Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 15
· Tychilios
13119 membres inscrits

Montréal: 17 nov 21:26:53
Paris: 18 nov 03:26:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'homme Courage... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 sept 2006 à 16:39
Modifié:  7 oct 2007 à 14:02 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Regardez son courage
Regardez son amour
il se bat avec rage
pour une vie, pour un jour.

Pourquoi tant d’énergie?
Pourquoi tant de vouloir?
Pourquoi plus aujourd’hui
donner sans recevoir.

Son visage est tristesse
Son sourire disparu
Une nuit de vitesse
la mort est apparue

Regardez son visage
Regardez son amour
Son fils avait quel âge
pour aller sans retour?

Une partie de lui même
a quitté cet espace.
Quand part, celui qu’on aime
La douleur prend sa place.

Il n’est plus que douleur
Il n’est plus que chagrin
Tous ses élans du coeur
s’arrêtèrent en chemin.

Redonner son courage
Redonner son amour.
Au combat il s’engage
plus de nuits, plus de jours

Sa raison pour bien être
est de ne plus être lui.
Autre demain peut être
vivons le aujourd’hui

Il regarde les étoiles,
il regarde la nature.
A ses yeux, monte un voile
comme une source pure.

Architecte du monde
pour quoi, dis moi pourquoi
Tout, dans mon être gronde?
N’avait-il pas le choix?

C’est à chacun son heure
et de vivre son temps.
Afin que nul ne meurt,
pensons à eux souvent

Reste l’homme courage
et d’amour plus encore.
Tu auras témoignage
de ton fils qui est mort.

Yvon le 16/09/06
( à la mémoire du fils d’un ami)


 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 sept 2006 à 19:33 Citer     Aller en bas de page


Merci Fanny pour la pensée destinée au fils de mon ami

j'apprécie

A bientôt à te lire

 
papoupoete


vive les poesies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
151 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2006
Dernière connexion
18 août 2007
  Publié: 17 sept 2006 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

profondement toucher rien d'autre à dire.
camille

  dillon
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 17 sept 2006 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

quelle douleur !!!

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 19 sept 2006 à 07:20 Citer     Aller en bas de page


Merci mes amis poètes de votre passage et de votre gentillesse

 
DenisX


Que l'inspiration soit toujours vôtre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
200 commentaires
Membre depuis
2 juin 2006
Dernière connexion
6 février 2011
  Publié: 29 sept 2006 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

Là encore, tu distilles questions de forme et de fond... messages pessimistes et positifs...

Les mots sont courts mais le questionnement permanent...

Ce qui nous met sous la pression grandissante de ce ressenti sur la vie... duquel, de ce fait, l'on ne peut que ressortir marqué... et c'est ça qui est fort !

Com dab L'Artiste !

Denis.

  Que l'inspiration soit toujours nôtre !
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 30 sept 2006 à 07:52 Citer     Aller en bas de page


Dans ce genre de douleur, ou le personnage reste abattu ou bien au contraire il se lève, ou s'élève

Mais de toutes les manières on n'en ressort pas indemne

Merci Denis pour ton passage qui me fait grand plaisir

à bientôt à te lire

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 7 nov 2006 à 17:13 Citer     Aller en bas de page


Quand le fils ou la fille que l'on a vu grandir, s'élever et dire " bonjour la vie!"

Quand on vient vous dire que c'est fini et que vous ne les révérez plus pour cette vie, que peut-il y avoir de plus terrible pour des parents?

Merci kajak d'être passé me lire

Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 déc 2006 à 13:40 Citer     Aller en bas de page


Merci Rose de ton passage

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 14 jan 2007 à 12:06 Citer     Aller en bas de page


C'est vrai Thibault tous nos sentiments, passent dans un premier temps par ce qui nous est visible, mais faut-il pour autant négliger l'invisible...?

Merci l'ami pour ton passage et ton commentaire

A bientôt

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 29 jan 2007 à 09:10 Citer     Aller en bas de page


Je suis comme toi Jean, j'en ai le ventre qui se noue quand j'y pense, c'est pour cela qu'il faut profiter du moment qui passe avec nos petits, car que sera demain et je suis triste de savoir ce que nous allons leur laisser même si des efforts individuels sont fait, le résultat est physiquement présent, et pour partir la tête haute cela va être très difficile...

Excuse moi Jean je suis un peu sorti du sujet...

Mes amitié

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 6 juin 2007 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Le temps aide à faire son deuil que l'on ait perdu un fils ou un frère, on n'oublie jamais mais on peut faire son deuil...
Amicalement
katia

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 7 juin 2007 à 12:40 Citer     Aller en bas de page


Certes la vie continue, mais la cicatrice aura bien du mal à se refermer...

Merci d'être venue me lire

A bientôt pour te relire

Mes amitiés

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 juin 2007 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon, j'ai lue ce poème avec beaucoup d'émotions car pour des parents perdre un enfant c'est un peu de nous qui s'en va, c'est un deuil pour la vie.Merci de l'avoir écrit avec tes mots qui transportent le lecteur dans cet moments de perte. Je l'ai placée dans mes favoris.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 18 juil 2007 à 23:04 Citer     Aller en bas de page


Ta fidélité Nicole me touche,et comme tu le dis si bien c'est un peu de nous qui part avec l'être aimé...

A très bientôt mon amie pour te lire...

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 7 oct 2007 à 06:20 Citer     Aller en bas de page

J'en ai la larme à l'oeil, ce poème délivre tant d'émotions ...

Une pensée pour ton ami et son fils...

Je vais souvent sur sa tombe pleurer
Les larmes rougissent mes yeux noirs
Rien ne pourra plus nous séparer
Il existera toujours dans ma mémoire...


Encore et toujours bravo pour cet art que tu nous fait partager et que je lis avec toujours autant de plaisir et d'admiration ...

Amicalement dede046-lyceenne

  Audrey .
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 19 oct 2007 à 09:23 Citer     Aller en bas de page


Petite lycéenne ton commentaire poème me va droit au coeur , je suis ému

Merci, merci beaucoup

A très bientôt poétesse pour te lire

Mes amitiés...

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 29 avr 2009 à 17:29 Citer     Aller en bas de page


Merci pour ton commentaire qui me touche petitecolombe, quand un enfant part avant les parents, je pense qu'il ni a rien de plus affreux la seule chose qui peut nous faire continuer à vivre c'est d'espérer que la ou ils sont, ils sont bien...

Mes amitiés et au plaisir de te lire

Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2143
Réponses: 17
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Saisons Brisées (with Red Tagada) (Collectifs)
Auteur : LOUNNA
Je ne trouve plus mon chemin... (Tristes)
Auteur : pyc
Je n'aurai jamais... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Ouvrir La Porte De L'amour...(6ème partie) (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Message d'espoir (Amour)
Auteur : okana
journal intime d'une femme battue. (Tristes)
Auteur : pyc
Guernica... (Tristes)
Auteur : LE PASSANT
Comme une fleur qu'on laisse faner... (Tristes)
Auteur : pyc
Il Est Une Montagne... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
Dans la tourmente ... (Tristes)
Auteur : Jo
Laissez moi crier (Poèmes par thèmes)
Auteur : okana
le monologue du phare... (Autres)
Auteur : pyc
La petite fille qui venait d'ailleurs... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0714] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.