Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Didier
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:40:02
Paris: 21 oct 12:40:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: la vie en vaut tellement la peine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
steph_xxx


si je pouvais voir tout ce que je veux, j'apprendrais à fermer les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
37 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2003
Dernière connexion
19 janvier 2004
  Publié: 21 juil 2003 à 15:24
Modifié:  24 mars 2009 à 15:07 par silence.
Citer     Aller en bas de page

Ma lettre a pour fonction de répondre à la personne qui a écrit le texte ''si depuis ce soir là, je pleure...'' dans son journal. Premièrement, bravo pour ton beau texte! Je n'ai rien d'une grande philosophe, mais laisse-moi essayer du mieux que je peux de répondre à tes questions...

En un mois, il s'est passé beaucoup de choses dans ma vie. J'ai perdu mon grand-père, que j'aimais beaucoup, ainsi que mon professeur de guitare, que je considérais avant tout comme un ami. Je ne sors plus avec mon copain et même si je savais que ça ne marchait plus lui et moi, je regrette énormément de l'avoir fait souffrir et je m'ennuie parfois de quand il me prenait dans ses bras pour me dire qu'il m'aimait. Plusieurs de mes amis ont arrêté de me parler, parce qu'ils trouvaient ça dégueulasse, que je lui ai fait de la peine. Je suis tombée enceinte d'un gars que je ne connaissais presque pas et qui s'est avéré être un vrai salaud. Ma mère a arrêté de me parler comme avant et mes parents ont perdu toute la confiance qu'ils avaient en moi. Plus rien ne marchait et j'avais souvent envie de mourir.

Quelques jours plus tard, ma meilleure amie, que je pensais qu'elle aussi, était un peu fâchée contre moi, m'a prise dans ses bras pour me consoler et m'a dit qu'elle ne me laisserait jamais tomber, et de me foutre de ce que les autres pouvaient bien penser. Ma sœur jumelle m'a prouvé elle aussi, comment elle m'aimait. Ma mère a recommencé à me parler comme avant et mes parents ont repris peu à peu confiance en moi. Les enfants du camp de jour où je travaille, m'ont fait une maquette, avec marqué dessus que je suis la meilleure monitrice, et qu'ils m'aiment beaucoup. Je me suis découvert des amis où je travaillait, que je croyais qu'ils m'enduraient juste parce qu'ils étaient obligés de travailler avec moi. Je suis même tombée en amour avec un gars qui travaille avec moi. Un gars qui partage les mêmes intérêts que moi et qui m'a fait réaliser que les hommes ne sont pas tous des salauds. Je n'ai pas encore trouvé le courage de lui avouer mes sentiments, mais j'ai confiance en moi. Je sais que je l'aime tellement que je vais être capable de le convaincre de m'aimer autant.

J'ai finalement compris. C'est sûr qu'il y a des journées où ça ne va pas à ton job, que tu t'es chicané avec ton chum, ou que t'es parti de chez vous en claquant la porte à tes parents. C'est sûr qu'il y a des journées dégueulasses, où tu aurais envie de tout lâcher, de baisser les armes et de crier ta défaite, mais croyez-moi, la vie finit toujours par s'arranger, et il faut toujours se concentrer sur les petites choses qui semblent insignifiantes au regard, mais qui, finalement, te redonnent confiance en toi, et qui te permettent de remonter la côte. La meilleure façon de ne pas s'effondrer est de ne regarder que les points positifs et de te foutre des points négatifs, car tu sais très bien que ça finira par s'arranger.

Belle vie à vous tous, goglu xxx



  les enfants c'est la plus belle drogue au monde
Calinours


You gave life to a brand new me...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
700 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2002
Dernière connexion
20 novembre 2005
  Publié: 21 juil 2003 à 21:13 Citer     Aller en bas de page

Salut! C'est moi qui a écrit "Si depuis ce soir la je pleure". Premièrement, je voudrais te remercier pour ton commentaire face à mon texte. Et deuxièmement, ton texte ma énormément touchée. Tu m'as fait comprendre que je n'était pas seule à avoir vécu la souffrance et aussi que d'autre ont beaucoup plus souffert que moi. J'ai adoré lire ton texte!!! Et je suis contente que les choses s'améliorent pour toi! Si un jour, tu as besoin de parler, ou quoi que ce soit, n'hésite pas, je suis là!

Bonne chance à toi dans le futur!
Gros bisous
Stéphanie

  If you fall, I'll catch, if you love, I'll love. And so it goes, my dear, don't be scared, you'll be safe, this I swear. If you only love me back...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1519
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0203] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.