déc 2019 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le partage, In Poésie, de cette lecture que j'ai fort apprécié. A bientôt !

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
17991 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 février
  Publié: 19 déc 2019 à 16:01
Modifié:  19 déc 2019 à 16:02 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Bon j'ai la flemme d'aller regarder dans le dico ce que c'est matamore mais ça claque sous la langue, et moi dès que ma langue sent ça hein

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
866 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 déc 2019 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Adria d’Orances les mots sont moins dangereux que les quilles.


Je n'en suis pas si certaine. Certains manient ici les mots comme des couteaux. Quand aux quilles, ayant pratiqué le bowling en club en tant que licenciée, je crois que se sont elles qui me craignaient.
et, par ailleurs, il y a quille et quille.



 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 14 févr à 22:10 Citer     Aller en bas de page

Jean-Claude Glissant Et moi, j'ai apprécié l'écrire, en total délire.

Bestiole Bon, je te laisse claquer de la "menteuse"

Adria d'Orances Vous avez raison, il y a quelques lanceurs de poignards sous notre horizon poétique.

Merci pour vos commentaires.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 281
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0703] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.