Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13163 membres inscrits

Montréal: 19 août 21:25:56
Paris: 20 août 03:25:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Auto-dénigrement Subversif Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aidon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
28 mai 2002
Dernière connexion
6 décembre 2010
  Publié: 29 févr 2004 à 22:49
Modifié:  30 sept 2010 à 18:31 par Aidon
Citer     Aller en bas de page

Alors voici un petit garçon,
Du terrible nom d'Aidon.
Il n'est pas vraiment beau,
Voir même un peu trop sot.
Il souffre d'incrédibilité.
Un grave problème d’d'aliéné.

Alors il demande la main de sa dame,
Mystique de son surnom, Jolie femme,
Qui lui refuse très rapidement,
Prétextant un manque d'évènement.
Elle voulait qu'il soit plus convaincant,
Mais y'a l'air d'un con vaincu décadent.

Puis il va voir sont ami et cultivateur,
Lograth, qui est un très grand connaisseur,
Et il lui raconte son secret douloureux,
Qui provoque chez son hôte un rire creux,
Le fermier de saturne lui donne tomate et orange,
Pour ensuite le laisser, en riant, dans sa grange.

Alors le petit Aidon prit une corde qui traîne,
Et l'attache à une grande poutre en chêne,
Il s'en fait autour de son cou une cravate sordide,
Puis, dans un grand élan, il plonge dans le vide,
La mort fait son entrée, elle le regarde, l'air horrible,
Et elle lui dit "Désolé mec, tu n'es vraiment pas crédible".

Merci à mystique de m'avoir dit que j'étais pas crédible et d'avoir refusé mes avances indécentes, et d'être ce qu'elle est !! je t'adore.

Merci aussi à lograth ! J'espère que tu sauras apprécier ta parution dans ce texte délirant.

J'espère que vous apprécierez ce délire

 
CaRnAgE Cet utilisateur est un membre privilège

Webmaster

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1809 commentaires
Membre depuis
7 avril 2002
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 29 févr 2004 à 23:04
Modifié:  29 févr 2004 à 23:06 par CaRnAgE
Citer     Aller en bas de page

Un cheuf d'oeuvre!

Je le nomine!

Et tu sais ces femmes... Souvent elles veulent seulement se faire désirer... Faut persévérer



Frank

  FrancoisMaillet.com
Aidon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
28 mai 2002
Dernière connexion
6 décembre 2010
  Publié: 1er mars 2004 à 09:01
Modifié:  16 août 2005 à 21:42 par Aidon
Citer     Aller en bas de page

Vous avez vue, le grand boss qui s'incline devant moi !!

Va falloir marquer ça dans le À propos : En l'an 2004, 1er jour du 3èmes mois de l'année, François Maillet dit "Le boss" s'inclina devant Aidon !!

Pour les femmes, ouais faut s'impliquer plus, je sais ! un jour peut-être que je gagnerai son coeur

Mici

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 2 mars 2004 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Oui, oui, j'ai vu... j'ai vu...
Merci de me mentionner dans cette "folie" passagère
ton tu as fait preuve avec autant de brio que c'en est vraiment déridant...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Aidon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
28 mai 2002
Dernière connexion
6 décembre 2010
  Publié: 2 mars 2004 à 09:41
Modifié:  16 août 2005 à 21:43 par Aidon
Citer     Aller en bas de page

Lograth ! Ce n'est qu'un délire passagé ! Content par contre que ca t'ais plus et que tu apprécies le résultat déridant !

Et quant à toi ! Oh grande muse de mes nuits ! bah ! euh UN JOUR TU VAS T'INCLINER !! oui oui ! Ok ... l'histoire ne dira probablement pas que tes genoux vont avoir lachés à cause que, à 97 ans tu vas souffrire d'ostéoporose ! mais bon. Néamoins tu vas le faire un jour ! Merci d'être passée !

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 1er mars 2006 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Il me plait bien ce délire.

J'aime bcp.

Amitiés
Plume d'Ange

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
~justnothing~
Impossible d'afficher l'image
La beauté est une irréalitée créée par l'homme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
669 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2005
Dernière connexion
25 juillet 2014
  Publié: 10 mars 2006 à 18:25 Citer     Aller en bas de page

Joli délire
Superbe!
J'adore le principe.
Bise à toi, Manue

 
Aidon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
28 mai 2002
Dernière connexion
6 décembre 2010
  Publié: 10 mars 2006 à 19:25
Modifié:  10 mars 2006 à 19:26 par Aidon
Citer     Aller en bas de page

Merci bien à vous deux, j'en suis des plus flatté !

 
Crikee
Impossible d'afficher l'image
Maint amoureux d'un grain de beauté commet l'erreur d'épouser la fille entière
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
285 commentaires
Membre depuis
6 mai 2006
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 11 mai 2006 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Un délire comme je les aime ! Noir à souhait mais teinté de dérision (Boris Vian n'aurait pas dit mieux)

Crikee

P.S : merci pour ton com délirant au sujet de ma citation sur lequel j'invite tout le monde à méditer

  A la fin de l'envoi, je touche !
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 30 août 2007 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

J'avais pas laissé un post
Bon alors je répare l'erreur !
j'ai aimé, énormément...tellement apprécié qu'il est dans mes favoris depuis un p'tit bout de temps et que je relis de temps à autre quand j'ai le moral dans les chaussettes

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2234
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0601] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.