Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 48
· Filiquier
13154 membres inscrits

Montréal: 8 déc 09:23:24
Paris: 8 déc 15:23:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un ange ça n'a pas d'ailes. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 27 août 2013 à 14:14
Modifié:  28 août 2013 à 14:55 par Auto dit d'acte
Citer     Aller en bas de page


Puisqu'un jour ton sourire
De toute sa blancheur
A éveillé mon âme et fait faillir
La grisaille de mon cœur,

Puisqu'un soir de janvier
L'opale de ton regard
A enflammé toute mon éternité
Née pâle de mon cœur hagard,

Puisque tu es ma tête, que tu es ma main
Qui, les maux du monde efface d'un revers.
Dieu cet inconnu, inéquation de mes lendemains
Mieux ne pourrait faire quand tout va de travers.

Puisque sur mon sommeil patiemment tu veilles
De ta chaleur mes rêves inexorablement tu couves
Et guides mon étoile à jamais de ton cœur vermeil
Que sur l'infini de mes landes tu es la louve,

Puisque tout à la fois tu es mon âme
Ma foi mes croyances mes visions
Le souffle de ma vie que mes erreurs blâment
Le plus pur encens qui fait de moi l'exception,

Puisque, m'a t-on appris enfant
Dieu fait l'homme à son image
Il a aussi créé les anges ce chenapan
Je te contemple tel un Caravage...

Il a construit ton cœur, sortie de secours de mes enfers
Construit ton âme, geôlière de mes tourments démentiels
Construit tes yeux, porte d'entrée du paradis sur terre
Je te regarde, ainsi je suis certain qu'un ange ça n'a pas d'ailes !


Pour B.A

27.08.2013 19:40
PMJB © déposé.

  pmjb
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
8739 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 27 août 2013 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

He ben quelle femme pour te changer ainsi. Elle n'a pas d'ailes mais sur tes épaules, il a dû en pousser pour te rendre aussi léger et épris.
Joli bonheur.
Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 29 août 2013 à 18:06 Citer     Aller en bas de page



Quelle superbe poésie aux chants mélodieux!!!


Amitiés sincères

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 3 sept 2013 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à toute pour vos passages et mots laissés sous ces vers.

Invisible, merci pour ce joli commentaire doux et délicat aussi.

Je suis enchanté qu'encore un de mes textes vous ai plu.

Amitiés sincères et tout peins de

Catherine, je suis toujours content quand je te vois sous mes vers. Je ne sais pourquoi, mais tu me donne l'occasion de réfléchir à mes textes.
Tu sais, elle ne m'a pas tant changé que ça, mais elle a ouvert mon cœur, à elle même mais aussi au monde et au gens qui m'entourent. Ce qui m'a permis d'écrire ces choses et de les partager au sein de cette communauté qu'est LPDP.

J'ai modifié noirceur de mon cœur qui était très mal choisi, par grisaille de mon cœur. Et cela est du à ton commentaire, je pense que cela doit être judicieux, non j'en suis sûr en fait.

Tout pleins de Cat.
Amitiés sincères

Sybilla, toi aussi je suis content à chaque fois, ces commentaires élogieux me poussent à essayer d'atteindre le mythe de la perfection. J'en suis très loin mais cela flatte quand même mon Ego.

Amitiés sincères sans oublier bien sûr tout pleins et encore tout peins de

Amitiés sincères à toutes les trois ainsi qu'à toutes celles et ceux qui m'ont lu et me lirons

F.d.


  pmjb
Angelylla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
10 mars 2009
Dernière connexion
1er juillet 2016
  Publié: 4 sept 2013 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

MA-GNI-FI-QUE



Angel

  Angelylla
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 5 sept 2013 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Nostalgique
Superbe.. J'aime la mélodie de ton poème..



Merci de tout cœur Nostalgique pour être venu me le dire.

  pmjb
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 5 sept 2013 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de Angelylla
MA-GNI-FI-QUE



Angel



M.E.R.C.I, un grand merci aussi Angel d'être passée sous ces vers et de me le dire ainsi.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 826
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0413] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.