Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 66
Invisible : 1
Total : 70
· SHElene · Peïo Sybarite · Jean-Claude Glissant
13275 membres inscrits

Montréal: 22 oct 05:20:19
Paris: 22 oct 11:20:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ne te passe pas de moi. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 24 sept 2013 à 14:56
Modifié:  13 oct 2013 à 05:23 par Eylork
Citer     Aller en bas de page

Ne te passe pas de moi

Emmène-moi partout où tes pas irons
Partout où ton cœur s'envolera regardons
Ensemble l'avenir qui atterrit devant nous
Prenons cette rampe offerte sous nos pieds

Ne te passe pas de moi non jamais
Mets-moi dans ton sac comme ce bâtonnet
Que j'effleure tes lèvres chaque jour qui naît
Bâtonnet rouge aux couleurs d'une rose passionnée

Dans ton étui à lunettes même si au fond
Je n'en sors que rarement ainsi j'aurais le don
De protéger ces yeux que je découvre si profonds
Ainsi ce regard me traversera toujours, cela me sied

Je voudrais remplacer tes clefs qui m'emmèneraient au paradis
Chaque fois que tu les sors pour ouvrir les portes de ta vie
Tes doigts m'effleureront les joues pour effacer mes soucis
Je protègerai les remparts de ton antre à tout jamais ma mie.

Fais de moi ton sac à main gardien de ta vie, ton intimité
Gardien de ton identité passager de tes voyages variés
L'ami garant de ta mode, secours à ton intimité
Que je sois ton fourbi dont tu ne peux te passer en vérité...

Et quand je serai troué, percé usé par la vieillesse
Tu me rangeras dans le fond de ton placard sans liesse
Et je resterai là à t'imaginer derrière ces portes de la chambre.
Mais je serai là quand même à attendre

que le destin vienne me débarrasser...


04.09.2013 12:26
PMJB © déposé

  pmjb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 24 sept 2013 à 15:07 Citer     Aller en bas de page

fedivi...

tu dois être un indispensable sac a' main HERMES ou VUITTON...dont on ne se laisse jamais

je dois avouer aimer plus ce genre d'images qui soulignent un quotidien plutot que les grands mots ou la mythologie poétique....

bravo


gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 24 sept 2013 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Meueueueueh non qu'elle ne va pas te mettre dans un placard ! Rhoooo. Quel flippé, tu fais.
Bisous,
Cath-sac-à-main

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 26 sept 2013 à 09:02 Citer     Aller en bas de page



C'est une magnifique poésie pleine d'amour que tu as symbolisé sous les traits d'un sac à main!!!
Les commentaires précédents m'ont beaucoup amusées!!!
Les sacs à main des femmes, oulala, c'est vrai que nous y mettons tant de choses!!!


Amitiés sincères

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 29 sept 2013 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes et tous tout seul
Gala, Cat, Odin, invisible, Sybilla, merci pour ces gentils commentaires qui m'ont bien fait sourire.

Un petit clin d'œil aux sacs à mains

Amitiés
f.d.

  pmjb
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 1er oct 2013 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'ai souri..
Tu peux toujours émettre le souhait de te réincarner en sac à main, son sac à main..
Mais si elle est amoureuse, tu es toujours ...dans son esprit..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 13 oct 2013 à 17:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Sidonie, merci Allana pour vos passages et l'expression de vos ressentis laissé ici sous ces vers.

Amitiés.

F.d.

  pmjb
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 27 avr 2014 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Bonsour

Moi aussi j'ai eu le sourire aux lèvres

Belle journée

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1097
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.