Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 190
Invisible : 0
Total : 190
13154 membres inscrits

Montréal: 8 déc 15:00:29
Paris: 8 déc 21:00:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Te vivre pour toujours. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 2 sept 2013 à 16:00
Modifié:  11 mars 2014 à 08:07 par Auto dit d'acte
Citer     Aller en bas de page



Te vivre pour toujours

À tes côtés ou face à ton sourire ivre
Je n'ai d'autre alternative que de vivre
Vivre une éternité par envie de t'aimer.

Vois-tu, ce soir je veux t'écrire des mots
Qui jamais n'existeront, tant tout est fort,
Pour décrire ce que ressent mon âme.

Des mots qui n'arriveront jamais à rattraper
Le galop de mon cœur quand un sourire de toi
Me fait rêver à en perdre haleine...

J'étouffe hors de ta présence...

Si magistrale cette envie, si infini cet amour
Que nul homme, nul dieu ne pourrait l'égaler
Ce soir pas de rimes pas de pieds rien que mes mots

Quelques paragraphes...

Si simples soient-ils pour essayer de te faire comprendre
Que je touche les cieux quand ...
je pense à toi.

Quand je revois dans le fond de mes pensées
Ton sourire, ton sourire éternel, ton sourire matriciel
Celui qui me fait chanter sur ce papier le vœu...

D'une nuit des temps à tes côtés,
le souhait de dire
Un beau jour, dans un millénaire, tu vois !...

Je t'aime toujours !

Vivre pour toujours, sauf si un jour malheureux tu me quittes
Que le néant malotru nous sépare,
narquois comme pour tous...

Alors je vivrai, oui je vivrai pour le souvenir de toi mon amour
Me souvenir de tes lèvres inclinées sur le haut de mon cœur.

Me souvenir de tes yeux brillants, de ce sourire qui me tue
Chaque fois que je m'aperçois que l'on vieillit et qu'un matin...

L'un de nous se réveillera en réalisant
que l'autre n'est plus là.
Alors je veux vivre pour toujours dans ces mots que je t'écris.



Et si je m'en vais le premier, tu te rappelleras combien
Mon amour était grand.
Combien nous étions grands tous deux
De cette passion qui n'a cessé de nous répéter
de ne plus nous quitter..

Vivre pour toujours, vivre un toujours avec toi, si peu de mots c'est vrai !
Nous le savons tous deux, l'éternité n'est réservée qu'aux autres
Ceux qui vivent dans les romans, ceux qui sont là, jeunes de leurs vingts ans
Et d'un amour grand comme ça, qui naît aujourd'hui dans le creux de leur mains.

Nous le savons tous deux, l'éternité se dérobera sous nos cœurs
Elle qui toujours un jour se dérobe nous fera pleurer sous son aube
Alors voilà ces mots que je veux inscrire dans ton éternité,
Au creux de ton cœur et ta mémoire dans le plus profond de ton âme!

Enfin quoiqu'il arrive je sais que tu sauras combien je t'ai aimée.
Alors je te suivrai ou que tu ailles, quoique tu fasses
Dans ce cœur que j'ai tant cherché, tant aimé.

Mon éternité à moi elle est là, dans ces quelques mots uniquement !
Juste ces quelques mots...
car je préfère vivre de ces mots dans le fond de ton cœur
Que d'avoir vécu toute une éternité sans toi.

Quand cette éternité s'effacera en emportant mes souvenirs
J'irai souffler dans le creux de ma main ouverte face à l'horizon
Les pétales d'une rose qui s'en iront au gré du vent
Comme le fait le temps au gré de nos vies.

Vivre pour toujours à tes côtés
Vivre pour toi, uniquement toi
Vivre ton bonheur, voilà ma foi !

Je t'aime.

  pmjb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 2 sept 2013 à 16:57
Modifié:  2 sept 2013 à 17:23 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

F.ull of D.ream love H.armonius...
dire que je suis éblouie en lisant ce poème est peu...

Et dire que avant ta " mésaventure" je n'étais pas capable de reconnaître tes vers

Pardonne -moi pour cette appréciation tardive et plutôt "rude".

Ce poème , sans rimes... est une rivière de beauté et de réassurance cristalline qui coule sans obstacles...

Merci...



gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 2 sept 2013 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

C'est tellement beau et émouvant ce que tu lui écris...Comment ne pas t'aimer, j'espère qu'elle partage tout cet amour avec toi, chaque seconde, chaque jour.
Ne pas vivre un amour tel que tu le décris, c'est détruire son âme, son coeur et son corps chaque instant de la vie qui passe...Jusqu'à n'être plus rien
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 3 sept 2013 à 13:48
Modifié:  4 sept 2013 à 03:47 par Auto dit d'acte
Citer     Aller en bas de page

Gala très chère, moi je suis tout confus de ce commentaire élogieux et sans aucune commune mesure, je savais que depuis "de elle à toi" tu n'appréciais guère les rimes, mais que veux tu...
Je suis super content que ce texte t'ai tant plu et j'essaierai de recommencer très chère

Mais tu as vu, j'ai demandé père sévère et il est venu me donner la recette du RIMICIDE

Amitiés sincères et tout pleins de que j'ai en réserve et puis comme tu sais j'ai pas peur d'être à découvert à la banque des bisous.

