Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 267
Invisible : 0
Total : 267
13118 membres inscrits

Montréal: 17 févr 18:17:19
Paris: 18 févr 00:17:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Là où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté* Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 24 déc 2019 à 15:29 Citer     Aller en bas de page


Là où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté*

Dans mon rêve j’étais belle
Et je dansais sur les tables
On criait : « Vive Isabelle ! »
Ah ! Que c’était agréable !

Dans mon rêve j’embrassais
Les lèvres, les seins des filles
A leurs corps je me mêlais,
Hmmm ce bon goût de vanille !

Au matin la déception :
Mon réveil ce faux ami
Me trouve esseulée au lit…
Je crie à la trahison !

Eh ! Qu’on me rende mon rêve !
Il est à moi, à ma nuit,
Mon secret de minuit,
Siouplait, laissez-moi mon rêve !


* Emprunt à Charles Baudelaire et adaptation

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5142 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 déc 2019 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Eh ben dis donc ! si c'est ça que produit l'effet de la lecture de "L'invitation au voyage"...

Beau rêve. Tu te mets aux dames ?

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2637 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 déc 2019 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Exactement ce que l’on ressent après une interruption brutale

Une lecture rigolote, j’adore


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
455 poèmes Liste
8972 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 déc 2019 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Ben, ma Isa, tes nuits sont chaudes !!

Bises

Catherine

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
464 poèmes Liste
22247 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 déc 2019 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

En attendant de rêver de nouveau, prends un bon café.
Les rêves sont stupides ou très étonnants parfois.
Enlève le couvert si tu dois danser sur la table.
Bises ODE 31 - 17

  OM
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
1195 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
14 février
  Publié: 25 déc 2019 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Quelle nuit Maschoune
La chute est rude, même si tu n'es pas tombée de la table
Festif et distrayant, j'aimmmme

  SHElene
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 25 déc 2019 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Eh ben dis donc ! si c'est ça que produit l'effet de la lecture de "L'invitation au voyage"...

Beau rêve. Tu te mets aux dames ?

Bizzz JB



Disons que je n'aime pas les échecs...

Merci JB d'être passé

Citation de marchepascal
Exactement ce que l’on ressent après une interruption brutale

Une lecture rigolote, j’adore


marchepascal



Je suis contente que tu aies aimé !

Merci à toi !

Citation de Catwoman
Ben, ma Isa, tes nuits sont chaudes !!

Bises

Catherine



On ne maîtrise pas ses rêves Cat, il y en a qu'on préfère oublier et d'autre dont on aime à se souvenir

Merci de ton passage

Citation de ode3117
En attendant de rêver de nouveau, prends un bon café.
Les rêves sont stupides ou très étonnants parfois.
Enlève le couvert si tu dois danser sur la table.
Bises ODE 31 - 17



Merci Ode je tâcherai d'y penser !

Amicales pensées !

Citation de SHElene
Quelle nuit Maschoune
La chute est rude, même si tu n'es pas tombée de la table
Festif et distrayant, j'aimmmme



Contente de t'avoir distraite SHElene

Merci d'être passée !

  ISABELLE
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
17 février
  Publié: 26 déc 2019 à 11:45
Modifié:  26 déc 2019 à 11:46 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Tous les briseurs de rêves ne pourront rien contre l’élégance de ton inspiration Isabelle, car elle est bien réelle. Je ne me lasse pas de te lire, toute mon amitié, Georges.

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
302 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
17 février
  Publié: 27 déc 2019 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle, les rêves nous jouent parfois de curieux tours et les réveils nous ramènent à une réalité qui nous dérange ou nous rassure, suivant le cas. Ta poésie est étonnante, j'aime beaucoup être surprise par la chute et je n'ai pas été déçue... Belle inspiration... A bientôt, Lucie.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 27 déc 2019 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
Tous les briseurs de rêves ne pourront rien contre l’élégance de ton inspiration Isabelle, car elle est bien réelle. Je ne me lasse pas de te lire, toute mon amitié, Georges.



Merci Georges, je suis touchée par ton commentaire

Amicales pensées !

Citation de Lucie Granville
Bonjour Isabelle, les rêves nous jouent parfois de curieux tours et les réveils nous ramènent à une réalité qui nous dérange ou nous rassure, suivant le cas. Ta poésie est étonnante, j'aime beaucoup être surprise par la chute et je n'ai pas été déçue... Belle inspiration... A bientôt, Lucie.



Contente que tu aies été étonnée Lucie !

Merci à toi d'avoir laissé tes mots sous les miens

  ISABELLE
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
834 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 27 déc 2019 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

Un poème bien relevé, saupoudré d'humour, juste ce qu'il faut ... Bravo !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 27 déc 2019 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys
Un poème bien relevé, saupoudré d'humour, juste ce qu'il faut ... Bravo !



Merci Chlamys

  ISABELLE
William Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2019
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 2 jan à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Baudelaire était d’accord, d'ailleurs il l'a écrit :

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !


WV

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 3 jan à 01:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de William
Baudelaire était d’accord, d'ailleurs il l'a écrit :

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !


WV



Merci William, tu connais tes classiques

  ISABELLE
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1846 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
17 février
  Publié: 13 jan à 04:52 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup, quel dommage que l'on ne puisse pas convoquer à loisir nos rêves quand ils sont agréables
Amitiés

  Critiques acceptées
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11828 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 13 jan à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
j'aime beaucoup, quel dommage que l'on ne puisse pas convoquer à loisir nos rêves quand ils sont agréables
Amitiés



Hihiihi tout à fait Xenia ! Merci de ton passage par ici

  ISABELLE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 381
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0515] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.