Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 334
Invisible : 1
Total : 339
· Azadax · Narcisse · Teumii · Andesine
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 14:50:52
Paris: 15 sept 20:50:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'abandon d’Éros et Cupidon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 12 oct 2013 à 10:28
Modifié:  3 nov 2013 à 04:48 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Il me faut vous avouer avant que je n’expire
Ombre parmi les ombres un jour il faut partir
Il le faudra hélas, dès lors que viendra l'heure
Sur les cheveux des anges, tout va et je demeure

ÉROS et CUPIDON rendez-moi mes amours
Je vois poindre le soir, et ne vois plus le jour,
Amour que t'ai-je fais, mais quel est donc mon crime
Sachant que chaque jour je te sers de victime

Tu m’as fait adorer tant de femmes si belles
Que le destin sur moi est d'autant plus cruel
Te souvient-il encore de certaine bergère
À la taille bien faite et aux mœurs légères,

Qui, si je sais compter en l'espace d'un mois
En me souriant deux fois, mis mon cœur en émoi
Et tant d'autres enfin, restées sourdes à ma cour
Elles parlaient d'amitié, quand je parlais d'amour

Toi qui m'as fait croiser tant de grâces hétaïres
Que je sois expié si j’attire ton ire
Il me souvient qu'aux cris des filles courtisées
Mon orgueil de mâle en était tout gonflé

Le sein sous le bustier, charmant, qui se redresse
C'est tout l'être enfantin qui réclame sa messe
Si je n'ai plus ce jour, plus l'esprit de mon âgé
Il me faudra tourner, la toute ultime page

Car ce que j’ai été plus jamais ne peut être,
Mon printemps, ma jeunesse ont passé la fenêtre
Je t'ai servi, Amour, du mieux sous tous les dieux
Pourrai-je encore aimer avant de clore les yeux




  Le Kajoleur
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15596 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 12 oct 2013 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Car ce que j’ai été, plus jamais ne peut être,
Mon printemps, ma jeunesse ont passe la fenêtre
Je t'ai servi, Amour, du mieux sous tous les dieux
Pourrai-je encore aimer avant de clore les yeux


magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 12 oct 2013 à 19:04 Citer     Aller en bas de page



C'est un superbe poème qui transpire la nostalgie...
Essaie de conserver l'espoir TitiKJ, le soleil brille un jour pour tout le monde................


Amitiés sincères

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 13 oct 2013 à 02:15 Citer     Aller en bas de page

Que tu puisses trouver cet amour sincères et durables dans le respect et la passion

Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 13 oct 2013 à 02:45 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla et Ilizia Chaim , pour vos commentaires élogieux et flatteurs.

Pour ce qui concerne la teneur, il ne s'agit que d'un poème et de rien d’autre ………………
J’aime assez pouvoir écrire sous cette forme, ou il me semble que les sentiments sont bien mieux ressentis, et également plus faciles a exprimer.

  Le Kajoleur
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 13 oct 2013 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido Ben et Paprika, vous êtes, sans doute, un peu trop indulgents à mon égard,………. et pour tout vous dire …, cela flatte mon égo !!!

Vos compliments me font, bien entendu, très plaisir, même si toi Paprika tu moques mon âge avancé sans vergogne !!!!!!!!!!!!!

D’autant que Blaise pascal prétendait: «L'amour n’à point d'âge; il est toujours naissant ». Inutile de te préciser que cela m’arrange !!!

Malgré ce racisme anti âge (je plaisante bien sur) je t’embrasse tout de même Paprika, et quand à toi Mido Ben je continue de parcourir tes écrits ,toujours de qualité

Merci à vous deux

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 711
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0562] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.