Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 161
Invisible : 0
Total : 161
13279 membres inscrits

Montréal: 21 oct 23:50:55
Paris: 22 oct 05:50:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le facteur de piano Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sucia Sonia


Au royaume des cyclopes les borgnes sont aveugles
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
140 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2014
Dernière connexion
9 février
  Publié: 29 jan à 14:42
Modifié:  29 jan à 14:44 par Sucia Sonia
Citer     Aller en bas de page

Ha, qu'est-ce qu'il était beau
Le facteur de piano !
Il chantait à vélo
Pédalait a tempo
En battant la mesure
Il avait fière allure !

Ses sacoches remplies
De gammes, de mélodies
Il allait, chaque matin
Bosser avec entrain
Le facteur de piano
Adorait son boulot

Toujours de bonne humeur
Jamais à contre-choeur
Il faisait sa tournée
En hiver, en été
Sous la neige, sous la pluie,
Par tous les temps, pardi !

Les timbres du monde entier
Égayaient son quartier
Il distribuait du son
Jamais de factures, non !
Ni tract, ni pub, quelle chance,
Pas même des contredanses !

Les pianos attendaient
Impatients, leur courrier
Une note, un message
Un feuillet, plusieurs pages
Pour que chaque maison
Se mette au diapason

Le facteur connaissait
En détail, les secrets
De ces correspondances :
Il avait cette chance
D'être parfois invité
A ouvrir le courrier

Mais les temps ont changé
Il n'a plus de métier
Le courrier, la musique,
Se firent électroniques
Plus besoin de facteur
Il y a l'ordinateur !

En deux temps, trois mouvements,
Il perdit ses clients
Dépassé, sans le sou,
Le facteur las, à bout,
A dû, en quelque sorte,
Mettre la clef sous la porte

  Pour vivre heureux vivons cachés.
froggy33
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 29 jan à 18:42 Citer     Aller en bas de page


Poème très musical. J'adore son rythme.

 
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
836 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 29 jan à 19:46 Citer     Aller en bas de page

Bravo !!:-)

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
274 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 30 jan à 01:08
Modifié:  30 jan à 03:51 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Tant que les clefs restent sur la portée, tout n'est pas perdu.
Très loufoque, plein de touches amusantes et de bémols mélancoliques.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4740 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 30 jan à 03:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'aime cette fantaisie poétique et sa subtile et plaisante ambiguité.

Cordialement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 30 jan à 10:31 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé , n'était ce pas le Facteur Cheval y

 
Lamina
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2019
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 30 jan à 15:21 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup le rythme

 
Sucia Sonia


Au royaume des cyclopes les borgnes sont aveugles
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
140 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2014
Dernière connexion
9 février
  Publié: 31 jan à 02:16 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos retours ! Je me suis bien amusée à l'écrire, contente que sa lecture vous ait plu

  Pour vivre heureux vivons cachés.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23595 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 3 févr à 03:34 Citer     Aller en bas de page

Joliment écrit
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 462
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0332] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.