Ode, comment faire pour ne pas dire toujours les même choses en répondant aux gens qui me laissent d'aussi jolis commentaires. La réponse est peut-être d'être sincère et les mots coulent d'eux même, je ne sais pas, en tous cas j'ai décidé d'être le plus sincères possible en écrivant ce texte, envers elle et aussi envers moi même. C'est peut-être le secret de certains poète, chercher la sincérité même si les mots ou les rimes viennent quelquefois enrober la chose, la signification profonde d'un poème. J'aime la poésie car un des buts profond que je lui alloue est cet effet qu'elle a de faire surgir à la surface des mots une partie si ce n'est le tout de l'âme humaine.
Oui ode, je suis persuadé qu'elle le partage à 100% cet amour.
Et l'on en profite à chaque instant qu'il nous est donnés de passer ensemble.
Tu as entièrement raison pour le reste quand tu parle de ne pas le vivre.
L'âme, oui l'âme !...Ton commentaire m'a touché

Tout peins de ode

Amitiés sincères

Charline, n'ésite pas à t'inviter plus souvent si les vers te plaisent et te parlent, c'est un très beau compliment que tu me fais là ! J'en suis tout sourire. Je m'interroge souvent sur les capacités qualitatives de mes textes quand au fait de faire passer mon ressenti. Je sais l'on ne peux pas plaire à tout le monde.
Alors quand je lis des compliments aussi gentils, cela me donne envie d'aller de l'avant et de toujours faire mieux en essayant justement de ne pas m'égarer en route et de garder cette sincérité dont je suis si fier. Je pense que pour moi la sincérité est affaire d'honneur. Je sais ce n'est peut-être pas courant mais je tiens cela de mon paternel.
Alors j'écris en me foutant du fait que certaines personnes peuvent par exemple trouver cela niais. Un mal que beaucoup de gens rencontrent à notre époque, le regard de l'autre !

Mais cela n'a pas toujours été le cas. J'ai souvent hésité à faire lire mes écrits, mais plus par pudeur et timidité.

Je plais je ne plais pas...et alors qui aime lit ou lira. Être sincère avant tout ! Et partager devrait être un des propres de l'humain sans équivoque ou contrepartie.

Charline, nous ne nous connaissons pas mais voilà quand même tout pleins de même s'il ne sont que virtuels.

Amitiés sincères

F.d.

  pmjb
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
7 septembre 2018
  Publié: 3 sept 2013 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Un chant celeste, une aubade mieux un APPEL !
et tu crie au vent au ciel a l'infini et l'eternel cet amour que tu ressent le plus beau le plus pure
c'est un ecrit des plus fort l'appel du coeur !
merci

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 3 sept 2013 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Un très grand merci rimeva, je suis sincèrement flatté par ce commentaire élogieux et je ne sais plus quoi dire .

Je suis enchanté de te revoir sous mes lignes



Amitiés sincères

F.d.

  pmjb
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3408 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 3 sept 2013 à 17:53
Modifié:  3 sept 2013 à 17:53 par Lilania
Citer     Aller en bas de page

Un texte émouvant, et...j'aime lire ce genre de texte, ces mots, sans doute parce-que cela me permet de me dire..
Ah...ça existe (encore)(?)

"Des mots qui n'arriveront jamais à rattraper
Le galop de mon cœur quand un sourire de toi
Me fait rêver à en perdre haleine..."

Merci pour ce tendre partage
Bise

Lil"...

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 3 sept 2013 à 17:55 Citer     Aller en bas de page



Quel merveilleux poème d'un amour si passionné chante aux oreilles aux murmures et cris si doux que je ne peux qu'apprécier tant il parle au coeur de cet être aimée avec force!!!!
D'une pure et limpide beauté, l'air est parfumé et les oiseaux vocalisent des sons enchanteurs, des airs paradisiaques...

Elle va être ravie en lisant ton poème!

Bonne nuit F.d!
Amitiés sincères

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 4 sept 2013 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Lil, Je veux que ça existe encore !!!
Peut-être que beaucoup n'osent le dire !? Ce fut un temps le cas pour moi, peur de mes sentiments ? Je ne sais trop.
Mais elle m'a délivré de toute ces choses futiles et la peur et la timidité, la peur de rougir, la peur d'être un homme pas un peu macho sur les bords. Donc je lui dit sans fioritures avec le plus de cœur possible je crois.

Sybilla, je t'attendais sous ces lignes... Merci de ton passage si doux et délicat aussi. Un très joli commentaire qui me touche au cœur, et pour le coup je me les imagines ces oiseaux mais cette fois-ci, pour de bon ils sont INSÉPARABLES !

Elle l'a lu et oh que oui il lui a plu ce poème, ma bouche s'en rappelle encore.
Je lui adresse un merci pour m'avoir autorisé à publier ce poème car il n'était au début fait que pour elle uniquement pour elle...

Tout peins de à toute les deux

Au plaisir de vous lire

Amitiés sincères

F.d.

  pmjb
fabrice_94


La poésie comme l'amour risque tout sur des signes - M. Deguy
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
8 août 2013
Dernière connexion
4 septembre 2013
  Publié: 4 sept 2013 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Un magnifique poème , un magnique bijou d'amour et de purs sentiments.

Merci pour ce partage !!

  Fabrice
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 5 sept 2013 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui te remercie Fabrice pour être venu sous ce poème me laisser un tel compliment.

  pmjb
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15795 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 24 sept 2013 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

une magnifique déclaration qui dépassent les mots
que l'amour nourrissent votre existences

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 24 sept 2013 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Merci mido ben, merci beaucoup, c'est un souhait que je fais tous les jours que dieux fait.

Amitiés.
F.d.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1572
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Sur notre chemin... (Amour)
Auteur : Rimevasion
Et si je te rencontrais "et si" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Je T'attendais (Amour)
Auteur : mido ben

 

 
Cette page a été générée en [0,0656] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.