Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 330
Invisible : 0
Total : 333
· LuckyB · ODIN · Rimevasion
12922 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:37:10
Paris: 20 sept 18:37:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Symbiose Dark Solstice/azulys Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Azulys


J'inventerai les mots de la langue de mon coeur car ceux de mon cerveau ne sont pas à ta hauteur...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
294 commentaires
Membre depuis
3 juin 2003
Dernière connexion
1er janvier 2004
  Publié: 12 juil 2003 à 16:52
Modifié:  18 jan à 05:40 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

À t’attendre ici bas, le regard haut perché, vers l’horizon,
Les saisons continuèrent, flocons à mes pieds, l’hiver
À mes larmes glacées, et ma flamme au glaçon recouvert,
Mais nulle saison, ni la rose ou la mer me sera guérison.

Seul l’effluve de ta vie, o déesse, qui la menthe parfume
Fleurirait à mes yeux aveuglés, comme douce avenue
Mais te voilà, dérobée du paradis, l’ange est venue
Déposer la douceur qu’est ton corps, la passion me consume

Viens à moi que célèbre le jour de nous voir réunis
À nos portes l’Eden qui seul ta grâce puis-ce égaler.
Et la lune, que dis-je ma plume, se meurt de te régaler
L’encre je verserai comme à l’Amour l’essence de vie.

Entends-tu mon cœur, une larme au rendez-vous, le bonheur
Se glisse, doucement à ma joue comme à Vénus la beauté.
Qu’attends-tu pour à ma vie te jeter, serais-tu aujourd’hui cruauté .
Si longtemps au divin, ne suis-je beau qu’en seigneur ?

Le jardin, le bouquet de mon Amour, je t’offre toutes mes fleurs,
le jasmin de mes jours, et la rose de mes nuits,
Prends les toutes, je t’en prie, à l’eau divine, d’infini
Notre Amour poussera sur cette terre et au creux de nos cœurs.


Une chanson, te chanterais-je, de ma voix de rossignol,
Un soleil que tes yeux qui m'éblouissent, genou au sol.
Et chacune de mes notes tu cueilleras comme on cueille une rose,
Une fleur pour ton regard, un bouquet pour que sur moi il se pose.

Hume ce parfum, ode à la rose dont j'ai enduit ma peau,
Que tu m'as cueillie, fruit de la trêve de mes sanglots,
Charnel, mais que dis-tu, cruel et triste angelot,
À ma grandeur, beauté supérieure, ton charme me parait sot.

Oui, j'entends ton cœur battre, amour de ma vie,
Jeune éternel, à la bouche enfantine qui me sourit,
Bas placé, sur un piédestal qui m'a dans le ciel projetée,
Comme un pot de verre dans lequel on a cloîtré une rose fanée.

Et moi, collectionneuse de rêve j'ai volé,
Cette image de moi dont tu as tant rêvé,
Car maintenant tu n'en as plus besoin,
Sachant que mon corps nu touchera tes mains.


Dark solsticeChimère

  Je tente encore de croire aux magiciens, aux sorcières, aux ogres et aux princes charmants.. Je ne me doute même pas que je vis dans un monde remplis d'ogres et de monstres sanguinaires qui torturent les innocents et que les magiciens d'aujourd'hui peuvent faire n'importe quels impressionnants tours de magie en agitant des billets de banque...
¦¬¤¤MARIE¤¤¬¦


La tristesse et l'amertume me brise le coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
25 mai 2002
Dernière connexion
30 décembre 2010
  Publié: 12 juil 2003 à 17:00
Modifié:  12 juil 2003 à 21:34 par ¦¬¤¤MARIE¤¤¬¦
Citer     Aller en bas de page

salut vous deux
tres bo
duo!

tkbyebye
Bizoux
Marie

  J'aurais voulu que l'anneau ne vient jamais à moi!
Azulys


J'inventerai les mots de la langue de mon coeur car ceux de mon cerveau ne sont pas à ta hauteur...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
294 commentaires
Membre depuis
3 juin 2003
Dernière connexion
1er janvier 2004
  Publié: 12 juil 2003 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

salut marie!!
ça va?? merci pour ton commentaire on est contents que t'ais aimé!!!

bisous
Fanfan!?!?

  Je tente encore de croire aux magiciens, aux sorcières, aux ogres et aux princes charmants.. Je ne me doute même pas que je vis dans un monde remplis d'ogres et de monstres sanguinaires qui torturent les innocents et que les magiciens d'aujourd'hui peuvent faire n'importe quels impressionnants tours de magie en agitant des billets de banque...
mamoure
Impossible d'afficher l'image
j'adore les kissous et les calins alors hesitez pas à m'en faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
1848 commentaires
Membre depuis
5 juin 2003
Dernière connexion
25 octobre 2003
  Publié: 12 juil 2003 à 23:53 Citer     Aller en bas de page

kikoooooo vous deux

Vous nous avez fait un superbu duo jaime bcp

Quel romantisme

Allez va il m'a tellement plus que je le nomine

Gros bisous a vous deux

laetitia

 
Azulys


J'inventerai les mots de la langue de mon coeur car ceux de mon cerveau ne sont pas à ta hauteur...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
294 commentaires
Membre depuis
3 juin 2003
Dernière connexion
1er janvier 2004
  Publié: 13 juil 2003 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

ah tu me touche mamoure déja une nomination!! merci!!

(faut pas oublier que c'est un poême fictif loll)

en tk merci j'Tadore!!

bisous

  Je tente encore de croire aux magiciens, aux sorcières, aux ogres et aux princes charmants.. Je ne me doute même pas que je vis dans un monde remplis d'ogres et de monstres sanguinaires qui torturent les innocents et que les magiciens d'aujourd'hui peuvent faire n'importe quels impressionnants tours de magie en agitant des billets de banque...
TiDragon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
486 commentaires
Membre depuis
15 décembre 2002
Dernière connexion
5 octobre 2004
  Publié: 13 juil 2003 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

C'est tellement beau et bien écrit votre poème.
Tout est magnifique !!!

Un très grand bravo à vous deux !!
J'en veux d'autres

TiDragon.

  Les oiseaux ont des ailes pour voler et moi j'ai un coeur pour t'aimer.
Azulys


J'inventerai les mots de la langue de mon coeur car ceux de mon cerveau ne sont pas à ta hauteur...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
294 commentaires
Membre depuis
3 juin 2003
Dernière connexion
1er janvier 2004
  Publié: 13 juil 2003 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

merci vic!!!

...d'autres???... c't'une idée!!! quand ça adonera!!!
pcq ce duo la on navait pas prévu de le publier; on a fait ca pour le fun et la prochaine fois quon aura tout deux de linspiration et quon se parlera, ben ca en fera dautres!!!!

Pour linstant jme consacre pas vraiment a éric mais à mes rever cochons...

bisous
Fanny

  Je tente encore de croire aux magiciens, aux sorcières, aux ogres et aux princes charmants.. Je ne me doute même pas que je vis dans un monde remplis d'ogres et de monstres sanguinaires qui torturent les innocents et que les magiciens d'aujourd'hui peuvent faire n'importe quels impressionnants tours de magie en agitant des billets de banque...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1246
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0532] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.