Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
Équipe de gestion
· In Poésie
13157 membres inscrits

Montréal: 25 mai 19:46:18
Paris: 26 mai 01:46:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Ping-pong "degrés" ou de force Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 6 févr à 06:07
Modifié:  6 févr à 13:43 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

On ne peut plus parler d'hiver,
Il s'laisse berner par le printemps,
L'autre est pressé d'se mettre au vert
Offrant des symboles éclatants.

Vingt-six degrés en février,
C'est de l'abus, du sacrilège,
Les montagnes nous font pitié,
Elles n'ont plus leur manteau de neige.

Ah ! il se gonfle monsieur printemps,
Les amandiers sont tous en fleurs,
Ça ne va pas durer longtemps
L'hiver lui f'ra un bras d'honneur.

Faut se méfier des prétentieux,
Y'a eu des printemps excessifs,
Même s'ils sont très délicieux,
Se moquent des hivers plaintifs.

Monsieur printemps c'est pas ta place,
En février à la chand'leur,
Ne montre surtout pas d'audace,
T'as pas l'monopole des valeurs.

Les gens ont rangé leur doudoune,
Se précipitent sur les plages,
Faut dire qu'tu portes la scoumoune,
Mais y'a un risque de naufrage.

Si y'a un risque de gelées
Par un retour de manivelle,
On va c'est sûr se les peler
Mais ce sera bien naturel.

L'été viendra je crois trop vite
Avec quarante degrés à l'ombre,
Et tout heureux de prendre ta suite,
Avec des décès en grand nombre.

P'tit trou du cul, petit hiver,
Fais nous renaître tes grands froids,
Tuer les virus, c'est ton affaire,
Avant qu'le printemps ne soit roi.

ODE 31 - 17

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
2638 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 6 févr à 06:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Petite Cigogne !

Ben là, tu m'en bouches un coin ! J'aimerai pas être le printemps...

Ceci étant, tu as bien raison, les saisons sont comme les gens... complètement déboussolées.

En attendant, tu m'as fait rire et ça, ça vaut toutes les saisons du monde, merci Ode !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
528 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 6 févr à 07:05
Modifié:  6 févr à 09:50 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Bonjour gentille cigogne, l'humour est bien dosé, pour faire passer un message, dans cette poésie au ton léger . C'est vrai ça, pour qui se prend le printemps, à débarquer sans prévenir avant l'heure ! Et l'hiver, qu'est-ce qu'il attend pour montrer sa vraie nature ? En attendant, tu m'as fait rire avec tes quatre saisons qui n'en font qu'à leur tête, tu leur donnes des apparences humaines, et ça fonctionne bien ... Aujourd'hui, à Paris, c'est grand soleil et froid de canard, mais si j'en crois ta poésie, ça ne va pas durer... Amicalement, Lucie

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 6 févr à 09:42 Citer     Aller en bas de page

Merci MAWR, déboussolées les saisons, tu as raison, tout comme le monde, mais j'ai voulu mettre ces quelques vers dans un loufoque, pour en tirer quelques sourires. Si j'ai atteint mon but j'en suis ravie.
Bises ODE 31 - 17

Merci LUCIE, pour tes mots si gentils.
Le printemps débarque comme ça, sans prévenir, juste après Noel, adieu les boules de neige, les descentes en luge, pour ceux qui ont la chance de partir à la montagne.
On va déguster cet été si ça continue.
La crainte c'est que de futures gelées arrivent et brûlent les bourgeons.
Paris ne fait pas exception à la folie du temps.
Bises amicales et merci de ta présence.
ODE 31 - 17

  OM
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
300 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 6 févr à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'humour et autant de bon sens en de jolis vers , je vous vois très bien présenter la meteo et ce serait avec plaisir et recueillement que je vous écouterai 😂

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 6 févr à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Bon eh bien ça, c'est dit ! Et même bien dit !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 7 févr à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Merci ERRANT, présenter la météo, pourquoi pas, mais je serais terriblement angoissée d'annoncer les ouragans, les tempêtes, les fleuves qui débordent et les régions qui brûlent.
Merci pour tes gentils mots
Bises amicales ODE 31 - 17.

Merci MASCHOUNE, je crois que cela a été dit d'une manière naturelle, mais pour que ce soit un loufoque, malgré le déroulement actuel de la situation, la fin du poème reste dans l'humour.
Merci de ta présence.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
2955 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 7 févr à 15:45 Citer     Aller en bas de page

De bien belles idées ... A chacun sa juste place .. Oui ! ... Parlant des saisons bien sûr

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 7 févr à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Merci CIDNOS, mais nous ne pouvons rien à ces saisons qui chamboulent notre vision de ce qui devrait être normal.
La planète est sans dessus-dessous, mais l'humain y est quand même pour quelque chose.
Les années à venir ne présagent rien de bon
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ATLAS
Impossible d'afficher l'image
L'amour est ma lumière...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
133 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2019
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 8 févr à 10:24 Citer     Aller en bas de page

C'est toute l'originalité d'un loufoque !!!
ATLAS

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 févr à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Merci ATLAS, il faut bien trouver ne serait - ce qu'une courte phrase pour épater la galerie comme on dit et si cela fait sourire et bien c'est gagné et j'en suis heureuse.
Merci de ton passage
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 9 févr à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Merci ode, du partage. J'espère que pour la planète terre, tous ces problèmes climatiques, ne sont qu'un simple éternuement. Elle a juste besoin d'expulser un corps étranger : l'être humain. Ou peut-être, un système économique étranger. A bientôt Ode !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 10 févr à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN - CLAUDE, toujours fidèle à notre envie de se défendre contre les pollueurs.
Ils nous mettent la trouille les médias en disant que en 2070 tout sera pire encore.
En attendant ne lâchons rien, nous ne serons sans aucun doute plus là, dans ces années là, mais que vivrons donc nos enfants et arrières petits enfants.
Si ce n'est qu'un simple éternuement comme tu dis, alors je veux bien éternuer plus souvent.
Bises JEAN-CLAUDE
ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1211 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 avril
  Publié: 20 févr à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Ode,
Votre poème n'est comique qu' en apparence car il nous fait prendre conscience d'une chose très sérieuse:le réchauffement climatique qui menace notre planète.J'aime beaucoup votre manière de vous adresser aux saisons comme si elles étaient des êtres humains à qui il faut faire entendre raison.Cela met beaucoup de vie dans votre poème au style si enjoué.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 21 févr à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Merci FLORA, quand je vois cette pauvre planète dépérir je suis tellement scandalisée, tellement peinée, et ce pauvre printemps déstabilisé, qui n'a rien contre l'hiver en somme, mais on lui donne un peu trop d'avance. Cela va être dramatique si l'été nous étouffe.
Merci FLORA pour ton soutien
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 22 févr à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Tout fout le camp, même le temps, merci pour ton humour bien senti

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 24 févr à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Merci MYSTIC, contente de te retrouver.
Oui, tout fout le camp, même l'amour comme le chantait si bien Aznavour.
Nous on suit aussi, sans jamais pouvoir rattraper le temps perdu.
En faisant un peu d'humour, ça passe mieux.
Bises MYSTIC
ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4564 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 28 févr à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Merci pour ce rappel enjoué à la verve salutaire et bien envoyée, si je puis dire. excellent, le titre.
La convention sur le climat (150 citoyens " planchent" accompagnés par des experts) se poursuit…qu'en sortira-t-il ?

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 28 févr à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN-LOUIS, oui qu'en sortira- t-il?
Je suis angoissée, soucieuse comme beaucoup.
A bientôt JEAN-LOUIS
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 312
Réponses: 18
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0621] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.