Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 13
Invités : 548
Invisible : 1
Total : 562
· Douda · Cidnos · Saphariel · ori · Andesine · Hubix-Jeee · monthery · revecrire · marchepascal · PapillonMystere · Sidonie
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13166 membres inscrits

Montréal: 4 avr 11:45:40
Paris: 4 avr 17:45:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Cafards Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Inamalihan  Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
0 commentaires
Membre depuis
4 février
Dernière connexion
7 février
  Publié: 7 févr à 15:15
Modifié:  7 févr à 17:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Vilains cafards


Ça me fait un bien fou
D'écraser les cafards
Les jours de pluie

Je n'y vois rien du tout
Le ciel est blafard
Et rien ne luit

Mes grosses semelles en caoutchouc
Font des flocs flocs sous la pluie
Les gros cafards tout noirs, sortis de nulle part
Changent alors de trottoir

Je les poursuis
Qu'il fasse jour, qu'il fasse nuit
Je ne laisse rien au hasard
Je les écrase sans parcimonie
Ça me plait plus que tout
D'écraser les cafards
Les jours de vent ou grand beau temps

Ces jours-là, mon instinct s'éveille
Je prend mon élan, je les poursuis partout
Car malgré tout
Dans les plus sombres recoins
tombe toujours un rayon de soleil

Mon regard se fait fou, devient pervers
En moi un grand chasseur sommeille
Avec mes caoutchoucs je n'ai pas mon pareil
Pour écraser tous les cafards de l'univers

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
419 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 7 févr à 16:44 Citer     Aller en bas de page

En voilà un qui ne file pas le cafard...

Bienvenue !

MariePaule

  MariePaule
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
472 poèmes Liste
22507 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 8 févr à 10:09
Modifié:  8 févr à 17:10 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Ben! moi, je vais aller cafarder à la SPA;
Dommage que tu ne puisses avec tes grosses chaussures en caoutchouc, donner un grand coup de pied dans les tas de nuisibles qui sont plus dangereux que les cafards et de les envoyer au diable.
"Cafards d'heures" et alors tu ne dors jamais ?
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
1314 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 8 févr à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Perso, les cucarachas, je préfère les faire flamber la nuit et les aspirer à la paille
Une entrée originale!

  SHElene
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 8 févr à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Tout a été dit par Ode
Enfin presque tout, n'oubliez pas le cas des éphémères de Février 2020, le cas Fard et maquillage

  -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
472 poèmes Liste
22507 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 8 févr à 17:10 Citer     Aller en bas de page

Merci COLDASICE, j'ai apprécié le cas fard et maquillage, on va se farder.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 223
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0201] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.