Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 167
Invisible : 0
Total : 169
· nadette · Tychilios
13128 membres inscrits

Montréal: 16 juil 18:49:34
Paris: 17 juil 00:49:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Nostalgie mélancolique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 16 juil 2003 à 11:01
Modifié:  19 mars 2009 à 12:17 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Nostalgie mélancolique

Assis face à la mer je t'attends
Visage rougi par le vent et par les larmes
Je pense au départ pourtant pas imminent
Bientôt il sera temps de sortir les armes :

Mentir encore et toujours, infernal manège
Vivre caché pour préserver cet amour
Faudra-t-il se mettre en état de siège
Pour pouvoir vivre enfin l'amour au grand jour ?

Assis face à la mer je pense,
A ces sourires ces fou-rires et ces pleurs partagés
A ces moments partagés si forts si intenses
Et à ceux à vivre encore jusqu'à l'ultime fatalité

Chaque soir ton départ est une séparation
Un mal-être m'envahit jusqu'à la nausée
Comment parvenir à se faire une raison
Que bientôt ton sourire ne viendra plus me réveiller ?

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 16 juil 2003 à 23:32 Citer     Aller en bas de page

Lorsque la mélancolie nous envahi, elle laisse un goût amère sur les moments de bonheur et c'est dommage

Marie

 
Ange gothik
Impossible d'afficher l'image
^^L'amour c'est l'amour, l'amour c'est toi, j'aime l'amour donc je t'aime toi ^^
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
444 commentaires
Membre depuis
23 juin 2003
Dernière connexion
23 juillet 2014
  Publié: 18 juil 2003 à 01:06 Citer     Aller en bas de page

c'est un très jolie poème
sublime même
mais si triste
allez souris a la vie
et elle aussi un jour te souris

kissssss
juju

  ange mortel seul ange qui meurt
Sav

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
6 mai 2002
Dernière connexion
20 avril 2011
  Publié: 18 juil 2003 à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Beau poème chris....
Rempli d'emotions mais comme marie je trouve dommage que tes regrets teitent d'amertume ces doux moments....
bisous
sève

 
Véronichquette


M'aimes-tu?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2003
Dernière connexion
3 décembre 2003
  Publié: 28 juil 2003 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Bravo Christophe !

Tu sais si bien écrire les mots qu'on ressent ta douleur !

Ne lâche pas le grand !

Ton amie Véro xxx

  Celui ou celle que tu idéalises, tu le portes en dedans de toi
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 16 mars 2004 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

merci véro !

bonheur d'etre ensemble et mélancolie de la séparation, tel est souvent le prix à payer quand on aime...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7430
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0405] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.